Mother ! : Le réalisateur Aronosfsky commente les réactions extrêmes de son film

Alexis Vielle | 18 septembre 2017
Alexis Vielle | 18 septembre 2017

Mother ! est un film qui divise. Si les critiques presses sont positives, le film ne fait pas l'unanimité auprès du public.

Un film aussi jusqu’au boutiste, radical et violent ne pouvait évidemment pas faire l’unanimité. Expérimental, audacieux, s’attaquant à des sujets à la fois universels mais aussi personnels, Darren Aronofsky est loin de nous avoir pondu le film le plus grand public de l’année. Le démarrage américain est difficile (bon il y a Ça aussi) mais mother!  est tellement riche de concepts métaphysiques, bibliques qu’une seule lecture ne suffira pas à comprendre les multiples réflexions du film.

 

Photo Jennifer Lawrence

 

La presse a plutôt été enthousiaste avec le film, qui souligne le caractère sans compromis, inventif sur le fond, porté par une mise en scène immersive et nerveuse bien propre au réalisateur sur la forme mais qui a logiquement laissé quelques spectateurs sur le carreau.

Aronofsky avait avoué avoir écrit le scenario en cinq jours, lancé par une frénésie créative mais authentique sur le ton que voulait donner le cinéaste à son œuvre. Qui dit film extrême dit forcément réaction extrême, l’auteur de Requiem for a Dream revient donc sur les retours du public :

« Je savais que ce serait beaucoup de choses. Chaque fois que vous créez une œuvre aussi agressive, il y aura forcément des gens pour l’adorer, prêt à se laisser porter, et d’autres à qui cela ne parle pas. C’est étrange. Vous avez Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris et Michelle Pfeiffer et du coup les gens sont conditionnés pour un certain type de films. Et nous ne faisons pas ce genre de films. Ce n’est pas grave. Cela ne me dérange pas que les gens soient en colère par le film car c’est justement supposé être un reflet du monde et une illustration de ce qui arrive au monde."

Photo Jennifer Lawrence

 

Là où Darren tape dans le vrai est qu’il faut être sacrément couillu pour oser s’attaquer à des thèmes aussi brûlants que la fin du monde, l’éternel recommencement de la vie, la symbolique de la création, la dimension biblique… Tout ça dans un film de deux heures. Des idées illustrées par une vision personnelle de son auteur, loin de brosser le spectateur dans le sens du poil, qui peuvent en effet surprendre un public souvent habitué à des films plus académiques. D’un côté, connaissant l’auteur, dont EL avait consacré une analyse film par film, il ne fallait pas s’attendre à une œuvre facile d’accès. 

 

Affiche

Tout savoir sur Mother!

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
mimi
21/07/2018 à 00:33

Un très grand film

Quelqu un
20/09/2017 à 13:05

Un chef d œuvre!!!!!!!!
Voici le monde sur cette planète tél que il est..............................................

charliekd
20/09/2017 à 07:18

une vraie bouze infâme et nauséabonde. On n' y comprend rien et on en sort avec une envie de voir "Oui-oui"

Dodo
19/09/2017 à 22:27

Débile...tordu..nul

Pipau Pouet
19/09/2017 à 19:47

Après la beuze, ce film entre dans mon panthéon des films nuls à chier.
Ca part dans tous les sens, avec en toile de fond une interprétation très personnelle et caricaturale de la bible (personnifier Dieu et la Terre avec un couple ayant 20 ans d'écarts ... WTF!). En fait non, c'est pas WTF, c'est habile de sa part, ca l'a sans doute aidé à mettre Jennifer dans son lit ...
Meme en ayant senti le lien biblique, je ne comprends pas les gens qui crient au génie.
Branlette intellectuelle pour les écrivains, cinéastes et autres créatifs qui se voient dans ce film, élevés au rang de dieux ...
Il ne manquait que l'intervention d'un politicien et un rail de coc pour finir son film bourré de clichés (mention spéciale pour le meurtre gratuit du bébé ... même dans la bible, on attend qu'il soit adulte pour buter le fils de dieu, là c'est du gore pour du gore).
Au moins le film fini sur un beau message, après la fin de notre monde, il y aura un grand reboot.
Mais au fait, c'était pas aussi ça le message final de Matrix ?

Sophie
19/09/2017 à 09:46

Vu hier... le dernier film qui m'a pris au tripe est "juste la fin du monde" "Mother" lui ressemble dans les mouvements de caméra, de cadrage, l'intensité des émotions des personnages, Michelle P magestrale et que dire de Jennifer Lawrence, seule une immense actrice pouvait donner ce relief... j'ai vraiment aimé la première partie du film vraiment bien traité par contre la rupture de ton de la deuxième partie ...

Je recommande...

Zapan
18/09/2017 à 19:47

Mise en scène de haut vol pour interprétation surprenante.
Le terme de chef d'oeuvre pend au bout des lèvres.

C'est le genre de film qui fait que le Cinéma mérite d'exister

john
18/09/2017 à 16:41

Ben il explique pas grand chose...

Oula
18/09/2017 à 14:05

Ce film m'a bousculé comme aucun autre.
MAGNIFIQUE!

Blabla
18/09/2017 à 14:03

Chef d'Oeuvre!

Plus
votre commentaire