L'épisode culte : Community et son incroyable partie de Paintball entre Matrix, 28 jours plus tard et Die Hard

Alexandre Janowiak | 2 avril 2020 - MAJ : 02/04/2020 18:21
Alexandre Janowiak | 2 avril 2020 - MAJ : 02/04/2020 18:21

Parce qu'il n'y a pas que le cinéma dans la vie d'un cinéphile, nouveau rendez-vous nostalgique sur Ecran Large : l'épisode culte, qui reviendra sur un morceau de choix d'une série remarquable.

Après six saisons diffusées sur la chaîne NBC, Community s'est clôturé à bout de souffle. Si les trois premières saisons sont mémorables, le show a perdu la plupart de ses qualités dès le début de sa saison 4. En effet, le showrunner et créateur original de Community, Dan Harmon, a été viré par la chaîne américaine suite à des conflits internes.

 

Photo CastingUn groupe d'espagnol comme les autres

 

La saison 4 a donc été réalisée sans lui. Résultat, tout ce qui faisait la sève de Community a largement disparu. Pour éviter la catastrophe, Sony a négocié le retour de Dan Harmon. Malheureusement, le show n'a jamais retrouvé la saveur et l'authenticité des trois premières saisons. La série a vu ses acteurs principaux partir un à un : Chevy Chase (saison 4), Donald Glover (saison 5), Yvette Nicole Brown (saison 6). L'arrivée de Jonathan Banks (Mike dans Breaking Bad) aura bien donné un petit coup de boost à la série. Insuffisant malgré tout, Community a finalement été annulée par NBC à la fin de la saison 5 après que Dan Harmon ait annoncé qu'une ultime saison serait diffusée sur Internet via Yahoo ! Screen.

Si la carrière flamboyante de Community a mal tourné, on essaye cependant de toujours retenir le meilleur. Et on ne va pas vous mentir, pour cet épisode culte, alors que la série vient de débarquer en intégralité sur Netflix nous avons beaucoup hésité : le Basic Rocket Science, les Donjons et Dragons, les sept timelines alternatives... certains feront sûrement l'objet d'un prochain épisode culte.

En attendant, nous avons d'abord décidé de vous faire découvrir Community (si ce n'est pas déjà le cas) à travers l'incroyable épisode du paintball de la fin de saison 1 : Modern Warfare.

 

PhotoDes airs de fin du monde

 

CRAZY SHIT

Le pitch est très simple : le doyen du collège communautaire de Greendale annonce qu'une immense partie de paintball va se dérouler entre les étudiants. A la clé, le vainqueur devait remporter un lecteur Blu-ray, mais le prix a été volé. Du coup, la récompense est à déterminée. Jeff Winger qui se fiche totalement de ce concours part dormir dans sa voiture.

Quand, il se réveille une heure plus tard, le campus est vide, totalement retourné et une atmosphère digne de 28 jours plus tard (référence directe) s'installe. Il va alors s'allier avec son groupe d'espagnol pour stopper le massacre au paintball causé par l'annonce du nouveau prix : une inscription prioritaire pour le prochain semestre. S'en suit un amoncellement de références méta aux plus grands films d'actions.

 

PhotoUn groupe prêt pour "survivre"

 

Au fil des années, Community s'est forgé le statut de série culte de la pop-culture. Et l'on peut clairement dire que le déclencheur est Modern Warfare, l'épisode 23 de la saison 1. En utilisant tous les codes des films d'actions mais aussi du western voire du post-apocalyptique dans certaines séquences : slow-motion, trahison, duel ou combats aux pistolets, mort tragique, sacrifice héroïque... cet épisode parodie et rend hommage à l'histoire du 7e art.

Les références sont le plus souvent caricaturés dans quelques séquences : l'ouverture à la 28 jours plus tard, la sortie de poubelle du Cinquième Elément, le final de Scarface avec Tony Montana dans les dernières minutes de l'épisode. Impossible de tout citer dans les détails mais cela va de Reservoir Dogs à Matrix ou encore Predator.

 

PhotoCho se la joue Scarface 

 

AND THE WINGER IS...

La pop-culture est partout dans Community. Au-delà des séquences hommages, les costumes des personnages rappellent de nombreux héros du cinéma d'action : Jeff en John McClane de Die Hard, Abed en Riddick dans Pitch Black, Britta en Alice dans Resident Evil...

Les dialogues amoncellent les références hommages ou parodiques eux aussi. Du "Je pensais que tu étais mort" lors des retrouvailles de Troy et Jeff (New-York 1997) au "Viens avec moi si tu ne veux pas avoir de peinture sur toi" d'Abed lorsqu'il sauve Jeff (clin d'oeil marrant à Terminator), l'épisode Modern Warfare est jouissif pour tous les amateurs de cinéma ou grands cinéphiles.

