Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 3 juillet 2020 - MAJ : 05/07/2020 19:16
La Rédaction | 3 juillet 2020 - MAJ : 05/07/2020 19:16

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

Si vous aimez le cinéma d'action, voici le meilleur du genre sur Netlflix.

Les meilleurs films et séries d'horreur Netflix, c'est par ici.

Et le meilleur de la science-fiction Netflix, c'est dans ce dossier.

Vous pouvez aussi voir la liste des meilleures séries Netflix sur Cinetrafic.

 

Logo Netflix

  

JU-ON : ORIGINS

Ça parle de quoi ? Un chasseur de phénomènes paranormaux cherche désespérement une maison maudite où une mère et son enfant ont été les victimes d'un drame il y a bien longtemps.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce qu'on est curieux de voir ce que peut donner l'adaptation en série de la franchise horrifique The Grudge avec Netflix à la manoeuvre. On pouvait largement craindre une redite et surtout un manque d'inspiration flagrant, mais la série est censée revenir sur les origines du mal et devrait donc réussir à se démarquer. Mieux, elle retourne sur les terres japonaises après les remakes et reboots américains ce qui pourrait lui redonner ses frissons originels.

Et puis avec seulement six épisodes de moins de 30 minutes, Netflix semble avoir choisi l'option de l'efficacité, de la peur franche et soudaine plutôt qu'un épanchement mythologique lourd et fastidieux. De quoi se faire une belle frayeur ce week-end !

Retour sur le The Grudge avec Sarah Michelle Gellar

 

 

BULBBUL

Ça parle de quoi ? Une jeune fille mariée précocement devient de plus en plus mystérieuse au fil des ans, hantée par son passé, tandis que des meurtres surnaturels secouent son village.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que c'est une bonne occasion de découvrir un film qui ne serait jamais parvenu sur nos écrans sans Netflix, et surtout d'apprécier une fable bien plus incisive qu'elle en a l'air à première vue.

Car ce Bulbbul compte bien trancher avec la politique de militantisme apaisé qui sommeille dans les algorithmes narratifs de la plateforme en se débarrassant progressivement de pincettes qu'on a marre de voir. Le long-métrage d'Anvita Dutt est frontalement féministe, ce qui lui permet de poser un regard incisif sur la place de la femme dans la société indienne et surtout dans les représentations classiques.

Les amateurs de fantastique pur ne seront pas en reste, puisque la cinéaste se sert de la figure de la sorcière pour parvenir à ses fins et la manie avec une dextérité sans failles, malgré quelques défauts esthétiques et structurels. Intéressant et pas démagogique pour un sou, le film enrichit le catalogue indien déjà disponible, de plus en plus attrayant. 

Notre critique du film

 

photoRed is dead 

 

SCARFACE

Ça parle de quoi ? Un réfugié cubain qui devient baron de la drogue en Floride mais qui commet l'erreur fatale de se droguer avec sa propre marchandise.

Pourquoi il faut le regarder ? Quand Brian De Palma rassemble ses obsessions, sa vision des années 80 et de leur course effrénée au pognon, l’actualité politique d’une Floride gérant mal sa proximité avec Cuba, le film de gangsters et donne un gros saladier de cocaïne, on obtient un condensé de cinoche addictif et surpuissant. Le résultat est d'autant plus efficace qu'il est porté par un Al Pacino incandescent, qui ne fait qu'un avec son personnage d'immigré  consumé par un désir de réussite revancharde.

Si ravageur et efficace qu’il demeure encore largement incompris aujourd’hui. Toujours brandi comme une sorte de manifeste gangsta, le film n’en demeure pas moins une dénonciation virulente contre l’individualisme, la violence et la vulgarité. Mais un coup de boule aussi génialement effectué ne pouvait finir qu’au panthéon de la pop culture.

 

Photo Al PacinoAvoir confiance dans ses parois nasales, c'est essentiel

 

WARRIOR NUN

Ça parle de quoi ? Une ado orpheline se réveille à la morgue et découvre ses nouveaux super-pouvoirs : elle est porteuse du Halo d'une société secrète de religieuses chasseuses de démons.

Pourquoi il faut la regarder ? L'adaptation de Warrior Nun Areala, un comics de Ben Dunn, promet de faire quelques étincelles. L'histoire semble passablement différente de celle explorée dans la bande-dessinée (Simon Barry se débarrasse très rapidement de la protagoniste pour lui préférer une ado tremblotante un poil mièvre) et le résultat est assez intrigant. Netflix twiste sa formule pour proposer de la baston à base de chapelet et de bénitier.

Bon, OK, ce n'est pas très subtil et les jeunes acteurs sont inconnus au bataillon pour la plupart, mais la bande-annonce promet quelques bonnes scènes d'action et une dose d'humour pas très catholique. Si un groupe de nonnes adolescentes bizarres ne vous effraie pas, que vous avez Les Bonnes Sœurs avec Aubrey Plaza ou encore l'étrange Lambs of God, présenté l'année dernière au Festival Series Mania, vous trouverez sûrement un intérêt à Warrior Nun.

