Far Cry 6 : premiers avis mitigés pour le blockbuster d'Ubisoft

JL Techer | 7 octobre 2021
JL Techer | 7 octobre 2021

Les premiers avis concernant Far Cry 6 sont tombés, et la presse spécialisée ne semble pas avoir succombé à l'appel du FPS d'Ubisoft.

¡Viva la Revolución! Cela aurait pu être le cri de guerre choisi par Ubisoft pour faire la promotion de Far Cry 6. À la fois renouveau et retour aux sources, ce nouvel opus promettait de revenir à l'essence de la saga Far Cry : la survie en milieu sauvage. Adieu la campagne du Midwest américain de Far Cry 5, et place à l'île luxuriante de Yara, sorte de Cuba fantasmée, à la solde du dictateur Anton Castillo. Un milieu idéal pour qu'un certain Dani Rojas (héros ou héroïne, au choix) se dresse contre le tyran et guide le peuple vers la révolution.  

Un soin tout particulier a été apporté à la narration pour ce nouvel épisode, avec un protagoniste bavard, ce qui change radicalement des héros muets des opus précédents. De plus, les cinématiques sont maintenant mises en scènes en vue à la troisième personne, et non plus en vue FPS, afin de renforcer l'aspect cinématographique du titre. Mais visiblement, la révolution va devoir attendre. En effet, le titre est salué par la presse spécialisée pour sa direction artistique et son aspect visuel splendide. Cependant, il semble souffrir de plusieurs défauts techniques et de poncifs des mondes ouverts façon Ubi, qui l'empêchent d'atteindre le statut de jeu du renouveau pour la saga. Revue de presse. 

 

photoCrocodile Dundee

 

"Ubisoft nous laisse décider du sexe de ce nouveau personnage (sans la moindre incidence sur le jeu, bien sûr). Cette première décision témoigne d'un petit changement dans la narration avec désormais des cut-scenes qui s'affranchissent de la vue subjective pour proposer une mise en scène à la fois plus classique, mais aussi plus efficace.[...] Très politiques par les thématiques traitées, Far Cry 6 est également particulièrement violent et cru." - Gamekult

"Far Cry 6 vous voit une fois de plus prisonnier d'un monde ouvert gigantesque contrôlé par un fou charismatique, cette fois-ci sur la nation insulaire fictive de Yara. Même après autant de jeux, la tâche de transformer tous les points rouges de votre carte en points bleus est toujours un bon moment, que ce soit en réduisant furtivement au silence chaque garde ennemi ou en empruntant la voie moins subtile qui consiste à leur jeter des balles et des Molotovs jusqu'à ce qu'il ne reste plus personne." - IGN.com

 

photoLe nouveau Twisted Metal

 

"Tout ce que vous connaissez et aimez est toujours là : des armes folles, des points de contrôle à franchir, une faune meurtrière, l'ascension de lieux obscurs, mais les petits changements qui ont été apportés ont un impact considérable sur l'expérience globale. Le plus remarquable est de voir Dani, votre personnage est maintenant plus que de simples yeux au travers desquels vous voyez. [...] Les expressions faciales sont très bien faites et le fait de voir Dani réagir au monde et à ses terreurs rend la scène plus captivante à chaque fois." - Gamesradar

"Visuellement parlant, Far Cry 6 place la barre très haut. Nous avons réalisé ce test sur un PC Gamer [...] le titre tourne parfaitement à 60 fps avec quasiment tous les réglages au maximum, et il en met plein la vue. L'introduction du jeu, qui dure quand même une bonne heure, est un festival pour la rétine, avec des effets de fumée, des reflets sur les flaques d'eau, des textures détaillées à tous les plans et une magnifique végétation." - GamerGen

 

photoNouvelle mascotte : le chien à roulettes

 

"Dans un registre moins graphique, mais plus technique, l’intelligence artificielle représente sans doute le vrai point noir du jeu avec des PNJ qui peinent à se montrer pertinents, alliés comme ennemis. Leurs décisions sont souvent étranges, voire parfois illogiques, et des adversaires font preuve d’une certaine niaiserie qui facilite la tâche au joueur. - JeuxVideo.com

"L’ambiance tropicale avec un méchant dictateur à renverser, et un gameplay qui favorise largement le bourrinage (même si le stealth est possible) nous fait souvent nous demander si on n’est pas en train d’incarner Rico Rodriguez dans le nouveau Just Cause. Heureusement, la plus-value apportée par Giancarlo Esposito reste indéniable, et lorsqu’on profite enfin des cinématiques, on retrouve un peu plus l’âme de la série." - Gameblog

 

photoPékin Express, édition Yara

 

"En jouant sur une Super 2070, j'ai connu quelques plantages et bugs, comme des bugs de visage bizarre et quelques PNJ flottants. Pour une raison quelconque, le blanc des yeux autour de l'iris de chaque personnage ne restait pas non plus d'une couleur unie, donc à moins que tous les personnages ne soient drogués, il y a quelque chose qui cloche." - PCGamer

Si Far Cry 6 semble se reposer sur ses lauriers en termes de mécaniques et de gameplay, le jeu tente sa révolution plutôt du côté de sa mise en scène et de sa narration. Si la presse est globalement d'accord sur la beauté technique du titre, le manque de renouvellement en termes de structures (monde ouvert, camps à conquérir pour rallier le peuple à sa cause, multiples quêtes Fed-Ex) empêche FC6 d'atteindre les sommets qu'il s'était fixés comme objectif. Il reste cependant un très bon titre parmi ceux de la saga, et ne devrait pas décevoir pas les fans de la licence. 

Pour rappel, le FPS en monde ouvert d'Ubisoft sera disponible à partir du 7 octobre 2021 sur PC, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X|S et Google Stadia.

Tout savoir sur Far Cry 6

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
LeRoiBoo
07/10/2021 à 20:11

Je te conseil de faire les meilleurs le 3 et blood dragon

Cinégood
07/10/2021 à 17:23

J'ai beaucoup aimé le Far Cry 5 avec le Montana et secte d'allumés, mais je n'avais plus fait de FC depuis le 2.
FC c'est un peu comme AC, il faut en faire un sur deux, voir sur 3, pour moins sentir le côté redondant.

votre commentaire