Vikings : pourquoi le Game of Thrones d'History Channel est une série à ne pas manquer

Mise à jour : 03/12/2018 17:26 - Créé : 2 décembre 2018 - Prescilia Correnti
Affiche
135 réactions

Lancée en 2013, Vikings est très vite devenue un phénomène populaire. La série mi-fiction, mi-documentaire sur le règne et l’histoire de Ragnar Lothbrock est une réussite qui mérite d’être regardée. 

Vikings est centré sur le personnage norvégien semi-légendaire de Ragnar Lothbrock, incarné à l’écran par Travis Fimmel. Ce guerrier devenu légende, n’était pourtant parti de rien.

Originellement un agriculteur vivant dans la ville fictive de Kattegat, en Scandinavie, dans les années 790 après JC, Ragnar Lothbrock se marie à la fière et brave Lagertha (Katheryn Winnick) et afin d’assouvir sa soif de pouvoir et de conquête, part en quête de nouvelles contrées aux côtés de ses compagnons. Vikings est un drame captivant, magnifique et angoissant. Et on vous dit tout de suite pourquoi.

 

photo, Peter Franzén"Hâte de découper des jambes" 

 

UN UNIVERS PASSIONNANT

Dans Vikings, tout est question de détails, de réalisme et de fidélité. Bien que la culture scandinave soit emplie de mystères, d’imprécisions ou d’énigmes à résoudre, la série d’History Channel se donne énormément de mal pour être aussi spécifique que possible. Selon les récits, les systèmes économiques et politiques étaient basés sur la recherche d’or et de l’expansion de leurs terres, et tournaient entièrement autour de la force et de la lutte pour le pouvoir, entraînant dans son rivage des dégâts toujours colossaux. 

Les Vikings n’étaient pas vraiment une société alphabète et il n’y a par conséquent aucune trace dans l’histoire sur laquelle les scénaristes pouvaient s’appuyer afin de fidéliser au maximum leur show. Le créateur de la série, Michael Hirst s’est appuyé sur des pièces de musée, des accessoires retrouvés et des références historiques qui existent sur les personnages.

 

photo, Travis Fimmel, Gustaf SkarsgårdPetit regard de séducteurs en coin

 

En cela, Hirst dit même lors du Comic-Con de 2016: "Je suis totalement satisfait de la tournure de la série et des faits qui y sont relatés. Je n’aime guère la fantaisie et à chaque fois que j’en avais, je voulais l’enraciner dans quelque chose de réel. Même si je devais pour cela condenser certaines choses ou en apporter de nouvelles. Mais au final ce qui importe c’est que la communauté aime le show." 

Par ces "nouvelles choses", Hirst fait surtout référence à l’invention du lien fraternel qui unie Ragnar et Rollo (Clive Standen). « La rivalité entre les frères était quelque chose de très important. C’est un truc qui revient encore et encore dans les sagas".  

De la fidélisation dans les rituels vikings, à l’armement (boucliers, haches, épées) et les coiffures et coutumes de la population, Vikings souhaite être aussi exhaustive que possible, et c’est franchement réussi. Donc, si vous pensiez voir des dragons, vous les verrez plutôt sur la proue des bateaux et des boucliers que en CGI dans le show.

 

Photo Katheryn Winnick"Qu'est-ce qu'ils braillent dans le fond" 

 

VIOLEMMENT JOUISSIF 

Selon les légendes et les traditions, le peuple viking est né d’une culture fortement ancrée dans la célébration de la guerre. Glorifiant leurs dieux tels que Thor, Odin ou encore Freya, qui leur ouvriront un passage vers le Valhalla. Une terre où les guerriers morts au combat avec honneur, festoieraient aux côtés de leurs divinité (et surtout) autour de bonnes bières bien fraîches.

Vous l’aurez compris, la mythologique viking est barbare, sanguinolente et extrêmement violente. En cela, la série de la chaîne History n’a pas peur de faire dans la demi-mesure et n’hésite pas, voire ne craint pas, de montrer le côté carnacié du monde qu’elle explore. Un pur régal.

 

Photo Alex Høgh AndersenUne petite douche de sang pour soigner la peau, rien de meilleur

 

A chaque fois qu’on évoque la violence dans une série pour ses combats, on pense indubitablement à Game of Thrones, avec entre autres l’incroyable épisode La bataille des Bâtards lors de la saison 6. Pourtant en se penchant un peu plus longuement sur Vikings, le show devient clairement plus barbare. 

Alors oui, certains d’entre vous diront peut-être que la Montagne a explosé la tête de ce pauvre Oberyn Martell (Pedro Pascal), mais à cela les fans de Vikings vous répondront qu’il existe des scènes bien plus gores et cruelles que celle-ci. En l’occurence, l’épisode du Red Wedding, dont tout le monde se souvient encore aujourd'hui ou de Blood Eagle, qui donne encore mal au dos. Mais ça, on préfèrera vous le laisser le découvrir plutôt que de le lire.

