La Grande Muraille de Matt Damon se prend un mur dans le monde entier

Christophe Foltzer | 3 mars 2017
Christophe Foltzer | 3 mars 2017

A peine annoncé, La Grande Muraille se prenait déjà des accusations de white-washing par un nombre certain d'acteurs asiatiques. Mais est-ce que cela explique totalement son échec ?

Le cas de La Grande Muraille est plus important qu'il n'y parait au premier abord. En effet, il faut prendre en considération que la Chine devient un acteur extrêmement fort du cinéma international depuis quelques années et que nombre de films américains se font maintenant en co-production avec elle. C'est pour cela que nous avons droit à beaucoup de blockbusters comme Transformers ou encore Doctor Strange qui se concluent la plupart du temps à Hong-Kong. 

 

Photo Matt Damon

 

Cela dit, la sauce ne prend pas à chaque fois et La Grande Muraille avait cette particularité d'être le premier gros film chinois à volonté internationale, calibrée pour l'étranger, avec une star américaine en tête d'affiche, en l'occurrence Matt Damon. Si le film s'est révélé tout juste moyen au final (notre critique ici), il n'a pas non plus séduit le public français, sans pour autant être un échec cuisant. Un destin qui diffère de sa carrière internationale puisque nous apprenons via le Hollywood Reporter que le film de Zhang Yimou peine à rembourser son budget.

 

Photo

 

En effet, La Grande Muraille vient seulement de sortir aux USA et le constat est sans appel : c'est un échec. Et on ne voit pas comment l'appeler autrement quand le film enregistre des pertes de 75 millions de dollars par rapport aux prévisions. Nanti d'un budget de 150 millions de dollars, plus 80 autres millions pour la promotion, dont 25% financés par Universal, il n'en a rapporté que 34,8 millions sur le territoire américain. On pourrait se rassurer en regardant les scores à l'étranger et notamment en Chine, l'autre grosse cible de l'opération, mais là encore le réveil est difficile puisque il n'aura rapporté que 170 millions de dollars. Alors évidemment, pour nous, c'est beaucoup d'argent, mais pour les investisseurs qui pensaient faire sauter la banque c'est un sacré revers.

Mais il ne faut pas non plus dramatiser, malgré ses notes assez mauvaises sur le net et ses entrées en berne, le film devrait probablement se refaire une santé au moment de son exploitation vidéo. Alors certes ce ne sera pas le carton annoncé, mais il ne signera pas pour autant la mort des productions sino-américaines. Et c'est le principal.

 

Photo Matt Damon, Pedro Pascal

commentaires

Royalkif
05/06/2018 à 03:51

Je pense que c est au goût et couleurs de tous le mondes les films je pense que je dois être a une 20 de vue de la grande muraille j ai totalement kiffé ce film et pour au temps ultra fan des 8 fast and furious et des comics marvel ou dc donc si on a un esprit asser ouvert et surtout si on lit le prélude au début du film on peut se dire que c est quand même une partie de l histoire de la chine la muraille alors un film , même un reboot, sur la muraille de chine qui sorte de la banalité ben ça fait du bien

Pieds dans le plat
04/03/2017 à 00:01

Le scénario était une vraie merde et ceci explique cela.
Autant de pognon et pas fichu de mettre des sous autres qu'un script qui tient sur un rouleau de printemps

Pieds dans le plat
03/03/2017 à 23:59

Le scénario était une vraie merde et ceci explique cela

Zanta
03/03/2017 à 14:29

Le choix de faire l'arlésienne "Bourne 5" juste avant était un moyen évident de Damon d'amortir le potentiel d'échec évident de cette co-prod...
Le retour critique très relatif de cette suite très attendue va devoir l'amener à choisir avec encore plus d'attention ses prochains blockbusters.
Allez, un dernier Bourne mais cette fois aussi avec Jeremy Renner..?

@dirty harry
03/03/2017 à 14:25

Apre chacun cest gout . Tu fit pk sa marchera pas et bien pk ce film est un echec ? Il y a que les films marvel ou dc ou les gro budget comme fast and furious ou autres qui font peter le box office . Les films westerne ou thriller ne veut pas dire mauvais mais sa n"attirent pas du monde au ciné . Ya que les films con'u a gros budget qui vont bien marcher comme cette année

Dirty Harry
03/03/2017 à 12:56

@ Reallu : et pourquoi un bon péplum n'attirerait pas les jeunes ? Gladiator à son époque avait cartonné...Je ne pense pas que ce soit le genre qui fasse peur (les films de combat/guerre chinois avaient cartonné en VHS auprès de jeunes justement, je me souviens avec émotion des éditions HK supervisées par Gans ) ce sont les bonnes idées accrocheuses et inédites, couronnées par un metteur en scène innovant qui propulsent un genre vers le sommet. Personnellement si un bon western venait poindre son colt, j'irais certainement le voir (comme beaucoup de gens sont allé voir Django Unchained) ou un bon film de gangster avec mitraillette Camembert.

Reallu
03/03/2017 à 11:13

Il faut faire des films qui attirent les jeunes , pas des films anciens genre westerne ou films mafieux des année 30-40 comme live by night ou des films peplum comme la grande muraille , benhur...... cest pas des films qui vont remplir les salle de ciné ça . Surtout marre des reboot .Et gro budget ne veut pas dire bon films n"on plus

Paul Germain
03/03/2017 à 11:00

150 millions de budget ? Avec ce résultats pour les CGI ? et ben...

votre commentaire