Nope : le film d'horreur de Jordan Peele s'annonce (très) spectaculaire

Mathieu Victor-Pujebet | 26 juin 2022 - MAJ : 26/06/2022 16:58
Mathieu Victor-Pujebet | 26 juin 2022 - MAJ : 26/06/2022 16:58

Après Get Out et Us, le réalisateur Jordan Peele est de retour avec ce qui s'annonce être son film le plus spectaculaire, Nope.

Politique, généreux, surprenant et suffocant, le cinéma de Jordan Peele s'est imposé en seulement deux longs-métrages comme profondément rafraîchissant et stimulant dans le paysage horrifique américain actuel. Si Us avait moins convaincu en 2019 que Get Out en 2017, dire que l'attente autour de Nope est aujourd'hui palpable sonne tout de même comme un doux euphémisme.

Censé débarquer dans nos salles de cinéma cet été, c'est à travers une bande-annonce finale sauvage que le nouveau Jordan Peele a récemment continué de se dévoiler. Un mystérieux projet qui, en plus d'être inquiétant et drôle, s'annonce comme particulièrement spectaculaire. C'est en tous cas ce qu'a confié le cinéaste lors d'un entretien avec son équipe pour Fandango :

 

Nope : photo, Steven YeunEh oui, Jordan Peele est de retour

 

"Et bien, tu sais, j'ai écrit [Nope] à un moment où nous étions un peu inquiets à propos de l'avenir du cinéma. Donc, j'ai directement su que je voulais créer un grand spectacle. Je voulais faire quelque chose que le public aurait envie de venir voir."

Ainsi, après le huis clos de Get Out et les quelques décors de Us, il semblerait bien que Nope étende les horizons du cinéma de Jordan Peele à coups de grands espaces et d'OVNI gigantesques. Une dimension dantesque assez inédite chez le metteur en scène américain, qui a ici utilisé pour la première fois des caméras IMAX (format qui permet de capter et de projeter de plus grandes images dans une meilleure définition).

Une façon pour Jordan Peele de prendre de l'ampleur, sans pour autant perdre la force symbolique et politique de ses films. C'est en tous cas ce qu'il a promis, plus loin dans ce même entretien, en définissant Nope comme "une épopée d'horreur, mais qui contient certains éléments censés susciter de très vives réactions dans la salle de cinéma".

 

Nope : photoJordan Peele s'offre son gros film de SF ?

 

Que les amoureux de la subversion de Jordan Peele ne s'inquiètent donc pas, si Nope semble déployer un gigantisme inédit pour le cinéaste, son geste ne s'en retrouvera pas nécessairement lissé. L'actrice principale du film, Keke Palmer, profite d'ailleurs de cet entretien pour mentionner "le côté commercial" des films de Jordan Peele qui sert selon elle à attirer des gens dans les salles de cinéma pour ensuite les prendre par surprise. L'acteur Brandon Perea aborde également la question lorsque la journaliste lui demande ce qu'il faut attendre de Nope :

"Quelque chose de juste différent, de complètement nouveau. Je pense que Jordan a déjà changé le cinéma, il va le faire à nouveau. Ils lui ont donné l'opportunité de faire quelque chose à grande échelle. Il a atteint le plus haut niveau possible et c'est fou que l'on donne à cet auteur ce type de moyens pour réellement s'exprimer, raconter des histoires et de le faire dans son style, avec ce type de spectacle. Ça va époustoufler les gens."

 

Nope : photo, Brandon Perea, Daniel Kaluuya, Keke PalmerLes spectateurs devant le film

 

Pour rappel, Jordan Peele a travaillé sur Nope avec l'un des chefs opérateurs les plus passionnants en activité, Hoyte Van Hoytema (Her, Ad Astra, Tenet). Devant l'objectif, nous retrouverons également Daniel Kaluuya, Steven Yeun et Michael Wincott. Pour découvrir Nope sur grand écran en France, il faudra attendre le 10 août prochain.

Tout savoir sur Nope

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Effect
27/07/2022 à 19:20

A noter que les spécials effects sont dirigés par un français G Rocheron déjà doublement oscarisé.

Fox
27/06/2022 à 14:23

A noter qu'on parle ici de caméras IMAX argentiques (et non numériques, comme celles utilisées - par exemple - sur Top Gun Maverick).
Des IMAX MSM 9802, comme certaines utilisées sur le tournage de Tenet. Ce n'est clairement pas du matos à donner au premier gus venu pour en tirer le plein potentiel. Donc il vaudrait mieux qu'ils aient un bon DP pour ça. Oh mais attendez voir, tiens tiens, mais qui vois-je à la photo de Nope ? Hoyte Van Hoytema, DP - entre autres - de.... Tenet !!!
Alors autant je n'ai pas été emballé par Us, autant rien que pour le combo IMAX pelloche + Van Hoytema, j'irais jeter un coup d'œil parce que ça risque d'être quand même sacrément beau !
P.-S; : Comme dit dans l'article, Van Hoytema est très certainement un des meilleurs DP au monde à l'heure actuelle (avec une force de grizzly en plus : faut le voir porter lui-même les gros frigos IMAX sur le plateau de Tenet !). En plus, il a l'air plutôt sympa !

Trashyboy2
26/06/2022 à 20:29

J'adhère aux précédents commentaires. Pour moi ce mec est un peu un nouveau Shyamalan: le mec qui épate au premier film, qu'on encense et qu'on attend comme le messie, jusqu'à se rendre compte qu'en fait, bah non, c'est pas si bien...

Andarioch1
26/06/2022 à 20:09

+1
Une hype due à son premier long. Mais ni Us, ni son passage sur le petit écran ne justifient que tout le monde s'affole dès qu'il pond un bout de péloche

Flōrens Penn-Ar-Bed
26/06/2022 à 18:33

Réalisateur surcoté.

votre commentaire