Game of Thrones : à quelques épisodes de sa conclusion, la série n'est-elle pas déjà terminée ?

Jacques-Henry Poucave | 18 juillet 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jacques-Henry Poucave | 18 juillet 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après les records d’audience du premier épisode de la saison 7, Game of Thrones va probablement devoir relever son plus grand défi.

Envisagé avant son arrivée sur HBO comme un projet très risqué, à savoir un récit de Fantasy épique et politique pour adultes, perçu par certains comme un show violent que sa tendance à dézinguer les personnages rendait fragile, voire un soap opéra cul et gore bien plus bas du front qu’il n’y paraît, Game of Thrones a jusqu’à présent déjoué toutes les prédictions des sceptiques.

 

Photo

Un moment attendu... et redouté

 

Mais si la série a prouvé il y a quelques heures à peine sa très bonne santé et la fidélité de son public, elle doit néanmoins rapidement déjouer un pronostic, de plus en plus courant et admis par les commentateurs. En effet, après que HBO ait décidé de réduire le nombre d’épisodes des saisons 7 et 8, alors que certains évènements longtemps attendus sont advenus, on se demande si en quelque sorte,Game of Thrones n’est pas déjà un peu terminée.

En effet, l’œuvre ayant toujours parié sur son imprévisibilité, alors qu’elle s’est affranchie des textes de George R.R. Martin et que se sont progressivement mis en place les ingrédients de sa conclusion, ne court-elle pas le risque de nous désintéresser progressivement.

 

Photo

La série peut-elle tenir ses promesses ?

 

ZOMBIES VS DRAGONS

Depuis son tout premier épisode, les forces en présence étaient évidentes. D’un côté une aspirante Reine, promise à un Royaume n’attendant que sa conquête enflammée, et de l’autre côté une menace légendaire venue du Froid. Bouillonnants dragons contre Marcheurs Blancs glacés.

Pour les mettre face à face, la route aura été longue, semée d’embûches, tandis que les deux grandes familles mises en avant par l’intrigue, Stark et Lannister, s’affrontaient, nouaient ou défaisaient des alliances susceptibles de bouleverser le récit.

Il ne reste à priori plus que deux grands évènements à découvrir : la chute définitive de Cerseï, annoncée régulièrement, toujours repoussée de justesse, qui paraît désormais inévitable, étant donné la prophétie qui lui a été faite et les forces en présence, et de l’autre le formidable affrontement entre les Forces de l’Hiver et les troupes de Daenerys.

 

Photo

Ed Sheeran, ou la phase risquée des grosses guest stars qui tachent...

 

On ignore encore comment et quand ces évènements vont s’imbriquer, mais à moins qu’Emilia Clarke ne perde ses dragons, leur issue et leur rythme ne fait pas grand doute, chacun de ces affrontements devenant logiquement le point d’orgue de chacune des saisons à venir. Et puisque leur issue paraît également jouée d’avance, le public suivra-t-il ?

 

Photo Sophie Turner

Sophia "Sansa" Turner 

 

PLUS LE TEMPS DE BOULEVERSER LES CARTES

Les showrunners David Benioff et Dan Weiss nous ont montré plus d’une fois qu’ils étaient toujours capables de nous prendre à revers, des Noces Pourpres, en passant par une tripotée d’affrontements et de duels à l’issue toujours incertaine. Pour autant, si on ne doute pas du tout de leur talent en la matière, c’est ici le temps qui risque de leur manquer.

Car si jamais ils prennent la décision audacieuse de tout chambouler en zigouillant une partie du casting, les enjeux en seront invariablement transformés, ainsi que le rythme de la narration, ses conflits et leurs résolutions.

 

Photo Richard Dormer

La série ne rendra pas les armes

 

On se souvient par exemple qu’il avait fallu à Game of Thrones au moins deux saisons pour retrouver un semblant d’équilibre scénaristique et psychologique après le ravageur Noces Pourpres (si tant que la série se soit vraiment remise de ce sacrifice historique). Or, David Benioff et Weiss ne bénéficient plus d’autant de temps devant eux, sans compter que le nombre croissant de spectateurs pourrait pousser HBO à y aller mollo sur les prises de risques.