 

PhotoRiddick a bien changé

 

Mais si cet épisode est ultra-méta, c'est aussi une magnifique satire du système hollywoodien et de ses codes scénaristiques. Ainsi, on remarque le premier personnage à mourir parmi le groupe est Troy, le noir de la bande quand quelques minutes plus tard, ce sera au tour de Shirley, la mère afro-américaine, de mourir dans les bras de ses amis. Au contraire, ce sont évidemment les deux stéréotypes blancs, Britta et Jeff, qui restent en vie jusqu'à la fin (ou presque).

Par ailleurs, il y a très largement une moquerie féroce du système éducatif et universitaire américain à travers le lot à gagner, tant cette inscription prioritaire devient le Graal des étudiants alors même que le collègue communautaire de Greendale est loin d'être prestigieux. Enfin, ce qui fait toutes les qualités de Community, c'est que ces citations infinies ne sont pas gratuites. Lors de ses épisodes spéciaux, la série n'en oublie pas pour autant de développer ses personnages et les trames de leur histoire personnelle. Le jeu conflictuel entre Britta et Jeff étant par exemple au cœur de cet épisode.

Mélange jouissif de pop-culture, d'action et de comédie satirique, dense et hilarant, Modern Warfare est l'un des meilleurs épisodes de Community. Bien plus, il s'inscrit sans aucun doute dans le Panthéon des immanquables des sitcoms et séries télés. Un must-see dans une vie de sériephiles et cinéphiles.

 

RETROUVEZ TOUS LES EPISODES CULTES DE LA REDACTION

 

PhotoGame Over

commentaires

Pseudo1
03/04/2020 à 11:10

Vindiou, que cette série (en tout cas les 5 premières saisons) me manque.
La 6, même si c'était beau de voir Harmon réussir à faire son Six Seasons (and a movie), était vraiment bof, malgré quelques bonnes idées (l'épisode paintball restait marrant, surtout la scène de l'ascenseur, et l'épisode VR partait d'une bonne idée).

Par contre, je ne suis pas d'accord pour la 5e saison : malgré l'absence de Chevy Chase, elle reste excellente et propose plusieurs des meilleurs épisodes de la série (le sol de lave, l'épisode thriller (Ass Crack Bandit), les funérailles de qui-vous-savez (Walton Goggins à contre-emploi et l'échantillon de sperme, sérieux ! ^^), le retour de Donjons et Dragons, GI Joe... ). Dommage que Jonathan Banks ait dû renoncer à la saison 6 pour Better Call Saul, car il était super dans le rôle de Buzz Hickey.

Sinon, pour précision, les conflits internes dont vous parlez concernaient notamment Harmon et Chevy Chase. Les deux ne s'entendaient plus à la fin de la 3e saison, et si Chase a dû être ravi de son renvoi pour la 4e, le voir revenir pour la 5e a dû peser dans son choix de se barrer (à moins qu'il n'ait pas eu le choix ^^).
A priori, Chase n'était pas ravi du traitement de son personnage, mais il a vraiment eu mauvais nez tant son personnage était et reste l'un des meilleurs de la série.

Geoffrey Crété - Rédaction
03/04/2020 à 10:13

@Waito

Et avant Vanity Fair, cet épisode a été traité plein de fois...

Notre article est une republication : comme on peut le voir dans les commentaires (date des premiers commentaires), il date de mai 2017 :)

Waito
03/04/2020 à 09:39

Vous êtes sérieux ?
Le même article sur Vanity Fair, le 1er avril
https://www.google.com/amp/s/www.vanityfair.fr/amp/culture/ecrans/story/episode-culte-quand-community-sortait-lartillerie-lourde/11447

Alexandre Janowiak - Rédaction
02/04/2020 à 18:27

@Grift, @baretta

Je voulais bien sûr mettre Chevy Chase, notre raccourci de lien m'a fait faire une erreur. Merci pour vigilance en tout cas, c'est corrigé.

Pour la scène avec Chang, oui en effet, c'est aussi une référence au film de Woo (peut-être même plus vous avez raison), mais l'on peut y voir un simili hommage à Scarface sous un autre angle également. La scène s'est sensiblement inspirée des deux films en tout cas.

Baretta
02/04/2020 à 18:09

C'est Chavy Chase pas david chase et c'est le syndicat du crime 2 pas scarface d'ailleurs la chanson en chinois aurait dû vous aiguiller.
Sinon très bonne article et meilleur épisode de la série chaque saison aura son épisode paintball mais aucun n'aura cette saveur.

Grift
02/04/2020 à 17:26

David Chase (the sopranos) -> chavy chase (community)

Jojo
02/04/2020 à 15:22

Épisode culte !

Lacrimafundi
02/04/2020 à 15:05

La scène avec Chang ne fait pas référence à Scarface mais aux films de John Woo avec Cho Yung Fat. Il y a aussi des références à The Warriors, Rambo 2, Alien....

Stavos
26/06/2017 à 17:33

Un épisode géniallissime réalisé par Justin Lin ! C'est grâce à cet article que j'ai enfin sauté le pas pour me mettre à Community, incroyable série très addictive (presque deux saisons de dévorées en un peu moins de trois semaines).
Merci EL !

mamatte
22/05/2017 à 11:06

enorme épisode , je regrette cette série

Plus

votre commentaire