Jurassic World 3 : pourquoi la scène d'intro a été coupée (et c'est bien dommage)

Geoffrey Crété | 10 juin 2022 - MAJ : 16/06/2022 18:19
Geoffrey Crété | 10 juin 2022 - MAJ : 16/06/2022 18:19

Jurassic World : Le Monde d'après aurait pu commencer très différemment, avec un prologue qui avait été dévoilé au public... avant d'être coupé du film.

Ecran Large a décerné à l'unanimité le prix du pire épisode de la saga (et d'ores et déjà de l'un des pires films de l'année) à l'affreux Jurassic World 3, qui ferait presque passer le premier Jurassic World pour un bon film, et l'amusant Jurassic World 2 pour un classique du cinéma. En plus de donner envie de réévaluer, encore et toujours, Le Monde perdu : Jurassic Park et Jurassic Park III.

Il y en a des raisons d'être exaspérés par le film réalisé et co-écrit par Colin Trevorrow : promesse non tenue de dinosaures en liberté qui ravagent le monde, retour poussif et tristounet des personnages cultes, nouvelle menace légèrement ridicule, mise en scène follement molle, nouveaux personnages en carton... et ce fameux prologue, lâché pendant la promo, et finalement coupé du film. Alors qu'il était bien mieux que l'intro actuellement en salles.

Pourquoi ce prologue a-t-il été coupé et pourquoi c'est bien dommage ?

 

 

c'est quoi le prologue ?

Tout commence... il y a 65 millions d'années, durant le Crétacé. Pendant trois minutes environ, et sans dialogue donc, c'est une journée à peu près normale pour les dinos : marcher ou voler, manger ou être mangé, et se bastonner. À la fin, un T-Rex et un Giganotosaurus s'affrontent, et c'est le deuxième qui l'emporte. Le flashback préhistorique se termine ainsi sur le tyrannosaure à terre, l'œil mort, tandis qu'un foutu moustique se pose sur lui.

La suite reprend dans le monde moderne, légèrement en bordel suite à Jurassic World 2. Le T-Rex est en liberté, et vient animer une séance 4DX dans un drive-in. Les autorités essaient de l'arrêter, et parviennent à le perdre de vue (rires) dans la forêt depuis leurs hélicos.

 

 

Projeté au cinéma sous forme de preview de cinq minutes, le prologue de Jurassic World 3 était un levier promo, présenté en exclusivité avec les séances IMAX de Fast & Furious 9, en juin 2021. C'était donc une stratégie pour attirer le public en salles après la pandémie, avec l'argument d'un apéro dinos.

En novembre, il a finalement été dévoilé sur internet dans le cadre de la promo classique.

Et en juin 2022, comme annoncé, il n'est plus là dans Jurassic World : Le Monde d'après.

 

Jurassic World : Le Monde d'après : photoEt à la place...

 

pourquoi le prologue a-t-il été coupé ?

Rappel du contexte pandémique : le tournage de Jurassic World 3 a officiellement commencé en février 2020, avant d'être mis en pause en mars, pour cause de Covid. Tout a repris en juillet, avec plusieurs ralentissements et réajustements durant l'été, et une nouvelle pause de quelques semaines en octobre. Le tournage s'est officiellement terminé en novembre 2020, après un tunnel de 100 jours de complications.

La date de sortie a par conséquent été repoussée. JW3 devait à l'origine sortir en juin 2021, avant d'être reprogrammé un an plus tard, en juin 2022.

La post-production a commencé en parallèle, pour profiter de ces pauses. En novembre 2021, un an après la fin officielle du tournage, Jurassic World : Le Monde d'après était terminé. Problème : le fameux prologue a été diffusé en juin 2021, environ cinq mois avant que le film ne soit réellement fini.

 

Jurassic World : Le Monde d'après : photoT-Rex Club

 

En novembre 2021 (quand le prologue a été mis en ligne), la décision avait alors été prise de le couper. Chez IGN, Trevorrow expliquait à l'époque : "A l'origine, on pensait que ce serait dans le film. C'est extrêmement important pour moi, en tant que narrateur, parce que je pense que les dinosaures sont des personnages, et c'est l'origin story du T-Rex. Je voulais le raconter, et Universal était totalement partant pour expérimenter, et partager les cinq minutes terminées en tant que prologue six mois à l'avance".