 

photo, Katheryn Winnick"Bordel, Jeanne t'es pas alignée avec nous là !"

 

TWO RELIGIONS, ONE SHOW

L’une des plus belles intrigues dans Vikings, hormis la soif de conquête de Ragnar et d’exploration, c’est les combats et l’affrontement de deux cultures. Entre le christianisme et le paganisme, les deux religions s’affrontent et se heurtent d'une manière tragique et magnifique dans Vikings. L’un des plus bels exemples reste en l'occurence l’histoire entre les deux frères du show. 

 

photo, Travis Fimmel, Clive StandenTravis Fimmel et George Blagden

 

Au cours de la saison 1, Ragnar et ses confrères découvrent un groupe de moines en train de prier dans une église, avant de la réduire en cendres. A cette époque, les Nordiques ne croyaient qu’en leurs propres dieux. La découverte de cette nouvelle culture - et étrange nouvelle religion - va d’ailleurs conduire à l’enlèvement d’un jeune moine survivant (George Blagden) qui sera les yeux et les oreilles du spectateur dans la découverte de la tradition viking. 

Ce même schéma se retrouve d'ailleurs au cours de la saison 5 grâce aux personnages de Ivar (Alex Høgh Andersen) et de Headmund (Jonathan Rhys Meyers). Le fait est que le choc des deux cultures est tout bonnement passionnant. A cela vient s'ajouter un jeu politique de conquête de territoires, d'alliances et de trahisons qui viennent accroître la tension de la série.

 

Image 640519Regarder vers l'avenir du show

 

VALEUREUX.SES VIKINGS 

Parler de Vikings, sans parler des personnages de Ragnar Lothbrock (Travis Fimmel), Lagherta (Katheryn Winnick) ou encore Floki (Gustaf Skarsgård) serait un peu criminel. Ce serait comme aborder Game of Thrones sans parler de Tyrion Lannister (Peter Dinklage), ou The Walking Dead sans évoquer Rick Grimes (Andrew Lincoln). Vikings a un casting exceptionnel  

Ce qui fait (aussi) la force de Vikings, c’est évidemment son casting exceptionnel rempli de personnages aussi chaotiques que complexes et fascinants.

 

Image 640521Meilleur atout numéro 3 de la série

 

Floki (Gustaf Skarsgård) brille en tant que personnage insolite et religieusement dévoué et en fabricant de bateaux hors-du-commun. Siggy (Jessalyn Gilsig) suit une trajectoire remarquable au fil des saisons, et la tension oscillant entre la haine et l'amour de Ragnar et Rollo devient de plus en plus épatante au cours des épisodes. Au cours de la saison 2, Rollo déclarera même "mon frère m'a pardonné, ce qui me semblait impossible. En cherchant dans mon coeur, j'ai découvert que je l'aimais toujours." 

Néanmoins, Vikings nous donne aussi des personnages féminins tout aussi nuancés et complexes que leurs homologues masculins. Si la première impression est que la série est dominée par les hommes, les femmes ont tout autant leurs places, voire plus, dans l'intrigue. Tout aussi finement écrites et bien pensées, les héroïnes féminines de la série redynamisent le show par leur bravoure et leur courage. Quoi de plus normal nous direz-vous étant donné que certaines femmes étaient, elles aussi, des guerrières dans la mythologie viking. 

 

Photo Katheryn WinnickLes femmes au pouvoir

 

LA RÉALISATION

Derrière tout show il y a un (ou plusieurs) réalisateur(s). En l’occurence, l’homme derrière le bateau se nomme Michael Hirst qui nous avait livré Les Tudors, Elizabeth : l'âge d'or ou encore Camelot. Le bonhomme écrit notamment chaque épisode, et bien que la série se vante d’avoir une flopée de réalisateurs, c’est bel et bien Michael Hirst qui est à la tête du navire.

A ses côtés sont passés des réalisateurs comme Ken Girotti (DaredevilOrphan Black), Ciaran Donnelly (Les Tudors) ou encore Jeff Woolnough (The Expanse). 

 

Photo Gustaf SkarsgårdDevant la beauté de l'Irlande

 

Et si vous vous demandez pourquoi Vikings met autant de temps à être tournée, c'est parce que la série est quasi-intégralement shootée en Irlande (hormis quelques plans réalisés dans l'ouest de la Norvège). Un choix financier assez lourd pour la production. Selon les chiffres, le pilote de la série aurait coûté à lui seul 14 millions de dollars, quand les autres épisodes eux coûtent aux alentours de 4 millions de dollars. Entre les costumes, les décors, les scènes et tout le reste, ça se comprend.

