Borat 2 : Sacha Baron Cohen dévoile une scène coupée où il a risqué sa peau

Déborah Lechner | 29 octobre 2020
Déborah Lechner | 29 octobre 2020

Borat : Nouvelle Mission Filmée aurait pu très mal tourner pour Sacha Baron Cohen, comme le montre une scène coupée du film.

Comme prévu, le reporter kazakh n'est pas passé inaperçu pour son retour aux États-Unis, quatorze ans après la sortie de Borat : Leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan. Arrivé sur Amazon Prime Video quelques jours avant la prochaine élection présidentielle américaine, ce second volet de Jason Woliner, toujours sous forme de faux documentaire, a, a priori, été un carton pour la plateforme (qui s'est contenté d'annoncer "des dizaines de millions de clients" sans avancer de chiffres exacts pour autant).

Une belle performance malgré tout pour Sacha Baron Cohen, qui a réussi à créer un scandale politique autour de l'avocat et ancien maire de New York Rudy Giuliani avant même son arrivée sur la plateforme de streaming. Même si le film a quelques faiblesses et crée toujours un certain clivage chez les spectateurs, on est bien obligé d'admettre que l'engagement politique et la prise de risque de l'acteur forcent le respect.

 

photoSacha Baron Cohen qui a sorti son plus beau déguisement d'Halloween

 

Sacha Baron Cohen, qui est également sur Netflix dans Les Sept de Chicago d'Aaron Sorkin, avait auparavant expliqué à la presse les difficultés qu'il avait pu rencontrer sur le tournage qui s'est fait en secret, et notamment le fait qu'il avait dû porter un gilet pare-balles sous ses costumes par mesure de sécurité sur certaines séquences.

L'interprète de Borat a plus particulièrement eu quelques sueurs froides lors du rassemblement d'extrême droite dans l'État de Washington, où il s'est infiltré déguisé en cow-boy avant d'investir la scène pour entonner une chanson raciste reprise par les participants dont certains étaient alors lourdement armés. 

 

photo, Sacha Baron Cohen, Maria BakalovaSauve qui peut

 

Dans le film, on peut voir l'acteur quitter précipitamment la scène, mais ce qu'on ne voit pas au montage, c'est qu'il a en fait été repéré par des hommes qui l'ont ensuite pourchassé jusque dans sa voiture de secours dans laquelle son équipe l'attendait. Après avoir raconté cette scène où il a cru qu'il ne ressortirait pas vivant, l'acteur a dévoilé les images de ce moment de panique.

 

Comme le précise l'acteur, ce n'était vraiment pas le film le plus facile à faire, encore plus avec la réputation que se sont forgée Borat et son interprète. Et même après ses cascades les plus folles pour les films Mission : Impossible, on est prêt à parier que Tom Cruise n'a jamais autant frôlé la crise cardiaque.

 Borat : Nouvelle Mission Filmée est disponible sur Amazon Prime Video depuis le 23 octobre dernier et notre critique est à retrouver de ce côté

Tout savoir sur Borat : Nouvelle Mission Filmée

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

BeauJack
02/11/2020 à 12:20

@Heinrich Je n'ai jamais dit que ce n'était pas drôle. J'adore les films avec Sacha BARON-COHEN, mais je pense que ce qu'il a fait dans cette scène, comme dans pleins d'autres scènes dans pleins d'autres film, soit louable.
De plus, je n'ai jamais dit que les conservateurs américains étaient mes idoles, au contraire, c'est bien connu que les nord-américains sont faibles de QI. Cependant, pour aller dans ton sens, je pense que tu as tord. Je pense qu'il y a de plus en plus de personnes qui pensent comme eux. A tord ou à raison.
Pour finir, les gens commencent à comprendre le jeu misérable des antifas (que ton discours semble représenter) ; moralisateurs, bien-pensants et surtout violents. C'est bien ton espèce qui est vouée à disparaître, pas la leur.

Heinrich
30/10/2020 à 11:17

@Bojak C'est pas drôle car il s'en prend aux gros nazes qui sont tes idoles et ben dommage, mais tu devras t'y habituer, le monde se mélange tu es de plus en plus seul, c'est inéluctable.
FOX NEWS c'est pas assez gros comme média, une belle bande de nazes et incultes en plus.

BeauJack
30/10/2020 à 10:30

@Kyle Reese

Comme vous dites, sur les chaînes et radios LOCALES. Pas dans les médias de masses. Aux US (comme en France d'ailleurs) on voit toujours les mêmes personnes être moquées ou discréditées pour leurs idées qui ne vont pas dans le même sens que celui de la bien-pensance.
Autant c'est vrai qu'il est couillu de se présenter devant eux et de faire le mariole, autant son message et vu, revu, et re-revu -re-re-revu. Car tous les médias vont dans son sens. Il sait pertinemment qu'il sera soutenu pour ce qu'il a fait. SI il avait fait de même avec les malades mentaux libéraux antifa que l'on peut voir par milliers dans les manifs actuelles, je pense que le film aurait été censuré.
Sans aller dans le complotisme, et comme le dénonce Manu, c'est un débat à sens unique où une seule réflexion sur la société est tolérée par les médias. Pire, les pensées qui ne sont pas tolérées sont écrasées, moquées, voire censurées. Il est là le problème. Ce n'est pas tant ce qu'il a fait, mais le contexte dans lequel il le fait.

hanni_84577
30/10/2020 à 09:49

Autant j'ai aimé le premier que celui là.... bof

Doudou
29/10/2020 à 22:11

Bubble Ghost alors je n'ai pas regarde la sequence precisemment mais dans le film on peut voir une personne "de couleur" dans le public, portant un masque.

beyond
29/10/2020 à 21:05

Rien n'indique que les présumés militants d'extrême droite ne sont pas eux aussi des comédiens engagés pour le film. La crédibilité de Sacha Baron Cohen est aussi infime que celle de Michael Moore et comme son confrère démocrate, sa réputation en matière de bidonnage n'est plus à faire.

Kay1
29/10/2020 à 16:12

@Bubble Ghost Je peux pas t’affirmer qu’il y’en avait beaucoup , mais effectivement j’ai pu voir une dame noire pendant le visionnage du film lors de la manifestation.

Kyle Reese
29/10/2020 à 14:04

@Manu

Il y a surement une place de libre pour devenir le comique burlesque conservateur que tu attend afin de dénoncer ce qui ne te plait pas aux US. Je pense d'ailleurs qu'il y a un bon paquet de personnes ultra conservatrices voir réac qui s'expriment sur les chaines et les radios locales US depuis un bon bout de temps. Des comiques, pas sûr. Lui fait son job sur ce qu'il croit, on ne va pas lui demander de faire ce job pour le camp adverse. en plus ...
Et oui faire ce qu'il fait devant des ultra conservateur pro-trump, avec des milices extrême droite à la gâchette facile c'est courageux.

No fate ..

Manu
29/10/2020 à 12:54

"on est bien obligé d'admettre que l'engagement politique et la prise de risque de l'acteur forcent le respect." wouaaah quel courage de dénoncer Trump ou l'extrême droite, c'est pas comme si 99% des médias américains + Hollywood ne faisaient pas déjà le taff. On aimerait bien qu'il en fasse autant contre les islamo-gaucho ou autre écolo-extrémiste.

Bubble Ghost
29/10/2020 à 12:53

Sébastien@, où t'as des noirs dans la séquence, toi ?...

Plus

votre commentaire