La Casa de Papel saison 5 : l'interprète du Professeur a peur que la série ne s'arrête jamais

La Rédaction | 8 avril 2020 - MAJ : 08/04/2020 10:53
La Rédaction | 8 avril 2020 - MAJ : 08/04/2020 10:53

La Casa de Papel vient de balancer sa quatrième partie sur Netflix et ce n'était pas franchement très bon.

Depuis le gros cliffhanger de la fin de la Partie 3, on attendait un minimum le retour de La Casa de papel pour savoir quel destin attendait les personnages dans cette Partie 4, et notamment celui de Nairobi, qui était entre la vie et la mort. On ne vous dira rien ici et on vous laissera le découvrir par vous-mêmes sur Netflix, mais concrètement, il ne s'est pas passé grand-chose durant ces huit nouveaux épisodes.

Et c'est ce qu'on peut craindre le plus. Devant le phénomène qu'est devenue la série, on a de plus en plus la sensation que Netflix veut simplement s'appuyer dessus pour faire un peu d'argent et contenter ses spectateurs plutôt que de livrer un récit percutant et captivant. Avec le cliffhanger final de la Partie 4, nul doute qu'une Partie 5 verra le jour, mais il ne faudrait pas en faire trop non plus, et l'acteur incarnant le fameux Professeur est bien d'accord.

 

Photo Álvaro MorteLe Professeur lors d'un de ses fameux cours

 

Álvaro Morte, que les fans de la série espagnole bénissent sous les traits du Professeur plus brillant qu'Einstein et réfléchissant plus vite que Jimmy Neutron, s'est ainsi penché sur l'avenir de la série au micro de TéléLoisirs il y a quelques jours. Pour lui, c'est clair, il faut faire attention à l'overdose :

"Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de tourner mille saisons. Il faut savoir dire adieu aux personnages quand les séries fonctionnent. Je suis de ceux qui préfèrent rester sur une bonne impression."

On ne pourra pas contredire les propos forts sages du comédien tant la série semble partie pour se tirer une balle dans le pied si elle continue sur cette lancée. Un peu à l'image de Prison Break en son temps, qui avait refait le coup des évasions et des complots gouvernementaux à plusieurs reprises durant ses quatre premières saisons, la série d'Álex Pina commence à meubler son récit et tourner en rond (le deuxième casse n'est toujours pas terminé après 16 épisodes), et pourrait finir dans un mur.

En clôturant la série au bout de cinq voire six parties, Netflix pourrait enrichir l'intrigue principale tout en donnant un final percutant, au moment où la série serait toujours au plus haut de sa popularité. De quoi la faire sortir par la grande porte ! Et au pire, si l'envie prend Netflix un jour, il sera toujours possible de revenir 10 ans après avec une autre saison... comme Prison Break.

Notre critique de la Partie 4 est ici.

 

Affiche française

commentaires

nasriii
12/04/2020 à 01:58

pourquoi seulement 6 épisodes

Ali Abdelrahim
11/04/2020 à 21:52

On veut toutes les saisons et épisodes qui n'sont pas étés vues.Nec plus ultra.........
On a aussi plein d'autres choses à dire
Pourquoi l'épisode 4 de la saison 5 est enculée de paroles de l'épisode dernière ???? .............Bein .

SATELLITE pro kolie
10/04/2020 à 00:40

On veut vite la saison 5

Parisl
09/04/2020 à 14:42

La 5 vite !!!

Stefhoro
09/04/2020 à 06:12

2 saisons et basta superbe fin

Paluku katavali patrice
08/04/2020 à 16:33

en vrai j'aprécie la partie. mais j'attend 5 aek impatience. c pour quand?

Arf
08/04/2020 à 16:10

Si on suit cette logique alors la série aurait déjà du s’arrêter il y a bien longtemps.

BMC
08/04/2020 à 13:49

En plus l'épisode 6 et l'épisode 7 sont les mêmes

John connor 669
08/04/2020 à 12:47

Ouais ben t'es bien le mec le plus con parmi les mec intelligent professeur....
Prends exemple sur The Leftovers et mets toi zero

votre commentaire