La Grande Muraille : le gouvernement chinois accuse les méchantes critiques face au box-office du film avec Matt Damon

Geoffrey Crété | 30 décembre 2016
Geoffrey Crété | 30 décembre 2016

Parce que La Grande Muraille avec Matt Damon n'est pas le succès escompté, les autorités chinoises ont décidé de s'attaquer aux critiques.

Nouvelle entrée dans la fantastique histoire de la Chine contemporaine. Parce que le bilan du box-office 2016 n'est pas à la hauteur des espérances, en partie à cause de la superproduction La Grande Muraille de Zhang Yimou avec Matt Damon qui ne décolle pas comme prévu, le gouvernement chinois s'en prend aux critiques.

 

Photo Matt Damon, Pedro Pascal

 

The Hollywood Reporter explique que le site People's Daily, porte-parole officiel du parti communiste au pouvoir, a ainsi accusé la presse d'être "vicieuse et irresponsable", avec des conséquences graves pour l'industrie du cinéma chinois.

Les sites Douban et Maoyan, qui rassemblent les critiques à l'image de Rotten Tomatoes ou Allociné, sont pointés du doigt pour les scores "étonnamment faibles" de trois superproductions sorties fin 2016 : La Grande Muraille avec Matt Damon, la comédie romantique See You Tomorrow produite par Wong Kar Wai, et le film d'action Railroad Tigers avec Jackie Chan.

Dans la foulée, magie : le site Douban a retiré les critiques professionnels pour ne laisser que les avis des spectateurs. La Grande Muraille est ainsi passé d'une moyenne de 4,9 à 8,4. La question de la censure a sans surprise été relancée, notamment sur les réseaux sociaux chinois. Le gouvernement a nié.

 

Photo Matt Damon

 

La président du studio chinois Le Vision Pictures, derrière La Grande Muraille, avait publiquement accusé un critique de vouloir détruire la réputation de Zhang Yimou en usant de mots odieux, réclamant excuses et rétractation. La personne visée avait simplement répondu qu'il parlait de la carrière du cinéaste, et pas de l'homme. De quoi relancer la guerre habituelle entre la critique et le public - petite pensée émue pour Alex Proyas, qui a insulté ceux qui avaient osé écrire que son nanar Gods of Egypt était un nanar.

La Grande Muraille, qui a coûté au moins 150 millions de dollars, a pourtant récolté plus de 120 millions depuis sa sortie en Chine. Mais son démarrage aux alentours de 60 millions était loin des 92 millions de Mojin : The Last Legend, un film d'aventures sorti à la même époque l'année dernière et qui avait coûté bien moins. Le film avec Matt Damon était attendu comme un raz-de-marée, mais le succès n'est pas aussi grandiose que prévu. A titre de comparaison, il ne devrait pas atteindre les 220 millions que Warcraft a récolté en Chine cet été.

The Hollywood Reporter explique qu'après une décennie à voir les recettes du box-office gonfler d'environ 30% chaque année, la Chine accuse pour la première fois une baisse de régime en 2016. D'où cette guerre contre la critique, accusée d'être responsable de la situation - et en aucun cas les films eux-mêmes.

 

Photo

 

Ambitieuse co-production américano-chinoise, La Grande Muraille, qui raconte l'affrontement dantesque entre des soldats et des créatures autour de la fameuse muraille, est présenté comme le plus gros blockbuster jamais tourné en anglais en Chine. 

Notamment accusé de whitewashing avec son acteur blanc venu d'Hollywood pour mener l'aventure, la superproduction de Zhang Yimou (La Cité interdite, Epouses et concubines) est un pas de plus dans la collaboration entre les Etats-Unis et la Chine en matière de production cinématographique.

L'étrange carrière de Warcraft cette année a rappelé de manière extraordinaire que la Chine était un facteur non négligeable dans les finances hollywoodiennes : le film de Duncan Jones a engrangé environ 433 millions dans le monde, dont 220 en Chine et à peine 50 aux USA. De nombreuses superproductions, notamment des films de super-héros, passent des accords avec des pays asiatiques pour tourner et caster des acteurs dans le cadre de partenariats financiers. La Grande Muraille servira donc à préparer un futur en matière de coproduction, si le public suit au-delà des frontières et des océans.