 

Photo Kristina Tonteri-YoungEt voilà le combo nonne et guerrière enclenché

 

EMMANUELLE

Ça parle de quoi ? La jeune et naïve Emmanuelle s'envole pour Bangkok où elle va retrouver son époux. Sur place, ce dernier va lui faire découvrir un monde nouveau de plaisirs sexuels.

Pourquoi il faut le regarder ? Encore tout moite après 365 jours ? Alors il est temps de poser les yeux sur ce film qui a fait office de véritable révolution, en France et dans le reste du monde. Narrant l’exploration érotique d’une jeune femme, le film de Just Jaeckin, s’il peut paraître relativement inoffensif aujourd’hui est parvenu à capturer tout l’esprit frondeur et aventureux des seventies françaises, en le mariant étrangement à ses représentations bourgeoises. 

Le résultat est un film érotique étonnant, à la fois désuet et curieusement intemporel, sailli d’images devenues cultes, qui n’ont fini d’inspirer quantité de metteurs en scène. En outre, le métrage a révélé Sylvia Kristel, qui, si elle ne connut pas une carrière à la hauteur de son charisme, propose ici une partition magnétique et habitée.

Retour sur ce phénomène social et sexuel

 

photo, Sylvia KristelÇa va être chaud ce week-end

 

VAN HELSING

Ça parle de quoi ? Le chasseur de vampires Van Helsing se rend dans une mystérieuse région d'Europe dans le but d'anéantir le Comte Dracula, le loup-garou et le monstre de Frankenstein.

Pourquoi il faut le regarder ? Rares sont les individus à avoir expérimenté l’effet conjugué d’une grosse gastro et d’une prise massive de LSD. Grâce à Stephen Sommers, cette expérience est à portée de votre cerveau, et ne présente que peu de risques physiologiques. Attention toutefois, l’expérience peut engendrer une fascination morbide passablement ridicule, et socialement préjudiciable. 

Sorte de choucroute numérique oscillant sans cesse entre le cartoon trépané et le grand’huit inconscient, le film demeure une espèce de fantasme hollywoodien de super-divertissement numérique, dont tous les intervenants semblent planer à 15 000 pieds. Il n’est pas interdit d’y prendre un grand plaisir, il n’est pas recommandé de le crier trop fort. 

 

Photo Kate Beckinsale, Hugh Jackman"Salut beauté, t'as vu mon gros fusil ?"

 

ET AUSSI...

La Liste de SchindlerWar gamesLe GrinchGladiatorAmerican NightmarePaul40 ans, toujours puceauEn cloque, mode d'emploiLa ColleEternal Sunshine of the Spotless MindVendredi 13 : Le tueur du vendrediMaster and Commander : De l'autre côté du mondeSaganPitch BlackMiami ViceLe ConcertLes Émotifs anonymesMickey les yeux bleusHow highGran Torino, L'intégrale de H...

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

 

Affiche française

commentaires

JohnmEdit87
05/07/2020 à 02:39

Euh vous avez fait une petite erreur pour Ju On. En fin de sujet vous nous renvoyez sur le premier remake, réussi il est vrai, mais vous dîtes « avec Naomi Watts » en lieu et place de Sarah Michelle Gellar. Naomi Watts c’était pour The Ring.

MystereK
04/07/2020 à 17:09

Tous les sites de streaming ont un fond de catalogue important, et certains qui critique Netflix pour cela, encensent Shadowz, où est l cohérence ?

Kolby
04/07/2020 à 15:59

@sinopile
Désolé, je ne voulais pas te Vexer. Juste faire comprendre vue que les nouveautés sont beaucoup moins, je ne vois pas...

nimbari
04/07/2020 à 13:11

Netflix qualité exécrable, vous avez remarqué aussi, enfin c'est vrai pour tous les films HD non 4K et ça date du confinement, c'est un problème du à l'appli tv car en passant par le pc, l'image est bien meilleure, et ça n'a rien à voir avec le débit, j'ai la fibre et le pc comme la tv sont reliés en filaire à la box.

Netflix qualité exécrable
04/07/2020 à 01:42

Vidéo hyper compressée .
Franchement j’ai essayé blade runner et arrival . L’image est deguelasse .

Sinople
04/07/2020 à 00:16

@ Kolby et Hank Hulé
Et alors ? C'est pas parce que 90 % est du déjà vu ou en rayon dans une respectable collection de DVD/BR qu'on ne peut pas se réjouir de voir autant de bons films réunis sur une même plateforme : Gladiator, Scarface, La Liste de Schindler, Miami Vice, Master and Commander, Eternal sunshine... n'en jetez plus c'est Noël avant l'heure pour le jeune cinéphile qui construit petit à petit sa culture, qui a pris les habitudes de visionnage de son temps avec le streaming et qui n'aurait pas encore eu l'expérience nécessaire pour recevoir l'insigne de s'élever au rang des seigneurs de la cinéphilie dont vous semblez vouloir montrer à tout le monde que vous en êtes les gardiens autoproclamés... et un peu condescendants

Kolby
03/07/2020 à 22:43

@hank hulé
tout à fait d'accord avec toi. Les vrais cinéphiles ont déjà vue les 90% du catalogue

Hank Hulé
03/07/2020 à 18:25

s'agissant du fond de catalogue, y a quand même pas mal de films qui vont et reviennent sur Netflix, pas vraiment des nouveautés...

votre commentaire