L'épisode culte : Community et son incroyable partie de Paintball entre Matrix, 28 jours plus tard et Die Hard

Alexandre Janowiak | 21 mai 2017
Alexandre Janowiak | 21 mai 2017
Photo Casting
5

Parce qu'il n'y a pas que le cinéma dans la vie d'un cinéphile, nouveau rendez-vous nostalgique sur Ecran Large : l'épisode culte, qui reviendra sur un morceau de choix d'une série remarquable.

Après six saisons diffusées sur la chaîne NBC, Community s'est clôturé à bout de souffle. Si les trois premières saisons sont mémorables, le show a perdu la plupart de ses qualités dès le début de sa saison 4. En effet, le showrunner et créateur original de Community, Dan Harmon, est viré par la chaîne américaine suite à des conflits interne.

 

Affiche

 

La saison 4 est donc réalisée sans lui. Résultat, tout ce qui faisait la sève de Community disparaît. Pour éviter la catastrophe, Sony négocie le retour de Dan Harmon. Malheureusement, le show ne retrouvera jamais la saveur et l'authenticité des trois premières saisons. La série voit ses acteurs principaux partir un à un : David Chase (saison 4), Donald Glover (saison 5), Yvette Nicole Brown (saison 6). L'arrivée de Jonathan Banks (Mike dans Breaking Bad) aura bien donné un petit coup de boost à la série. Insuffisant malgré tout, Community est annulée par NBC à la fin de la saison 5 après avoir que Dan Harmon est annoncé qu'une ultime saison serait diffusée sur internet via Yahoo ! Screen.

Si la carrière flamboyante de Community a mal tourné, on essaye cependant de toujours retenir le meilleur. Et on ne va pas vous mentir, pour cet épisode culte, nous avons beaucoup hésité : le Basic Rocket Science, les Donjons et Dragons, les sept timelines alternatives... ertains feront sûrement l'objet d'un prochain épisode culte. Mais nous avons d'abord décidé de vous faire découvrir Community (si ce n'est pas déjà le cas) à travers l'incroyable épisode du paintball de la fin de saison 1 : Modern Warfare.

 

Photo

 

28 DAYS LATER-SCARFACE-RESERVOIR DOGS

Le pitch est très simple : le doyen du collège communautaire de Greendale annonce qu'une immense partie de paintball va se dérouler entre les étudiants. A la clé, le vainqueur devait remporter un lecteur Blu-Ray. Mais le prix a été volé du coup, la récompense est à déterminée. Jeff Winger qui se fiche totalement de ce concours part dormir dans sa voiture.

Quand, il se réveille une heure plus tard, le campus est vide, totalement retourné et une atmosphère digne de 28 jours plus tard (référence directe) s'installe. Il va alors s'allier avec son groupe d'espagnol pour stopper le massacre au paintball causé par le prix : une inscription prioritaire pour le prochain semestre. S'en suit un amoncellement de références méta aux plus grands films d'actions.

 

Photo

 

Au fil des années, Community s'est forgé le statut de série culte de la pop-culture. Et l'on peut clairement dire que le déclencheur est Modern Warfare, l'épisode 23 de la saison 1. En utilisant tous les codes des films d'actions mais aussi du western voire du post-apocalyptique dans certaines séquences : slow-motion, trahison, duel ou combats aux pistolets, mort tragique, sacrifice héroïque... cet épisode parodie et rend hommage à l'histoire du 7e art.

Les références sont le plus souvent caricaturés dans quelques séquences : l'ouverture à la 28 jours plus tard, la sortie de poubelle du Cinquième élément, le final de Scarface avec Tony Montana dans les dernières minutes de l'épisode. Impossible de tout citer dans les détails mais cela va de Reservoir Dogs à Matrix ou encore Predator.

 

Photo

 

 

BATTLE ROYALE

La pop-culture est partout dans Community. Au-delà des séquences hommages, les costumes des personnages rappellent de nombreux héros du cinéma d'action : Jeff en John McClane de Die Hard, Abed en Riddick dans Pitch Black, Britta en Alice dans Resident Evil... Les dialogues amoncellent les références hommages ou parodiques eux aussi. Du "Je pensais que tu étais mort" lors des retrouvailles de Troy et Jeff (New York 1997) au "Viens avec moi si tu ne veux pas avoir de peinture sur toi" d'Abed lorsqu'il sauve Jeff (Terminator), l'épisode Modern Warfare est jouissif pour tous les amateurs de cinéma ou grands cinéphiles.

 

Photo

 

Mais si cet épisode est ultra-méta, c'est aussi une magnifique satire du système hollywoodien et de ses codes scénaristiques. Ainsi, on remarque le premier personnage à mourir parmi le groupe est Troy, le noir de la bande quand quelques minutes plus tard, ce sera au tour de Shirley, la mère afro-américaine, de mourir dans les bras de ses amis. Au contraire, ce sont évidemment les deux stéréotypes blanc , Britta et Jeff, qui restent en vie jusqu'à la fin (ou presque).

Enfin, ce qui fait toutes les qualités de Community, c'est que ces citations infinies ne sont pas gratuites. Lors de ses épisodes spéciaux, la série n'en oublie pas pour autant de développer ses personnages et les trames de leur histoire personnelle. Le jeu conflictuel entre Britta et Jeff étant par exemple au cœur de cet épisode.

Mélange jouissif de pop-culture, d'action et de comédie satirique, dense et hilarant, Modern Warfare est sûrement le meilleur épisode de Community. Bien plus, il s'inscrit sans aucun doute dans le Panthéon des immanquables des sitcoms et séries télés. Un must-see dans une vie de sériephiles et cinéphiles.

 

RETROUVEZ TOUS LES EPISODES CULTES DE LA REDACTION

 

Photo

commentaires

Stavos
26/06/2017 à 17:33

Un épisode géniallissime réalisé par Justin Lin ! C'est grâce à cet article que j'ai enfin sauté le pas pour me mettre à Community, incroyable série très addictive (presque deux saisons de dévorées en un peu moins de trois semaines).
Merci EL !

mamatte
22/05/2017 à 11:06

enorme épisode , je regrette cette série

Ratatak
22/05/2017 à 10:02

C'est l'épisode 23

votre commentaire