Cannes 2015 : Charlie Hebdo caricature Catherine Deneuve en colis suspect sur le tapis rouge

Jacques-Henry Poucave | 13 mai 2015
Jacques-Henry Poucave | 13 mai 2015

Cannes ne serait pas Cannes sans quelques tacles stratosphériques adressés à la Croisette par Charlie Hebdo. Leur victime de la semaine est Catherine Deneuve.

Présente pour la 68ème édition du Festival, la star française représente le film d’ouverture, l’excellent La Tête Haute, dont vous pouvez retrouver ici notre critique. Et même s’il s’agit d’une œuvre éminemment humble et délicate, on ne peut pas dire que la comédienne soit passée sous les radars ces derniers jours.

Après avoir rappelé que la Palme d’Or à Pulp Fiction avait sans doute été adjugée « trop vite » et que Dunkerque (où La Tête Haute a été filmé) était une cité particulièrement morne et triste, l’artiste ne pouvait que s’attirer une volée de bois vert.

C’est donc Charlie Hebdo qui s’en est chargé, avec l’humour qui caractérise la publication, offrant à Catherine Deneuve une caricature particulièrement salée, où elle est confondue avec un colis suspect. Un dessin d’un goût douteux, particulièrement agressif et tapageur. Indispensable donc.

commentaires

Jo
14/05/2015 à 16:54

grandes stars françaises ! Vous poussez pas un peu ?

Jo
14/05/2015 à 01:44

C'est vrai Charlie s'est trompé, c'est sa tête qui devrait être plus grosse

bof
13/05/2015 à 21:18

On peut ne pas être d'accord avec elle, mais elle n'a pas sa langue dans sa poche et c'est une qualité.

ZAPAN
13/05/2015 à 19:01

qu'elle a pas compris *

ZAPAN
13/05/2015 à 19:00

Pas besoin de l'appeler avec des noms d'oiseaux… c'est quand même une grande actrice.
Heureusement que Clint a eut le dernier mot en effet mais je pense juste que a pas compris l'impact de ce film. Ca arrive...

Hi Hi Ho Ho
13/05/2015 à 16:11

Catherine Deneuve est une dinde (et une actrice médiocre, mais c'est une opinion minoritaire) qui a toujours voulu se faire passer pour une intello.

Il est fameux qu'elle s'était querellée, et pas qu'un peu, avec Eastwood pour la Palme d'Or 94. Heureusement que Clint a eu le dernier mot.

ZAPAN
13/05/2015 à 15:56

La palme à Pulp Fiction adjugé trop vite… Prenez 20 personnes au hasard et demandez leur de citer une palme d'or, une seule…
Je pense que Pulp Fiction prend haut la main le top des réponses. Ce film représente à lui seul la Pop Culture, et on ne peut rien enlever à sa qualité cinématographique.
Outre le fait d'avoir redéfini l'image du gangster version 90's comme des cinéastes l'on fait pour chaque décennie précédente (Scorsese, Coppola etc…) il a permit un sacré coup de pouce à ce que la jeunesse s'intéresse au cinéma d'auteur.
Et parce que même si il est génial, je pense qu'AUCUN jeune ne connaisse "Underground" de Kusturica, palme d'or un an auparavant (ou un an après je sais plus)….

votre commentaire