Borat 2 est un énorme carton selon Amazon... qui ne donne aucune preuve

Gael Delachapelle | 28 octobre 2020
Gael Delachapelle | 28 octobre 2020

Pour son premier week-end sur Amazon Prime Vidéo, Borat 2 serait un énorme carton selon la plateforme, qui ne donne cependant aucune preuve de ce succès. 

Après avoir créé une grosse polémique autour de Rudy Giuliani, l'ancien maire de New York et avocat de Donald Trump, avant même sa sortie sur Amazon Prime VideoBorat : Nouvelle Mission Filmée aurait démarré très fort pour son premier week-end, selon la plateforme de streaming. La comédie controversée, avec le retour de Sacha Baron Cohen dans la peau du célèbre reporter kazakh Borat, aurait été regardée par des dizaines de millions d'abonnés, selon Amazon, depuis sa sortie le vendredi 23 octobre 2020.

 

Photo Sacha Baron CohenBorat qui part en voyage

 

En effet, dans un communiqué de presse, Amazon a déclaré que Borat 2 avait été "un énorme carton" durant son week-end d'ouverture, même si le nouveau géant du streaming n'a, pour autant, partagé aucune preuve concrète de cet énorme succès sur sa plateforme de streaming. Dans ce communiqué, Amazon parle de "dizaines de millions de clients", sans partager les chiffres exacts de ce succès :

"Durant ce week-end d'ouverture, le film a été visionné par des dizaines de millions de clients. Avec les premières heures de l'avant-première, dans la nuit du jeudi, un million de fans supplémentaires ont interagi en direct avec Borat lui-même, et ont participé à une soirée dansante avec des fans du monde entier."

 

photo, Sacha Baron CohenBorat qui part fêter ses dizaines de millions de clients sur Amazon...

 

La question qu'on est en droit de se poser, avec ce communiqué, c'est ce que représentent ces "dizaines de millions de clients" ? Est-ce qu'on parle de 20 millions ? 50 millions ? 90 millions, soyons fous ? On ne peut pas savoir, et on ne le saura probablement jamais. C'est un problème plus ou moins commun à toutes les plateformes de streaming présentes sur le marché actuel, que ce soit NetflixApple TV+Disney+, ou encore HBO Max.

Elles ne dévoilent pas leurs chiffres dans leur intégralité ou dévoilent ceux qui les arrangent, étant les seules à y avoir accès, contrairement aux studios qui sortent leurs films dans les salles ou les diffusent sur des chaînes de télévision. Les résultats de films comme Borat 2, mais aussi Mulan, sur Disney+, ne sont pas comptabilisés par des sociétés tierces et les chiffres exacts ne sont donc pas disponibles.

 

photoBorat qui ne veut pas être reconnu par les dizaines de millions de clients d'Amazon... 

 

Une autre question se pose alors dans ce cas précis : comment Amazon a calculé le chiffre balancé ? En comptant quelques minutes de visionnages de la part de ses clients, comme c'est le cas pour Netflix ? Qui des dizaines de millions de clients énoncés par Amazon ont vraiment regardé le film dans son entièreté ? Des questions auxquelles il est impossible de répondre pour le moment. Une chose est sûre, c'est dans l'intérêt d'Amazon de nous faire comprendre que Borat 2 est un énorme succès et leur communication est plus que logique.

En attendant, vous pouvez toujours vous faire votre propre avis sur Borat : Nouvelle Mission Filmée, qui est actuellement disponible sur Amazon Prime Vidéo. Vous pouvez également découvrir ce que l'on pense du film, avec notre critique disponible par ici.

Tout savoir sur Borat : Nouvelle Mission Filmée

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

banban
28/10/2020 à 22:03

Toute proposition à l'encontre de Trump et de ses partisans est bienvenue.

Mais bon, même avec toute la bienveillance du monde, regarder Borat 2 m'a tout simplement rappelé à quel point le 1er volet m'avait laissé de marbre.

**SPOILERS**

Pour moi c'est une succession de séquences lourdingues censées être une (interminable) montée en puissance, avant non pas un mais deux climax (la visite à Mike Pence et la fausse interview de Rudy Giuliani). Sauf qu'une fois arrivés à ces fameuses rencontres on se dit "ok donc tout ça pour ça ?".

Je doute pas qu'il y a des gens dans le monde qui doivent être mort de rire en regardant une fille qui montre ses poils pubiens ou qui danse avec du caca dans la culotte, un type qui enchaine les costumes d'obèse, les perruques et les fausses moustaches, après tout pourquoi pas, mais clairement je dois pas faire parti du public cible. Ou peut-être suis-je devenu snobe entre temps ? Pourtant j'ai grandi avec Jackass, Tim & Eric Awesome Show, etc...

Anyway, l'ouverture d'une enquête sur Giuliani apporterait un peu de crédit à Borat 2, tant qu'à faire, tant qu'à nous faire subir cet humour pipi-caca autant que ça serve vraiment à quelque chose ;)

Faber80
28/10/2020 à 20:35

Je suis désolé mais je dois malheureusement signaler que le film est vide et sans beaucoup d'intérêt. Autant j'avais apprécié le premier volet ici je me suis dit aller je regarde encore 10 minutes et au fur et à mesure il n'apporte rien à son prédécesseur. Pourtant chaque film a le droit d'être vécu ne fusse que pour l'investissement et l'énergie dépensé par l'équipe du film. Chaque scène est fausse et sur joué. La magie malheureusement ne passe plus....

