Ellen Page révèle avoir été violemment outée par le réalisateur Brett Ratner, regrette son film avec Woody Allen

Créé : 13 novembre 2017 - Jacques-Henry Poucave
Photo Ellen Page
47 réactions

Après que de multiples accusations se soient fait jours concernant Harvey Weinstein, Kevin Spacey, Louis C.K., Steven Seagal et beaucoup d’autres, le raz-de-marée qui s’abat sur Hollywood n’en finit pas de prendre de l’ampleur.

Car désormais, ce ne sont pas uniquement les actes de prédation sexuelle en tant que telle qui sont dénoncés, mais bien les comportements relevant d’une forme de domination, de méconduite ou d’irrespect essentiellement masculin (le patriarcat, en gros). Et c’est Ellen Page qui a pris la parole pour dénoncer l’homophobie dont aurait fait preuve à son égard le réalisateur et producteur Brett Ratner.

 

Photo Ellen PageEllen Page

 

Ce dernier avait déjà été accusé de harcèlement et agression sexuelle ces derniers jours, et le témoignage de Page ne devrait pas faciliter le travail de relations publiques qui attend ses représentants dans les mois à venir. Dans un communiqué publié sur Facebook, la comédienne a ainsi expliqué que le producteur l’avait tout simplement « outée », devant toute l’équipe de X-Men, l'affrontement final.

Lors de la présentation de l’équipe, soit une réunion et/ou soirée où tous ceux qui vont tourner le film ont l’occasion de se rencontrer afin de faire connaissance et notamment de se présenter leurs équipes respectives, Brett Ratner se serait adressé à Page publiquement, pour la désigner comme homosexuelle.

 

PhotoBrett Ratner sur le plateau de X-Men

 

« Cet outing public et agressif m’a laissé avec un profond sentiment de honte, une des conséquences de l’homophobie les plus destructrices. Les propos de Ratner ont tourné en boucle en moi tellement de fois au cours des années au fur et à mesure que je me heurtais à l’homophobie et devait dépasser mes sentiments d’insécurité et mes angoisses relatives à cette industrie, à mon futur en son sein. »

Des propos qui font nécessairement écho à la réputation de goujat de Brett Ratner, qui ne s’est jamais privé pour insulter et humilier ses collaboratrices ou consoeurs par le passé, y compris dans les médias. L’actrice Anna Paquin a pour sa part tenu à faire savoir qu’elle était présente lors de l’épisode évoqué par Ellen Page et confirmait ses dires. Le réalisateur James Gunn, qui a dirigé Ellen Page dans Super, a salué son courage et l'a remerciée d'avoir partagé ce message.

 

Photo Ellen Page, Shawn Ashmore

Ellen Page dans X-Men : l'affrontement final

 

L'actrice nommée aux Oscars pour Juno a par ailleurs déclaré qu'elle regrettait profondément d'avoir travaillé avec Woody Allen pour To Rome with Love :

« J'ai fait un film avec Woody Allen et c'est le plus gros regret de ma carrière. J'ai honte. Je n'avais pas encore trouvé ma voix et n'étais pas encore qui je suis aujourd'hui, et je ressentais une pression, parce que "bien sûr que oui tu dois accepter ce film de Woody Allen". Au final, néanmoins, les films que je fais relèvent de mon choix, et j'ai fait le mauvais choix. »

De quoi relancer la discussion autour des accusations contre le cinéaste américain.

 

Image 599505

To Rome With Love

 

commentaires

ClikClic 13/11/2017 à 16:20

@corleone

Steven Seagal c'est peut etre le pire de tous avec Weinstein !
esclave sexuel , prédation sur un nombre incalculable d'actrice ...
bref une ordure !

Clic Clic je n'ai plus de balle (dommage !)

Fisher 13/11/2017 à 15:33

@Hank Hulé

Lapalissade...
Du coup, ton sentiment sur Flatliners n'engage que toi.
(Et To Rome With Love a été un bide, et un Allen bien peu défendu par la critique pour une fois)

Le rapport avec Allen est simple pourtant, surtout dans le contexte actuel mais bon, peu importe hein. Son message est long et dense, donc on peut aussi aller le lire en entier pour comprendre tout ce qu'elle met en perspective au-delà de la petite remarque (qui s'inscrit dans un comportement malheureusement très banal à ce sujet, et elle ne raconte pas que ça d'ailleurs...)

Bref, visiblement ici c'est le lieu pour dire qu'Ellen Page est bête/pas intéressante/pas cool/sort un film nul cette année. Donc je vous laisse entre vous

Hank Hulé 13/11/2017 à 15:18

@ Fisher : ton sentiment sue To Rome with Love n’engage que toi (le film est plutôt bien critiqué). Le problème de Page, c'est que l'on ne comprend pas ce que vient foutre Allen ici : elle regrette d'avoir tourné avec lui mais pourquoi ? Citation incomplète ?

et deuxio : y a une différence entre être victime de harcèlement sexuel et victime des remarques à la con d'un gros lourd sur une possible orientation sexuelle.
Cette fille est une pleureuse.

Dirty Harry 13/11/2017 à 14:56

Alors elle dés qu'elle l'ouvre, c'est pas pour inspirer, être profonde, ou t'éclairer par un rayonnement intérieur mais chouiner, avoir la plainte en partage, pleurnicher, et geindre (et en plus pas d'harcèlement, juste une phrase malheureuse venant d'un con)...Jennifer Lawrence est décidément plus funky.

Fisher 13/11/2017 à 13:42

@Hank Hulé

C'est tout ce que tu retiens de ses paroles ?
Lol...

PS. Etant donné que To Rome with Love est en plus un des pires W. Allen, et un film passablement médiocre et sans intérêt....

Hank Hulé 13/11/2017 à 13:39

Elle préfère Flatliners à Woody Allen ?
Lol...

corleone 13/11/2017 à 13:21

Retirez le nom de Steven Seagal dans ce cirque, sinon donnez la source! Non mais!!

votre commentaire