Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 19 juillet 2019
La Rédaction | 19 juillet 2019

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

LA CASA DE PAPEL PARTIE 3

Ça parle de quoi ? Lorsque Rio est fait prisonnier, Tokyo lance un appel de détresse au Professeur et l'équipe se reforme autour d'un audacieux plan de sauvetage

Pourquoi il faut la regarder ? Il y a eu Stranger Things au début du mois de juillet, il y aura Orange is the New Black fin juillet et au milieu il y a évidemment le retour de La Casa de papel sur Netflix. Pour les fans des deux premières parties, c'est évidemment un immanquable du week-end et l'occasion de retrouver tous les personnages qu'ils adorent de Tokyo au Professeur en passant par Denver et quelques nouvelles têtes.

Pour les autres, c'est surtout un dernier espoir de voir la série sortir de ses facilités et essayer d'avoir une vraie audace. Après deux épisodes visionnés, ça ne part pas vraiment dans cette direction, mais sait-on jamais.

Notre avis sur les deux premiers épisodes.

Notre avis sur la partie 1

Notre avis sur la partie 2

 

 

TERMINATOR RENAISSANCE

Ça parle de quoi ? Le Jugement dernier est arrivé, Skynet a attaqué l'humanité, et le monde n'est plus le même. En 2018, John Connor est devenu comme prévu le leader de la résistance, et un combattant hors pair. Mais sa vision de la situation est profondément bouleversée lorsqu'il rencontre Marcus, mi-homme mi-machine, et que Skynet traque Kyle Reese, son futur père.

Pourquoi il faut le regarder ? Terminator 3 : Le soulèvement des Machines, qui répétait Terminator 2 en féminin, était sympathique quoique dispensable, sauf sur un point : la fin, qui voyait le Jugement dernier arriver, sans que le plan n'ait jamais été de le stopper. La franchise devait évoluer pour survivre, et la voie post-apocalyptique à la Mad Max a donc été choisie. Un choix étonnant, mais bienvenu, qui donne à ce Terminator 4 des couleurs nouvelles, et métamorphose le décor et les enjeux. Christian Bale amène toute la gravitas voulue dans le rôle de John Connor, et McG rappelle qu'il n'est pas un manchot derrière la caméra.

Sauf que Terminator Renaissance reprend des chemins trop attendus (sauver Kyle Reese cette fois), se perd avec des seconds rôles transparents, et peine à maintenir le cap tout en donnant réellement vie à ce Marcus Wright censé être majeur. D'où un blockbuster tiédasse, qui offre des images et scènes parfois spectaculaires, bourrées de bonnes idées, mais laisse au final un arrière-goût d'inachevé. Le succès en demi-teinte (environ 371 millions pour un budget de 200 millions) a enterré les suites, et Terminator Genisys a ainsi pu arriver - il subira le même sort pour laisser la place à Terminator : Dark Fate, qui sortira en octobre prochain.

Pour lire notre défense de Renaissance, c'est par ici.

 

Photo Christian BaleC'est là dedans qu'on regarde Netflix maintenant ?

 

TYPEWRITER

Ça parle de quoi ? A Goa, trois chasseurs de fantômes en herbe partent à l'exploration d'une vieille maison. Mais l'arrivée d'une nouvelle famille va réveiller les démons du passé.

Pourquoi il faut la regarder ? Netflix nous avait surpris l'année dernière avec sa création originale indienne zombiesque : Ghoul. Avec Typewriter, il se pourrait bien que la plateforme réussisse un nouveau pari grâce à cette histoire qui rappelle fortement The Haunting of Hill House, une des séries horrifiques les plus réussies de ces dernières années.

Avec seulement cinq épisodes d'une quarantaine de minutes, la série indienne est peut-être le moyen de se donner quelques frissons faciles pendant le week-end sans trop d'effort.

 

Affiche officielle

    

LES GOONIES

Ça parle de quoi ? Une bande d'enfants marginaux découvre la carte au trésor d'un pirate et par à la recherche du butin dans ce classique très apprécié des années 80.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce qu'en règle générale, quand on a vu Les Goonies une première fois, c'est avec plaisir qu'on le reregarde. Pour ceux qui rechigneraient encore à rattraper cette oeuvre culte des années 80 signée Richard Donner, le film a marqué toute une génération et même plus, au point que sans elle, la série Stranger Things n'aurait probablement jamais existé.

En même temps, avec Steven Spielberg à la production et Chris Columbus au scénario, on ne pouvait que s'attendre à un film générationnel d'exception, amusant et léger et aventureux comme un Indiana Jones avec des enfants. Puis Josh Brolin en gamin innocent vaut tout l'or du monde après Avengers : Endgame. Les autres têtes parleront aussi à plusieurs générations, comme Sean Astin avec plus tard son rôle de Sam dans la saga Le seigneur des anneaux et un clin d'oeil dans la saison 2 de Stranger Things justement.

 

photo, Sean Astin, Corey Feldman, Jonathan Ke Quan, Jeff Cohen (I)Netflix version papier à l'époque des Goonies

 

ET AUSSI...

Nos pires voisins 2, Last Chance U Partie 4, Les SchtroumpfsStuart Little 2Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque...

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Nos pires voisins 2 poster

commentaires

MystereK
20/07/2019 à 15:38

ANTI NETFLIX et GILETS oui, quelques vieilleries.... comme partout ailleurs....ordues ? Non, certainement pas. Et des nouveautés et, comme au cinéma, il n'y a pas des chef-d'oeuvres qui sortent chaque semaines, alors ces remarques déplacées et les insultes dignes d'un gamins, gardez-les vous, je ne comprends même pas pourquoi vous venez lires ces news.... si vous aimez vous faire mal, allez voir une dominatrice, au moins vous devriez en retirer du plaisir.

CINOCHE Disney aussi vont sortir leur fond de catalogue, pas de miracle à attendre et il y a assez de truc inintéressant sur Netflix pour amortir 11 euros, je vous rappelle qu'une série en BluRay, c'est 25 ou 30 euros minimum, soit déjà le double et une place de cinéma presque autant que l’abonnement, alors l'argument du prix ne tient pas .

Cinoche
20/07/2019 à 06:02

Vraiment décevant de voir que des séries ne dépasse pas 1-2 saison et qu'on nous ressorts les veilleries réchauffer pour 11€ où plus par mois ????????????
Vivement Disney où un autre système ????

Chris
20/07/2019 à 01:52

Critiquer Netflix c'est tellement facile, n'est-ce pas Gilets (par exemple) des vieilleries sur Netflix? Oui il y en a et alors? ça fait un paquet de bons films ou séries à voir ou revoir, mais il y a énormément de nouveautés aussi, rien que ce mois-ci, Stranger Things 3, la casa de papel partie 3, Typewriter, Kidnaping Stella, Point Blank, bienvenue chez Mamilia, the confession tapes saison 2, toi moi et elle saison 4, Elu entre tous, etc etc j'en oublie pleins sans parler de ce qui arrive dans les semaines a venir. Critiquer Netflix ok ça peut pas plaire à tout le monde sans doute mais dire qu'il n'y à que des vieilleries ou des ordures putrides ça me fait bien rire, mais vous aller surement vous ruer sur l'équivalent signé Disney quand ce sera disponible mdrr

Lola
19/07/2019 à 19:09

Que des chefs d œuvres

Jojo
19/07/2019 à 18:58

Mec fait attention a cke tu dis!!
Respecte les goonies!!

Gilets
19/07/2019 à 17:54

11 euros par mois pour des vieilleries euh

Anti Netflix
19/07/2019 à 17:45

Encore des ordures putrides sur Netflix

votre commentaire