 

Photo Isaac Hempstead Wright, Ellie Kendrick

 

MARTIN MYSTERE

On sait que les créateurs se sont entretenus à maintes reprises avec l’auteur des textes originaux, George R.R. Martin, qui n’a visiblement pas beaucoup avancé dans la rédaction du prochain tome. On imagine combien la situation est complexe pour eux. S’ils ont confirmé déjà connaître la direction que prendra le romancier, vont-ils la suivre ?

 

Photo Lena Headey, Nikolaj Coster-Waldau

On connaît un trône qui va encore sentir la viande...

 

En effet, contrairement à HBO, rien n’oblige Martin à suivre son plan initial, ni à en rester là, lui a encore la liberté de faire table rase, de secouer son histoire, d’écrabouiller ses personnages, bref de nous surprendre totalement. Non seulement le géant du câble américain est tenu par son agenda de création, mais la mise en chantier prochaine d’un spin-off pourrait le pousser à ne pas « déborder » sur Game of Thrones et ne surtout pas prendre le risque de disperser le public dont l’entreprise a besoin après plusieurs sévères revers et une concurrence accrue.

On le voit, il va devenir très difficile pour cette chanson de glace et de feu de maintenir le suspense jusqu’à son issue, de ne pas simplement dérouler sa conclusion attendue. Pour autant, plutôt qu’une impasse, on est tentés de voir là le plus grand défi que Game of Thrones ait jamais eu à relever.

  

Affiche Jon Snow, Kit Harington

 

 

Tout savoir sur Game of Thrones

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Prometheus
19/07/2017 à 16:45

Effectivement l'affrontement Dragons/Marcheurs blancs est inévitable. Mais faisons confiance aux auteurs, ils maitrisent très bien leur sujet. Inutile de créer un semblant de débat ou de polémique.

captp
19/07/2017 à 09:26

Nous aurons encore au moins un gros wtf car je me souviens d'une interview des showrunners ou ils réagissaient a Odor je crois et ils disaient que s 'etait la direction que martin avait indiqué et qu'il y aurait encore un autre énorme mais bien plus tard .... saison 8 surement.
Mais j 'imagine mal un gros happy end même si je suis d'accord avec vous pour la saison 7 .Je ne pense pas a un énorme chamboulement des forces en présence mais par contre saison 8 ils pourront.
J'ai assez confiance en eux et si la rumeur de 6 épisodes d'une heures et demi est confirmée(budget de 4 épisodes réparti sur les 6 donc) je pense que la dernière saison peut être absolument unique.

KibuK
18/07/2017 à 22:39

Je n'ai aucun doute sur le fait que George R. R. Martin a d'ores et déjà terminé le tome 6 (et peut-être même le 7) et que d'un commun accord avec HBO, et/ou par bon sens, l'éditeur des livres attendra que la série tv soit terminée pour sortir les livres, de telle sorte que les 2 récits qui divergent n'embrouillent pas trop les lecteurs/telespectateurs.

Albert
18/07/2017 à 18:26

Attention à Sansa. . Son basculement du côté obscur pourrait changer là donne à pas mal de niveaux

Roukesh
18/07/2017 à 16:34

12 épisodes, ça ira très vite. Personnellement, je pense pouvoir prédire les grands événements à 2 épisodes mais impossible de savoir qui tronera à la fin (si le trône existe toujours. Qui aura survécu aux dernières batailles.
Outre le destin scellé de certains personnages (Cersei par exemple), impossible de savoir qui survivra à la guerre de l'hiver. Daenerys est loin d'être assurée d'une victoire inconditionnelle, ni de sa survie.
La stabilité scénaristique peut s'assurer dans un certain chaos. Çà pourrait servir le récit, il faut voir la direction qu'il prenne.

Aladdin
18/07/2017 à 16:20

Des guest stars qui "tachent", pas "tâchent". Merci...

Seb
18/07/2017 à 16:18

Il reste encore plus d’une dizaine d’épisodes, par ailleurs d’une durée allongée, ce qui donne de nombreuses opportunités de développer le récit. Si l’ambition finale de confronter les marcheurs et les dragons semble en effet probable, les scénaristes ont de nombreuses possibilités d’arriver à cette conclusion.

Par ailleurs, il est tout à fait possible de choquer le public sans véritablement remettre à plat les enjeux du show, par exemple en liquidant des personnages secondaires populaires (Bronn, Jaquen, Varis, etc.).

votre commentaire