Xavier Dolan : Silence, le réalisateur répond à la polémique !

Simon Riaux | 19 février 2015
Simon Riaux | 19 février 2015

Victime de l’acharnement des Internets depuis quelques jours, Xavier Dolan répond à la cabale numérique dont il est la victime.

C’en était trop. Après avoir vu ses propos rapportés par TVA Nouvelles amplifiés, déformés, tronqués et viralisés, le réalisateur de Mommy a pris la plume et s’est exprimé dans le Huffington Post. Dans un texte intitulé Silence, mais qui devrait néanmoins faire grand bruit, le metteur en scène revient sur la curée impitoyable dont il vient de réchapper.

En à peine plus de 8 000 caractères l’artiste rappelle avec le sens de la mesure qui le caractérise combien les plumitifs du web (dont l’auteur de ces lignes) ont sans vergogne altéré ses dires.

 

Non, Xavier Dolan n’était pas amer. Nan, il ne l'avait pas grave mauvaise d'avoir été snobé comme un malpropre par les Oscars, L’homme était déçu. Tout simplement.

Nuance d’importance, qui plonge notre rédaction dans les affres de la remise en question, au cœur d’un cruel vortex de culpabilité. Ce sentiment jusqu’ici inconnu de nos services balaie actuellement toutes nos velléités d’ironie et de sarcasme, les lessivant à l’aune d’un doute salvateur.

Afin de ne pas retomber dans nos vieux travers, nous nous garderons de reproduire ici son éclairante tribune, que nous vous encourageons vivement à lire, ne serait-ce que pour le style éclatant de son auteur.

Nous adressons à ce dernier un Mea Maxima Culpa, dont l’émotion balbutiante n’a d’égale que notre coupable acrimonie.

Tout savoir sur Mommy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Lulu
20/02/2015 à 10:46

"Ecran Large, vous n'avez vraiment pas de pitié, vous ne savez donc pas depuis la tragédie de janvier que les mots, même l'humour peuvent tuer ?"

Ha ha ha, du trollage de haut niveau.
Mais un peu trop gros pour être honnête.

Vincent
19/02/2015 à 20:56

Ecran large ou le syndrome DVDrama et filmsactu

Cinélove
19/02/2015 à 17:47

Quand je pense que vous vous moquez de ce type, alors que le mec vient de publier un message d'une sensibilité, d'une dignité et d'une beauté épatantes.
Merci Xavier pour vos films.
Merci pour votre candeur et votre sincérité.
Merci pour ce verbe haut, qui honore la langue française.
Ecran Large, vous n'avez vraiment pas de pitié, vous ne savez donc pas depuis la tragédie de janvier que les mots, même l'humour peuvent tuer ?

Diego Fuckyourself
19/02/2015 à 16:40

Ah bah bravo, avec ça vous allez remettre 10 balles dans le jukebox et il va nous en faire un livre complet.
Ou pire... un film.

Pableau Essecrobar
19/02/2015 à 16:18

Pan dans les dents. ça lui apprendra a écrire des droits de réponses aussi bêêêêêêêêêêêêtes.

Jean-Morille
19/02/2015 à 14:25

Moi j'aime quand ça croustille, j'aime quand ça clash et j'aime quand on rigole. Et je trouve cet article très drôle.
Merci Ecranlarge !
@Vincent : Pourquoi tant de haine alors que Dolan est amour ?
@Pseudo : Du coup puisque tu fréquentes Ecranlarge, j'imagine que tu es un grand fan de Closer. Moi aussi ça tombe bien !

Pseudo
19/02/2015 à 13:57

En même temps écran large quoi, le closer du cinéma...

Vincent
19/02/2015 à 13:34

Ecran Large vous faites encore plus pitié que Dolan si ce n'est plus...
Mais depuis vous avoir vu au cercle chez ce cher Beigbeder, votre journalisme de bas étage qu'est devenu votre site ne m'étonne plus.
Mais alors que fais-je encore sur ce site? Pardonnez moi de ne pas encore avoir supprimé votre page des favoris de mon navigateur, cela ne saurait tarder.

Hélène Hémeurtre
19/02/2015 à 13:25

Ah, la pitrerie Dolanienne du jour. Ça nous manquerait sinon. Le gars est sa propre parodie, c'est plus simple ainsi.

Xavforever
19/02/2015 à 12:52

Dolan, ce héros des temps modernes.

votre commentaire