Woody Allen : un nouvel acteur se retourne contre lui, le vent est-il en train de tourner ?

La Rédaction | 16 janvier 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 16 janvier 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Timothée Chalamet est le cinquième d'une longue série de personnalités ayant collaboré avec Woody Allen à publiquement se retourner contre lui.

Le vent serait-il en train de tourner pour Woody Allen à Hollywood ? Après des années de questions, enquêtes et accusations d'agressions sexuelles qui n'ont pas vraiment remis en cause sa place prestigieuse dans l'industrie, ou sa popularité auprès des acteurs de premier plan, le réalisateur de Manhattan et Match Point voit de plus en plus de personnalités se retourner contre lui. Le dernier en date : Timothée Chalamet.

Timothée Chalamet est un acteur en pleine percée. Après un rôle récurrent dans Homeland et un rôle mineur dans le très mauvais Men, Women And Children de Jason Reitman, le jeune homme est très en vue depuis les formidables réceptions critiques de Lady Bird et surtout Call Me By Your Name, films très en vue pour les Oscars. Logiquement, ses moindres faits et gestes sont désormais scrutés à la loupe, et internet n'a pas tardé à (gentiment) lui poser des questions vis-à-vis de son rôle principal dans le prochain prochain Woody Allen (celui après Wonder Wheel donc) : A Rainy Day In New-York.

 

Photo , Timothée ChalametTimothée Chalamet dans Call Me By Your Name

 

Le Franco-américain a ainsi répondu il y a quelques heures via un post Instagram qu'il reversait tout son salaire à trois associations : Time's Up, RAINN (assoc' qui lutte contre les agressions sexuelles) et le centre LGBT de New-York.

Il explique son geste ainsi :

"Je suis en train d'apprendre qu'un bon rôle n'est pas le seul critère pour accepter un job. Cela est devenu d'autant plus clair ces derniers mois, après avoir été témoin de la naissance d'un grand mouvement souhaitant mettre fin à l'injustice, l'inégalité et surtout au silence. [...] Je ne souhaite pas profiter de mon travail sur le film."

 

Photo Woody AllenWoody Allen sur le tournage de Wonder Wheel, son prochain film

 

Timothée Chalamet rejoint donc la liste qui s'allonge des acteurs et actrices à avoir fait ce geste. En novembre dernier, Ellen Page avait longuement expliqué son ressenti, déclarant que To Rome with Love était "le plus gros regret" de sa carrière. Sa partenaire dans le film, Greta Gerwig, a récemment affirmé qu'elle ne retravaillerait plus jamais avec le cinéaste. Il y a quelques jours, c'est Rebecca Hall qui décidait de reverser son salaire à Time's Up, regrettant d'avoir accepté une apparition dans A Rainy Day in New York pour celui qui l'avait plus ou moins révélée dans Vicky Cristina Barcelona. Moins connu, Griffin Newman avait lui aussi commenté sa participation à Wonder Wheel avec la même émotion.

L'icône Woody Allen, auparavant totalement intouchable, se retrouve dans une bien mauvaise posture.

Son prochain film, Wonder Wheel, sortira le 31 janvier. Signe probablement pas anodin : Kate Winslet est absente de la saison des prix, malgré sa popularité dans l'industrie (qui lui a valu beaucoup de nominations aux Golden Globes) et des critiques élogieuses.

 

Affiche

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Nicko
16/01/2018 à 19:15

Il va aller loin ce petit, il sait quel lobby arroser pour s'accorder la gentiesse de la bien pensence. LGBTCQFD, TIMES UP...

Geoffrey Crété - Rédaction
16/01/2018 à 18:58

@skippy @number6

Il y a eu un problème avec un lien prévu au début : il a été rajouté.

Number6
16/01/2018 à 16:38

Pareil que Skippy.

On peut se douter de ce qui a pu arriver, mais j'ai aussi relu plusieurs fois, et c'est pas clair ????

skippy
16/01/2018 à 15:53

Etrange article. Lu et relu et pourtant j'ignore toujours pour quels motifs Timothée Chalamet et autres regrettent d'avoir tourné avec Woody Allen.... que s'est-il passé entre eux et le réalisateur ????

Jesus
16/01/2018 à 15:43

Il aura fallu je ne sais pas cbien d'années pour qu'il en prenne plein la tronche, c'est pas trop tot.

STEVE
16/01/2018 à 13:44

Quelle honte tous ces opportunistes qui détruisent sans honte des réputations.

Epoque de merde

votre commentaire