Euphoria : sexe explicite, érections et consentement... la nouvelle série teenage HBO crée la polémique

Alexandre Janowiak | 13 juin 2019 - MAJ : 13/06/2019 17:55
Alexandre Janowiak | 13 juin 2019 - MAJ : 13/06/2019 17:55

La nouvelle série HBO, Euphoria, arrivera sur OCS en France, dès le 17 juin prochain.

Dès l'arrivée du teaser de Euphoria il y a quelques mois, on constatait que la nouvelle série HBO serait très explicite et laisserait une très grande place aux drogues, au sexe et à la violence (psychologique et physique) dans son intrigue. Sauf que si on s'attendait à voir tout ça sur le petit écran, les premiers échos expliquent que "l'euphorie" générale de la série dépasse les attentes.

 

Photo ZendayaLa série parlera aussi de dépression

 

Ainsi, dans un de ses articles, The Hollywood Reporter décrit plusieurs scènes extrêmement osées. Parmi elles, une relation sexuelle entre deux adolescents avec étouffement, des overdoses successives d'adolescents, une séquence avec plus de 30 pénis montrés à l'écran ou une masturbation par webcam interposée. Dans le pilote, une transsexuelle serait également agressée sexuellement par un adolescent dont le pénis en érection est visible en plein écran.

Quand on sait que la série est aux mains de Sam Levinson - fils de Barry Levinson (Rain Man) - et qu'il est le réalisateur du très provocateur Assassination Nation (qu'on avait adoré), on n'est pas tant étonné que Euphoria soit aussi explicite. Le président de la programmation de HBO, Casey Bloys, a défendu la série après ces polémiques :

"Ce n'est pas pour tout le monde en effet, et inévitablement ça va créé du défaut. Mais ce n'est pas sensationnel d'être sensationnel. Cela peut sembler repousser les limites, et le diffuser à la télé peut l'être un peu, mais quelqu'un a vécu ces choses."

 

Photo Hunter Schafer, ZendayaLa découverte de soi

 

Des limites peut-être vécues par de vraies personnes, mais que n'a pas supportées un acteur casté pour la série selon l'article de THR. En effet, le jeune rappeur Astro aurait décidé de quitter le tournage et la série après que l'équipe lui ait demandé de tourner une scène où son personnage expérimentait son homosexualité qui n'était pas prévue dans le scénario original. Il a donc été remplacé par Algee Smith.

Si la scène a finalement été tournée, d'autres ne sont pas passées et ont été retirées ou modifiées à la demande du conseil d'administration de HBO. Ainsi, toujours d'après THR, le premier plan de la série a été tout simplement coupé au montage pour un autre.

À l'origine, le personnage de Zendaya y racontait sa naissance en voix off, la caméra commençait à filmer la lumière d'une chambre d'hôpital, descendait dans le dos d'un médecin puis zoomait sur les jambes ouvertes de la mère en train d'accoucher avant de rentrer littéralement dans son vagin.

Une séquence jugée trop hard, coupée donc, qui rappelle le Enter the Void de Gaspar Noé d'ailleurs, et remplacé au final par un plan situé directement dans le ventre de la mère où l'on voit le personnage de Zendaya bébé dans l'utérus.

 

Photo ZendayaZendaya joue le rôle principal

 

La seconde devait figurer dans le deuxième épisode et était un hommage à Carrie au bal du diable. Sauf qu'en lieu et place du vestiaire des filles, c'est celui des garçons qui était au centre des attentions. D'après Sam Levinson, on y voyait "plus de 80 pénis". La scène a finalement été allégée et ne comprend plus qu'une douzaine de jeunes hommes nus.

Une chose est sûre, HBO affirme que toutes les dispositions étaient mises en place pour que les acteurs ne subissent aucune forme de contrainte sur le tournage et que personne ne se voit dans l'obligation de montrer son corps nu. Depuis le scandale Weinstein, la nouvelle charte de la chaîne obligeait d'ailleurs la présence de la coordinatrice de l'intimité, Amanda Blumenthal, lors du tournage des scènes les plus explicites.

Pour en savoir plus sur Euphoria, il ne faudra pas attendre très longtemps. Le premier épisode de la série sera diffusé sur OCS en France dès le 17 juin prochain.

 

Affiche française

commentaires

StendhalNara
14/06/2019 à 19:14

Transgenre* transsexuelle est un terme transphobe qui ne s'utilise plus.

Bubble Ghost
14/06/2019 à 11:31

Je ne sais pas si d'autre que moi, se souviennent du scandale de Skin US en 2011. Série qui, elle aussi, parlait d'ado contemporain, de sexe décomplexé, et d'usage de drogue chez les mineurs. Et d'une manière très explicite et graphique( Certes, pas autant que dans la version UK ), pour la prude TV américaine de l'époque. Si bien que, malgré le succès critique( Faut quand même admettre que, c'était globalement un peu trop copier-coller, sur la version originale anglaise... Mais Bon... C'était quand même très chouette )et d'audience de la série, le virulent tollé des soit-disant bien-pensant de l'ordre moral, avait poussé prématurément MTV, à annuler sa série à la fin de la première saison.
Bref, tout ce début de brouillard de souffre qui me monte au nez, à l'approche de la diffusion du premier épisode, m'a l'air d'un déjà vu certain, et pas si lointain. Un déjà vu qui risque bien d'échauder les dirigeants de HBO. HBO qui avait déjà dût demander aux scénaristes de GOT, de se calmer sur le malaise moral, après le viol de Cersei Lannister par son frère Jaime, sur le tombeau de leur fils incestueux. Bref, pour moi, tout ça n'est pas de bonne augure pour l'avenir de Euphoria. Et ce, quelque puisse être sa qualité artistique. Un avenir sombre comme le fond d'une oubliette médiévale, que je ne lui souhaite absolument pas.

tom's
14/06/2019 à 00:06

Zendaya dégage un truc sur les photos,l'occasion pour elle de joué un personnage écrit multifacette ect tout ca pour dire: ca va la changer de Mary jane wtf watson

TomTom
13/06/2019 à 22:57

Ados et SEXE explicite?
Ça va plaire à une certaine presse de gauche.

Alexalex
13/06/2019 à 22:09

@Sébastien
Oh oui grand Sébastien, livre nous tes paroles pleine de bon sens et de sagesse sur une série dont tu n'as vu aucun épisode.

Renton
13/06/2019 à 21:41

Larry Clark et B Easton Ellis ont participé à l'aventure

Sébastien
13/06/2019 à 20:25

Quand on a aucun talent et rien à dire... Rien de nouveau...

Sébastien
13/06/2019 à 20:24

Quand on a aucun talent et rien à dire.... Rien de nouveau...

votre commentaire