Après La Casa de Papel, le créateur prépare une nouvelle série Netflix inspirée de la pandémie

Déborah Lechner | 22 mars 2022
Déborah Lechner | 22 mars 2022

Le créateur de La Casa de papel, Álex Pina, va poursuivre son partenariat avec Netflix en développant une nouvelle série inspirée de la pandémie de Covid-19.

Si les dramas sud-coréens Squid Game et All Of Us Are Dead ont réussi à toucher un public international en arrivant en tête du Top 10 hebdomadaire de Netflix dans plusieurs pays, et notamment aux États-Unis, une autre série étrangère a réussi à s'exporter pour devenir un phénomène culturel : La Casa de papel, qui a démarré son casse en 2017. Forcément, le géant du streaming a tiré sur la corde autant que possible en renouvelant les saisons au-delà de toute raison, et en appliquant sa nouvelle logique de franchise avec des oeuvres dérivées. 

 

La casa de papel : Photo Pedro Alonso, Miguel Herrán, Úrsula CorberóBerlin, dans La Casa de Papel 

 

Après le final tout moisi de La Casa de Papel, Netflix va donc continuer d'essorer la série du producteur et scénariste espagnol Álex Pina avec le spin off prequel consacré au personnage de Berlin (Pedro Alonso) prévu pour 2023, et le remake sud-coréen de Ryu Yong-jae (le co-scénariste de Peninsula) attendu dans le courant de l'année.  Le créateur restera quant à lui attaché à ces nouvelles productions en tant que producteur exécutif, mais compte aussi se lancer dans un nouveau projet en renouvelant son partenariat créatif avec la plateforme, comme l'a relayé Deadline

Pour l'instant, sa nouvelle série n'a pas encore de titre officiel, de casting ou de synopsis, mais elle s'inspirera d'un article espagnol relatant l'explosion des achats de bunkers après les premières vagues de la pandémie de Covid-19 actuel. Impossible de savoir si les épisodes resteront factuels avec une approche de documentaire, s'ils se dérouleront dans un huis clos pour pencher du côté du thriller, ou s'ils s'aventureront du côté du fantastique et de la science-fiction façon 10 Cloverfield Lane.

 

La Casa de papel : Photo Rodrigo De la SernaPremier confinement, jour 2

 

Il est cependant fort probable que la série emprunte la même trajectoire que les deux autres créations Netflix d'Alex Pina, Sky Rojo - bien moins populaire que son aînée, et White Lines, annulée après seulement une saison. Après l'horrible 8 Rue de l'Humanité l'année dernière, le géant sortira également  un autre film inspiré de la crise sanitaire mondiale, La bulle, dès le 1er avril prochain.

Netflix est également loin d'en avoir fini avec les casses et prépare déjà une autre série de braquage, Jigsaw, avec Giancarlo Esposito,  Jai Courtney,  Rufus Sewell, Tati Gabrielle et le cinéaste brésilien José Padilha (RoboCop, Troupe d'élite) à la réalisation. La plateforme a aussi donné son feu vert pour deux suites de Red Notice et le spin-off de film de Zack Snyder, Army of the Dead : Lost Vegas

Tout savoir sur La Casa de papel

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire