Ad Astra : une date de sortie dévoilée pour le film de SF de James Gray porté par Brad Pitt

Alexandre Janowiak | 15 septembre 2017
Alexandre Janowiak | 15 septembre 2017

Après les déboires de production de Lost City of Z, tout a l'air de bien se dérouler concernant Ad Astra.

Il nous a transporté de nombreuses fois dans les rues sombres de Brooklyn à New York (de Little Odessa à The Immigrant) avant de nous embarquer en pleine Amazonie avec son incroyable Lost City of Z en mars dernier. Pour son prochain film, James Gray quittera cette fois la surface terrestre pour nous mener vers les étoiles avec Ad Astra.

Alors qu’il avait dû abandonner le rôle de Percy Fawcett pour Lost City of Z, Brad Pitt sera en revanche bien de la partie pour le film de science-fiction. Et il semblerait que tout se passe pour le mieux à cet instant. Une première date de sortie officielle a en effet été dévoilée par la 20th Century Fox : 11 janvier 2019.

 

Photo James Gray, The ImmigrantJames Gray et Joaquin Phoenix sur le tournage de The Immigrant.

 

De quoi nous donner une indication précise sur l'arrivée sur nos écrans de l’histoire de cet ingénieur autiste (Brad Pitt) qui part en voyage dans l’espace pour retrouver son père (Tommy Lee Jones) disparu 20 ans plus tôt lors d’une mission sur Neptune. Un drame SF décrit par le cinéaste comme un mix d’Apocalypse Now, 2001, l’odyssée de l’espace, Blade Runner et Metropolis, rien que ça.  

Aux côtés des deux acteurs, on retrouvera notamment la talentueuse Ruth Negga (Loving, Preacher), Donald Sutherland ou Jamie Kennedy. James Gray s’est d’ailleurs entouré d’une jolie équipe avec la présence du chef opérateur Hoyte van Hoytema (Her, Interstellar), de la chef décoratrice Karen O’Hara (oscarisé pour Alice au pays des merveilles en 2011) ou de ses fidèles monteurs John Axelrad et Lee Haugen. Vivement !

 

Photo Charlie HunnamThe Lost City of Z, un des chefs-d'oeuvre de l'année 2017

commentaires

Okay
15/09/2017 à 20:46

je crois que c'est le film que j'attends le plus...

majorfatal
15/09/2017 à 18:23

Oui ça change des super héros et autres suites de......

Zapan
15/09/2017 à 17:43

Le sujet a l'air passionnant et un peu "visionnaire" sur ce que seront les premiers long voyage dans l'espace.

Il part sur le concept que la NASA et d'autres agences spatiales sont arrivés convaincus que pour envoyer des gens dans l'espace, ceux-ci devront être habitué à vivre isoler de tout, pendant longtemps et avoir très peu d'attache social. C'est pour cela qu'une des raisons de sélection s'arrête à ce que ces voyagers soit autistes, voir autiste-asperger (forme d'autisme) afin qu'ils puissent continuer leur mission sans craquer sous l'effet Pandorum.

Mais sur, rien ne va se passer comme prévu étant donner qu'un/ ou plusieurs voyageurs ne sont pas aussi autistes qu'ils le font croire.

Bref halléchant tout ça sur la condition humaine.

votre commentaire