Pour l'anecdote, les nombreuses scènes extérieures sont filmées au coeur des Wicklow Mountains et notamment à Luggala et au lac de Lough Tay. Bref, un décor époustoufflant pour une série de qualité dont on reviendra vous toucher quelques mots lors du bilan de cette saison 5.

 

photo, Alexander Ludwig"Maintenant tu la boucles et tu regardes la saison 5"

commentaires

PAT 10/12/2018 à 11:41

Bof pas vraiment indispensable, plutôt une bonne série mais inégale tant au niveau du jeu des acteurs (les fameux roulements des yeux de Ragnar) que des intrigues.

A la limite je préfère The Last Kingdom à Vikings certes visuellement la qualité est moindre mais au final c'est plus agréable et divertissant à suivre.

oppomeimieur 03/12/2018 à 22:09

perso au début de la série quand j'ai découvert la série, j'ai fait le rappro avec GOT.
Avec le recul, je pense que c'est à cause, de la couleur, du corbeau qu'il y'avait et le côté fantastique qu'il y'avait, qui à l'air d'avoir disparue depuis qqe saisons, pour ne laisser que le côté vraisemblable et puis bon GOT c'est de la guerre et de la conspi, vikings aussi tout de même ^^

Towanba 03/12/2018 à 13:37

J'adore Vikings et Game of Thrones même si les deux n'ont rien a voir. Tout comme star wars.. Enfin jusqu au 6 et star trek ou marvel et dc, je les aime tous. Oui cest possible lol

Andarioch 03/12/2018 à 13:21

@ Edge
Rollo (Rollon en français) est un personnage historique. Son arc correspond à ce que l'on sait de son histoire. Il est important historiquement car il est un viking devenu noble "français". C'est aussi le patriarche d'une lignée qui abouti après 5 générations à Guillaume le conquérant. Donc oui, il a toute sa place dans une série qui se veut historique.

Geoffrey Crété - Rédaction 03/12/2018 à 12:45

@Musashi1970

Comprenez simplement qu'il s'agit là d'un titre, tout bêtement, qui obéit à des règles et tendances qui dépassent en partie le simple cadre de notre petit avis. Titre qui ne saurait en aucun cas résumer l'avis largement développé dans le vrai travail - l'article.

D'autant que Vikings a été vendu comme dans la lignée de Game of Thrones, chose logique vu le succès de celle-ci. La comparaison en terme de vitrine est donc naturelle, aux yeux du public et en terme de communication.

Nil 03/12/2018 à 12:42

J'ai stopper après la mort de Ragnar, pour moi ce n'était plus pareil. Mais sinon j'ai adoré cette série.

Musashi1970 03/12/2018 à 12:18

Je comprendrais jamais pourquoi on compare systématiquement une série à tendance historique avec Game of Thrones qui est de l'Heroic-Fantasy proche du seigneur des Anneaux si ce n'est pour appâté le noob de base qui ne connait pas la série. Pourtant l'article est pas mal foutu mais de grace arrêter de comparer ce qui n'a rien à voir. Dans Vikings, il y a du guerrier sauvage, cruel, qui envahi les territoires et on vit au rythme de personnages incroyables tels Ragnar, Lagherta, Rollo, Athelstan, Bjorn et maintenant la génération d'Ivar, et tant d'autres inspirés de personnage ayant réellement existé. Pas de Dragons, de créatures maléfiques, que du vivants hargneux et guerriers.

Ronnie 03/12/2018 à 11:43

@Rating Rascal au contraire l'après Ragnar a très bien été géré ! et contrairement a toi je trouve les fils très charismatiques mention spéciale pour Ivar et et Bjorn. Alors certes il y a des incohérences avec la réalité historiques mais ça reste une très bonne série.

Prescilia Correnti - Rédaction 02/12/2018 à 22:16

@Rating Rascal,

Justement, ce sera le sujet d'un prochain article sur la saga :)

klm 02/12/2018 à 20:11

la série est sympa, ce qu'il faut comprendre en la regardant, c'est qu'il s'agit d'une série à sagas et non d'une seule saga.
En gros il y'a la saga de l'ascension de Ragnar Lothbrok
Puis il y'a la saga des fils
Ensuite il y'aura peut être la saga de floki et puis des 1er vikings en Amérique du nord
Et pourquoi pas l'invasion normande de l'angleterre

Par contre en point négatif je trouve qu'au niveau de la gestion du vieillissement, souvent il y'a soit un échec au niveau de la mise en scène du temps passé, du scénario ou du maquillage, la série à repris, et laguertha à semble t'elle prise 10-15 ans, pourquoi pas mais elle fait trop trentenaire avec une perruque blanche je trouve. Bizarre

Plus

votre commentaire