La Grande Muraille sortira le 11 janvier en France.

 

Photo Matt Damon

 

 

commentaires

Allah akbar benladin's ghost
02/03/2017 à 17:55

ce film etait tres bon alors tout ceux qui ne laime pas vout allez voir qulquechose de bon dans ce film

Grift
02/01/2017 à 18:38

@Vickers

Surement :)

Vickers
01/01/2017 à 13:38

Grift

C'est toi...?

Jo
01/01/2017 à 12:56

Ne pas oublier la politique aussi qui joue un grand rôle, Amérique et chine, pour le moment, c'est pas la joie.

Grift
01/01/2017 à 11:39

bordel c'est moi qui suis débile ou ce titre ne veut rien dire : "le gouvernement chinois accuse les méchantes critiques face au box-office du film avec Matt Damon"

Cassius a la gastro le jour de l'an, putain...
31/12/2016 à 14:28

Vous avez raison Jason... Passer de bonne fêtes.

Jason
31/12/2016 à 12:43

@Cassius

Il n'est pas question d'innocenter quelqu'un, et si ce mot vient dans la discussion c'est bien qu'à la base, on cherche à désigner un coupable et à accuser. Pourquoi : parce que confrontation à des avis différents.
C'est précisément ce que je trouve ridicule pour être honnête : vouloir trouver un coupable, d'une manière ou d'une autre, et chercher très souvent des excuses et théories du complot pour justifier que le film que t'adores soit descendu, ou vice-versa. Ce qui au fond revient à dire : je ne comprends pas qu'on ait des avis différents du mien, je n'accepte pas de lire une critique qui pense différemment de moi. C'est vraiment ce qui ressort des 3/4 des commentaires (il y a heureusement toujours des gens polis qui le disent de manière plus cinéphile et intéressante).

Tu cites TWD, mais c'est encore du cas par cas. Je trouve que les films de super-héros, au-delà des débats insensés qu'ils font naître, symbolisent cette folie : chaque critique positive rend fou les gens qui n'aiment pas, et chaque critique négative rend fou ceux qui ont aimé. C'est la même crise hystérique à CHAQUE fois, avec les mêmes "vous aimez pas Marvel !" / "vous êtes payés par Marvel !", selon le sens du vent. Zéro recul, zéro réflexion, juste le désir vif d'accuser aveuglément (et au-delà des critique eux-mêmes : entre gens qui commentent et s'insultent sur la base de "moi je trouve ça nul donc toi qui aimes lol t'y connais rien mon pauvre".

Comme tu dis, c'est parfois énervant et enrageant de voir que ton film coup de coeur est considéré comme une daube. Ou que ce film qui tu vois comme une horreur, est traité comme une grande oeuvre. Mais ce n'est pas utile, nécessaire et agréable (pour soit comme pour les autres) de se répandre sur ce sujet avec cette énergie, si on ne cherche ni à comprendre ni à partager, mais bel et bien à cracher son venir, distribuer des coups et des

rita
31/12/2016 à 11:13

il a l'air génial ce film

Cassius déjeune
31/12/2016 à 10:16

Personne est innocent non plus y'a des abus des 2 cotés.
Par exemple si on reste sur écran large et qu'on li la critique sur un épisode de walking dead, j'ai l'impression que je suis un demeurer parce que j'ai aimé et eux non. Par moment c'est violent hein, les commentaires derrière qui en rajoute une couche pour dire qu'il faut être debile pour regarder cet série.
Et pourtant je suis quelqu'un qui peut se palucher sur du cinéma d'auteur avec des expérience sensoriel de fou complètement chelou tout en kiffant du twd ou du ash vs evil dead des truc bien no brain.
C'est tjr difficile d'accepter un avis différent du sien, moi ca me casse les couilles voir un film que j'ai adoré se faire défoncer. Et l'inverse de même alors je rage dans mon coin lol.

King
31/12/2016 à 08:07

Clap clap clap Jason! J'aurais pas mieux dit !

Plus

votre commentaire