Sacha Baron Cohencidence
28/10/2020 à 20:04

les acteurs , chanteurs , pro Biden adorent Borat , qui adore Joe Biden et toute la clique,et ils adorent louer des pizzas le week end
ces gens là sont geniaux, , souriez votez Democrates,

Sacha Duc
28/10/2020 à 19:13

Propagande anti-Trump pas vraiment drôle.

Snake
28/10/2020 à 18:02

D'accord avec RobinDesBois sur toute la ligne. Beaucoup moins drôle, beaucoup plus engagé, beaucoup plus lourdingue, je me suis vraiment emmerdé. On a plus l'impression que le film existe pour "faire un coup" et surfer sur la vague du premier que pour proposer une vraie suite. Bravo néanmoins à l'actrice derrière la fille de Borat qui sauve le film du désastre, elle est plus drôle que SBC, c'est dingue.

Simon Riaux - Rédaction
28/10/2020 à 15:44

@RobinDesBois

J'entends bien, mais je pense que c'est dû à deux éléments extérieurs au film ou au personnage lui-même.

Tout d'abord, quand il fait Borat, l'idée est de mettre en lumière une certaine forme de dégénérescence. De l'amener à sortir du bois et de témoigner de son existence. Dans Borat 2, il se confronte au fait qu'elle a gagné la partie. Et ça transforme mécaniquement le dispositif.

De même pour ce qui est de s'effacer derrière le personnage... Ce n'est pas un fusil à un coup, mais pas loin. Ca fonctionne un temps, mais c'est un dispositif, une fois passé l'effet de surprise et son léger vertige, qui est assez vain. Sans compter qu'étant parallèlement un acteur qui bosse dans le circuit de la fiction "classique", même s'il voulait échapper à la promo classique, il le pourrait très difficilement.

RobinDesBois
28/10/2020 à 15:40

@Simon son positionnement anti-Trump n'est évidemment un mystère pour personne. Mais je trouve que SBC est beaucoup plus dans une démarche de militantisme qu'il ne l'était à l'époque. Par exemple SBC s'épanche beaucoup plus sous sa véritable identité depuis quelques mois qu'à l'époque de Borat/Bruno où il avait l'habitude de rester dans la peau de son personnage pendant toute la durée de promotion de ses films et d'être assez discret en dehors de ça. Par exemple il y a quelque jours il a répondu de façon cinglante et très sérieuse sur twitter à une critique de Trump concernant son film. Il y a 10-15 ans il aurait certainement réagi sous l'identité de Borat par une réponse décalée ridiculisant son interlocuteur, là j'avais juste l'impression de voir un acteur en colère.

"Sa récente série Who is America est quand même un truc assez radical politiquement, et là aussi, qui laisse peu de place au doute quant à son positionnement."

Effectivement mais là il utilise un personnage qui n'est pas spécialement appréhendé de façon aussi radicale par les spectateurs. Le premier Borat qui s'inscrivait évidemment contre l'administration Bush était à mon sens plus social que purement politique et c'était tout autant la performance de SBC dans son personnage que la découverte d'une certaine partie des USA à travers son regard facétieux qui faisait le charme du film. Hors aujourd'hui il semble avoir rangé le personnage de Borat au placard pour n'en revêtir qu'un simple déguisement et être davantage dans une démarche pro active qu'observatrice.

Simon Riaux - Rédaction
28/10/2020 à 15:18

@RobinDesBois

Alors attention, si on pense ce qu'on veut du film, Baron Cohen revendique depuis ses débuts une logique d'activiste politique extrêmement marquée, et assumée comme telle. Son premier gros tacle à Donald Trump remonte quand même à Ali G.

Sa récente série Who is America est quand même un truc assez radical politiquement, et là aussi, qui laisse peu de place au doute quant à son positionnement.

Et si en 2006, son Borat n'avait pas été reçu chez nous comme un pur brûlot, aux Etats-Unis, il s'agissait bien de dénoncer et d'attaquer l'Amérique de Bush et son administration.

On pourrait d'ailleurs arguer que Cohen est peut-être plus cohérent que Moore, qui n'hésite pas à mentir et manipuler dans ses docs, pariant sur la méconnaissance de son public de certains sujets, quand Borat 2 ne laisse planer aucune ambiguité sur son positionnement et son but.

RobinDesBois
28/10/2020 à 15:08

@brucetheshark Je n'ai pas dit que ça ne faisait rire ni ne plaisait à personne, je parle des personnes qui vont potentiellement être déçus par ce Borat 2 et interrompre leur visionnage. On aura aucun chiffre à ce sujet mais il faudrait savoir à partir de quel seuil Amazon comptabilise un visionnage: l'intégralité du film ? La moitié ? Une minute de film ? Parce qu'il est évident qu'une part non négligeable des abonnés qui ont lancé le film ne l'ont pas vu en entier.

Quand à ta comparaison avec Moore elle est intéressante. Celui-ci annonce la couleur, les gens savent à quoi s'attendre lorsqu'ils regardent ses films, c'est presque un activiste. Sacha Baron Cohen ne s'est jamais présenté dans une position aussi engagée que celle de Moore. Hors son approche est beaucoup plus radicale dans Borat 2 que le 1er Borat que ce soit dans les méthodes employées mais aussi dans ses ambitions (le timing de sortie du film n'est pas anodin), et il emploie un personnage qui n'est pas nécessairement appréhendé par les spectateurs dans ce registre là ce qui a pu en déconcerter certains.

kiwi
28/10/2020 à 14:18

humour pipi caca a deux balles et personnage ridicule qui en devient une pâle caricature de lui-même.... bref à éviter si vous souhaitez conserver des neurones

Plus

votre commentaire