Top Gun : Maverick – pourquoi Paramount a refusé de vendre le film à Netflix et Apple ?

Antoine Desrues | 25 janvier 2021 - MAJ : 25/01/2021 12:26
Antoine Desrues | 25 janvier 2021 - MAJ : 25/01/2021 12:26

Convoité par des plateformes de streaming, Top Gun : Maverick est une grosse carte à jouer pour Paramount et Tom Cruise, qui lui préfèrent le grand écran.

Parmi les grands retardataires de la guerre du streaming, le studio Paramount va enfin entrer dans la danse avec Paramount+ le 4 mars 2021 (du moins, c'est juste CBS All Access qui est rebaptisé en vrai). Entre temps, l’année 2020 et la pandémie mondiale ont poussé la major à vendre certaines de ses productions à d'autres services de SVoD, d’Un Prince à New York 2 (Amazon Prime Video) aux Sept de Chicago (Netflix).

Pour autant, la Paramount ne s’est pas montrée prête à se séparer de l’entièreté de son catalogue récent, notamment au vu de son lien privilégié avec l’une des dernières grandes stars hollywoodiennes : Tom Cruise. En effet, l’acteur-producteur a permis au studio de façonner deux des blockbusters les plus attendus de 2021, à savoir Top Gun : Maverick (repoussé en 2020 et désormais planifié pour le week-end charnière du 4 juillet aux États-Unis) et le septième volet de Mission : Impossible (prévu pour le 17 novembre en France).

 

photo, Miles TellerQuand tu repenses, songeur, à ta dernière séance de cinéma...

 

Trente-cinq ans après le film originel de Tony Scott, la suite de Top Gun est devenue un pari intéressant pour le studio, surtout quand on pense au culte acquis par l’opus matriciel. Et visiblement, la Paramount ne s’y est pas trompée puisque certaines plateformes auraient apprécié distribuer un tel projet. D’après le Wall Street Journal, Netflix et Apple ont proposé un rachat du long-métrage, décliné par le studio.

Ce n’est pas la première fois que les géants du streaming sortent le carnet de chèques pour de telles acquisitions. Après tout, si Netflix est bien conscient de son poids conséquent dans le marché ultra-saturé de la SVoD, la marque a toujours cherché à agrémenter son catalogue de propriétés intellectuelles porteuses. Ainsi, Mourir peut attendre, le dernier James Bond, et même Godzilla vs. Kong ont fait le fruit de négociations, avant que la MGM et Warner ne se rétractent pour privilégier la salle de cinéma (et HBO Max dans le cas du duel de kaijus).

Néanmoins, les estimations de Paramount pour le box-office de Maverick se sont montrées très prometteuses, et le studio n’aurait même pas envisagé la proposition de Netflix et Apple TV+. Par ailleurs, la major a toujours su profiter du prestige de Tom Cruise, et sa folie du grand spectacle pensée pour le grand écran.

 

photo Tom Cruise"I feel the need, the need for the big screen"

 

Alors que Mission : Impossible - Fallout a été le plus gros succès de la saga, l’acteur a clairement imposé une empreinte unique dans le paysage cinématographique actuel, ne serait-ce qu’au travers des promesses folles de cascades suicidaires. Depuis sa première bande-annonce, Top Gun : Maverick a reposé son marketing sur les sessions de vol impressionnantes réalisées par Cruise lui-même, et captées par les caméras de Joseph Kosinski (Tron : L'Héritage, Oblivion). Une expérience dont on souhaite bien évidemment profiter sur un écran géant.

Autant dire que la star a pu constater un sacré poids sur ses épaules, surtout pendant cette période compliquée pour l’industrie hollywoodienne et les blockbusters. Pour rappel, Cruise a fait parler de lui sur le tournage de Mission : Impossible 7, après avoir été enregistré en train de violemment disputer des techniciens ne respectant pas les règles sanitaires. La tension est visiblement à son comble, d’autant plus que certains producteurs exécutifs ont expliqué que Top Gun : Maverick et sa sortie début juillet seraient un pivot pour ausculter l’état du box-office.

En attendant de pouvoir mettre la main sur cette suite le 13 juillet dans les salles françaises (si tout va bien), on a concocté un bien beau dossier sur l’ensemble de la saga Mission : Impossible, du pire au meilleur.

Tout savoir sur Top Gun : Maverick

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
26/01/2021 à 14:28

J'avais aimé et vu plusieurs fois le premier "Top Gun" étant ado, mais en le revoyant récemment, j'ai trouvé qu'il avait méchamment pris un coup, tant il sonne 90's. Et pourtant, j'apprécie tellement tout ce que fait Cruise depuis un moment que j'irai en salles voir cette suite, dont la BA m'a touché rien qu'en réentendant le thème de Faltermeyer.

Pierre de vision
26/01/2021 à 10:31

@Ethan
Normalement oui
Mais cela suppose une bonne appréhension de l'efficacité des vaccins inoculés par trranche de pospulation (= du recul), une absence de variant nécessitant un vaccin nouvelle génération, une maîtrise de l'épidémie dans les marchés clés ou le film sera présenté (les US, l'Europe...)
0a fait beaucoup de conditions en 6 mois mais restons optimistes

Kyle Reese
25/01/2021 à 19:20

Un film comme ça, avec une volonté énorme derrière de filmer les scènes aériennes en live ça se voit sur écran géant, peu importe le décalage de sortie. J'attendrai le temps qu'il faut, et pourtant je ne suis pas fan de Top Gun, mais avide de sensation ciné immersive que seul un écran géant peut permettre.

Eddie Felson
25/01/2021 à 19:18

@Fox
Tellement vrai;)

alulu
25/01/2021 à 19:01

Un bon signe sur la qualité potentielle du film, les studios refourguent souvent leurs patates chaudes aux plateformes. Ava, Uss greyhound...etc.

Ethan
25/01/2021 à 18:20

Prions pour la sortie en juillet

Ethan
25/01/2021 à 18:12

@Gemini
Ce serait super. Pour l'instant c'est mal barré. J'espère qu'on aura pas encore à attendre

Imaginez les gars une sortie repoussée jusqu'en 2026, non je déconne :)

Ethan
25/01/2021 à 17:45

Soyons sérieux ce film est attendu par les fans depuis près de 30 ans. Quel intérêt aurait eu la Paramount à se séparer d'une diffusion en salles ?
Ça aurait été se tirer une balle dans le pied tout simplement !

RobinDesBois
25/01/2021 à 16:08

@Palantir on peut quand même espérer malgré notre mauvaise gestion de la vaccination que d'ici l'été les personnes à risques auront été vaccinée et donc que les salles pourront rouvrir. Seuls les variants pourraient entraver cela.

Marty
25/01/2021 à 14:34

J'ai meme pas lu mais encore heureux qu'ils ne l'aient pas vendu . Les gars se sont fendu pour tourner les scenes aériennes en réelle c'est pas fait pour etre matté en streaming douteux sur ces platerformes de m**rde ( on rappel que Nerflix, passé un temps, diffusait de la 4k à 2 mb/s de débit, un Br 4k c'est entre 50 et 100 mb/s de débit image ).

Plus
votre commentaire