Pierce Brosnan explique que James Bond, c'était quand même un peu n'importe quoi

Jacques-Henry Poucave | 5 mai 2017
Jacques-Henry Poucave | 5 mai 2017

Si Pierce Brosnan a interprété un James Bond plutôt populaire, le malheureux aura souffert d’apparaître dans quelques uns des épisodes les plus embarrassants de la saga. Et il en était bien conscient…

Si le succès de Goldeneye a permis à James Bond de renaître alors que beaucoup pensaient la franchise moribonde après les échecs commerciaux des films précédents ainsi que la Chute du Mur de Berlin, qui symbolisait la disparition de l’antagoniste Russe, consubstantiel du personnage, les chapitres suivants ne furent pas du même acabit.

 

Pierce Brosnan James Bond

 

Comme il l’a expliqué à Total Film, Pierce Brosnan espérait pouvoir amener l’espion dans une direction plus brute (celle qu’aura connu Daniel Craig), mais la réalité fut bien différente.

« J’ai ressenti progressivement une certaine frustration au cours de ces films, en voyant le monde qui m’entourait changer. Je voulais que Bond devienne un petit peu plus rugueux, réaliste, terre à terre et sale, mais malgré tout le mal que je me donnais, les scripts continuaient d’arriver, toujours aussi fantaisistes. »

Pour autant, le comédien est loin de ne retirer que du négatif de cette expérience, qui aura au moins eu le mérite de l’amuser grandement, voire de se transformer en défi, certains rebondissements et gadgets tenant du délire total.

 

 

« Je me suis beaucoup amusé sur Meurs un Autre Jour. Il y avait des éléments tellement ridicules dans le script, comme la voiture invisible, mais je faisais mon possible pour jouer le jeu et y croire. Il y a de quoi attraper la migraine et accumuler beaucoup de stress, à essayer de donner un peu de crédibilité à tout ça. »

Difficile de dire si Brosnan sera parvenu à ses fins, mais comme en témoigne cette séquence de Meurs un Autre Jour, cette période aura valu à Bond de renouer avec le grand n’importe quoi de Roger Moore, tendance Moonraker.

 

 

commentaires

James
05/11/2018 à 01:45

Le meilleur est goldeneye

corleone
06/05/2017 à 12:27

Dalton a juste eu la poisse d'etre passé après la période guignolesque de Moore, qui semblait avoir beaucoup de succès à cette époque là.

corleone
06/05/2017 à 12:25

Timothy Dalton reste pour moi la meilleure représentation de Bond autant par le physique que la personnalité, pour celui qui a vraiment lu les romans.

Benbad Boy
06/05/2017 à 10:33

Moi je l'aime bien quand il joue les méchants, ça lui va plutôt bien.
Ou même en 2nd rôle comme dans Remember me. Et il a toujours une putain de classe.

graysam93
06/05/2017 à 09:02

J'aime bien Perce Brosnan mais je crois qu'il n'a pas digerer de s'etre fait virer ( par téléphone) de James Bond.

Zanta
05/05/2017 à 21:21

Si seulement Brosnan avait géré l'après-Bond, on aurait pu croire en ses instincts d'artiste.
A l'exception de The Ghost Writer, The Matador et The Tailor of Panama, que de nanards qui n'ont rien à envier à ses Bond.
Si seulement il tentait de monter la suite de l'excellent Thomas Crown. Ce serait une franchise parfaite pour lui.

abibak
05/05/2017 à 19:39

Pour moi Goldeneye reste un des meilleurs Jasme Bond, la scène pré-générique est sans doute la meilleur de la saga. Ce n'est pas pour rien que le jeu vidéo est autant cartonné.

votre commentaire