Peninsula : la suite du Dernier train pour Busan fait un carton en Asie

Mathias Penguilly | 20 juillet 2020 - MAJ : 20/07/2020 18:20
Mathias Penguilly | 20 juillet 2020 - MAJ : 20/07/2020 18:20

Le box-office mondial est presque au point mort, anéanti par la pandémie de Covid-19, mais le nouveau Yeon Sang-Ho a éclaté tous les scores en Asie.

En 2016, Dernier train pour Busan avait émoustillé toute la Croisette lors du Festival de Cannes (un film de zombies en séance de minuit, ce n’est quand même pas anodin !). Malgré l'hécatombe zombiesque à bord du train, son réalisateur avait rapidement annoncé un projet de suite, intitulé Peninsula, situé dans le même univers, mais avec des protagonistes différents (évidemment !). Quelques jours à peine après sa sortie dans plusieurs pays asiatiques, cette suite est déjà un des plus francs succès de cette année cinématographique largement amputée.

 

photoAttention aux effets secondaires de la Covid-19 !

 

Le film suit un groupe de survivants contraint de retourner sur la péninsule coréenne complètement zombifiée, lors d'une mission-suicide. Ils tombent alors sur un autre groupe d'humains redoutables, ayant également survécu à l'apocalypse. Un affrontement éclate alors, dans le but de fuir la péninsule infestée.

Diffusé dans cinq pays à partir du 15 juillet 2020 - la Corée du Sud, Taïwan, le Vietnam, la Malaisie et Singapour - le film a permis de collecter plus de 20 millions de dollars de recettes (un score plus qu'honorable pour un film avec un budget de 15 millions). Rien qu'en Corée, le film a généré entre 13 et 14 millions de dollars, alors que la distanciation physique limite toujours les capacités de nombreuses salles obscures.

Deadline a même dressé une comparaison intéressante : tandis qu'à la mi-mars, les cinq plus gros films au box-office hors États-Unis avaient permis de ramasser 30 millions de dollars, à lui seul, Peninsula est déjà parvenu à collecter les deux tiers de cette somme en moins d'une semaine.

 

photoCes zombies sont un vrai rayon de soleil... pour le box-office mondial !

 

En France, il faudra attendre cet automne pour pouvoir visionner Peninsula en salles. Prévue pour le mois d'août à l'origine, la diffusion du film a finalement été repoussée au 28 octobre 2020. Sélectionné par les organisateurs du Festival de Cannes pour recevoir le label "Cannes 2020" (une solution particulière trouvée pour compenser l'annulation de la 73e édition), le film a déjà connu un beau démarrage en Asie. Souhaitons-lui la même chose lorsqu'il arrivera sur nos écrans.

D'ici là, vous pouvez lire notre critique du Dernier train pour Busan et visionner la bande-annonce de Peninsula juste ici.

 

Poster

Tout savoir sur Peninsula

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Ken
25/07/2020 à 02:34

je viens de le terminer grosse déception, des effets spéciaux vraiment pas terrible, une histoire qui ne fonctionne pas, des acteurs pas crédible,sauf les femmes pour le cout sont beaucoup plus crédible que les hommes dans cette deuxième opus. Les scènes d'action pas top, les combats sont très mauvais. L'intrigue vue et revue mille fois. Franchement c'est dommage d'avoir laisser l'histoire du 1 pour cette histoire a la je copie un peux tout les genres de films pour en faire 1. Une fin qui fini bof bof. En bref j'ai absolument pas accroché et surtout pour le délire des gars qui mise sur des zombies vs humains la non j'ai pas digérer. Ma note 4/10


21/07/2020 à 01:32

Justement je sous entends avec énormément de retenu que je préfère World War Z a énormément de films de séries Z qui essaient de repomper une recette qui ne marche plus depuis fin 90. Sauf si on le tourne en dérision, que ce soit Brain Dead ou encore Shaun of the Dead. Pour dire Romero est revenu avec Land of the Dead ( le véritable Day of the Dead qu'il voulait faire en 85 si il avait plus de moyens ) et le résultat est plusque médiocre. Pour dire Le remake de Dawn of the Dead de Snyder est un des tous meilleurs films au budget confortable de ces 20 dernières années pour ma part.
Le coup de la canette de Pepsi était un boutade de ma part hein. D'ailleurs il me semble que la marque n'apparaît pas dans toutes les versions. Mais World War Z a des côtés très très agréables. Pour voir de l'hémoglobine, oui il suffit de se tourner vers toutes les productions au manque de moyen conséquents et qui sont facilement oubliable. Alors que World War Z, lors de ses scènes à Philaderlphie ( Edinbourgh en vrai , j'ai tilté directement quand je me suis retrouvé sur le lieu de tournage :D ) ou Jerusalem, ça fourmille de détails à chaque fois que l'on fait pause et c'est extrêmement jouissif.

Kelso
21/07/2020 à 00:13

Pourquoi toute cette haine sur World War Z, dans les commentaires, ce film était plutôt bon même si Le dernier train pour Busan est nettement meilleur. Mais le film avec Brad Pitt etait très prenant et avec des effets spéciaux très réussi moi je le trouve bien ce film, je m'en fiche qu'on voit pas des tonnes d'hémoglobine car tout public, et je comprend pas trop le problème de la canette de Pepsi, je l'ai vu plusieurs fois et il n'y a pas de marque sur la canette (ou alors ils l'ont supprimé par la suite). Je comprend que ceux qui ont aimé le roman World War Z, n'ont pas apprécié le film vu qu'il n'y a pas beaucoup de point commun mais pour moi c'est plutôt une bonne chose car je n'ai pas aimé ce roman qui manque de rythme et est plutôt ennuyant avec ce style de rapports de missions qui se suivent sans vraiment de rythme ni d'intensité. En tout cas Peninsula à l'air pas mal dut tout, vivement le mois d'octobre.


20/07/2020 à 21:17

Difficile en effet de défendre World War Z bien que le dernier train pour Busan empreinte au travers d'un petit clin d'oeil sympa l'accumulation des zombis qui grimpent les uns par dessus les autres pour atteindre leurs proies.
Mais au travers de la démesure et de son budget de toute façon WWZ n'aurait pas pu être gore à souhait. ( et condamner le consumérisme ) Par contre et c'est la qualité que je lui reconnais, c'est que son budget qui s'avère être un poids est dans un certain sens un avantage car il nous montre une véritable invasion de Zombi à l’échelle planétaire, là où Diary of The Dead n'en a pas les moyens. C'est sa seule qualité ... Ca et le distributeur de canettes Pepsi.

peine et trassion
20/07/2020 à 20:58

n'oublions pas l'animé d'origine "Seoul Station" qui precede "Dernier train pour Busan".
le 1er se passe la nuit et le second, le jour suivant
les 2 films etant (par un etrange et heureux hasard) visionnable gratuitement sur youtube, et méme dispo en vf ou en vostfr (pour les puristes).
au final, en comptant "Peninsula", on aurait deja presque une trilogie.

zetagundam
20/07/2020 à 18:26

Le 1er film, très bon, à quand même réussit là où le pathétique World war Z c'est lamentablement planté à savoir proposer un film de zombie sérieux et tous public

votre commentaire