Mais le réalisateur l'a peut-être en travers de la gorge. En juin 2022, à la sortie du film, Colin Trevorrow répondait sur Twitter à un fan, qui regrettait que le prologue ait été coupé, notamment parce qu'il permettait de mettre en valeur le T-Rex pour le grand final.

"Je suis d'accord, mais faire des films est une histoire de compromis et de choix difficiles."

Avec une vague promesse qui peut laisser entendre une version longue, incluant ce prologue ?
 

 

Il expliquait dans la foulée à The Wrap : "Le prologue était peut-être un peu trop Malick pour un gros film estival. C'est le début du film, les cinq premières minutes, et c'est quelque chose dont je suis très fier. Lorsqu'on a négocié sur la durée du film, et même si c'est un film toujours assez long, on a compris qu'il fallait couper ça. Universal a soutenu ma demande de l'offrir gratuitement aux gens. (...) J'espère, et je peux même dire que c'est certain, qu'un jour vous pourrez le voir à nouveau."

À noter que JW3 est le plus long film de la saga, avec 2h26 au compteur (contre 2h06 pour le premier Jurassic World et 2h08 pour Fallen Kingdom). Le plus long de la première trilogie est Le Monde perdu (2h09).

 

Jurassic World : Le Monde d'après : photoQuand Universal ouvre sa gueule pour te dire "non"

 

POURQUOI C'est une belle erreur

Pourquoi ouvrir le film avec une vision du Crétacé ? Précisément parce que ça n'avait jamais été fait, et Colin Trevorrow l'expliquait à ScreenRant en novembre 2021 : "Si vous appréciez nos films et si vous aimez suffisamment les dinosaures, je ne peux pas imaginer que vous n'aurez pas envie de voir le Crétacé. Et c'est ce que je voulais au final. Je pense aussi qu'il y a une part de plaisir personnel. Quand j'étais gamin, j'étais un fan de dinosaures qui voulait voir ce monde, et maintenant j'ai la chance de pouvoir réaliser ça. J'ai donc saisi l'opportunité".

L'idée a du sens, et l'idée est belle. Si personne ne croit un seul instant que JW3 sera la fin de la saga, il est vendu comme la fin d'une ère. Revenir dans le passé pour la première fois (l'animation avec monsieur ADN de Jurassic Park ne compte pas) pour voir les dinosaures dans leur monde et leur époque est une jolie manière d'ouvrir la conclusion ; et c'est d'autant plus joli que le moustique y tient son petit rôle, pour boucler la boucle.

C'est un pur fantasme (le Giganotosaurus a vécu environ 30 millions d’années avant le T-Rex, donc leur combat n'a aucun sens, et c'est plutôt une vision-best of du Crétacé au fond), et difficile d'y résister.

 

Jurassic World : Le Monde d'après : photo prologueDents de sagesse

 

Autre réussite : la présentation du monde post-Fallen Kingdom. Ici, c'est avec un T-Rex pourchassé par les autorités, dans la nuit, jusqu'à une séance de cinéma en plein air qui vire au petit désastre. C'est une idée de petit malin (niveau 1 de mise en abyme) qui offre quelques images sensationnelles et irrésistibles. C'est visuellement percutant et soigné, notamment parce que c'est plongé dans l'obscurité pour jouer avec la lumière de l'écran de cinéma, les phares des voitures et le spot de l'hélico. Bref, c'est du cinéma, et ça fonctionne en miroir avec l'intro fantastique et elle aussi nocturne de Jurassic World 2.

Tout ça a été viré et remplacé par une intro en petits morceaux, avec une première séquence maritime magnifiquement anti-spectaculaire, et un JT aussi crédible que l'intro au téléphone de Justice League version cinéma.

 

Jurassic World : Le Monde d'après : photo prologuePlus de cinéma en une image que dans le film en entier

 

Néanmoins, pas besoin d'être Eisenstein pour comprendre ce choix de repenser l'intro du film. Puisque Jurassic World 3 a simplement décidé de zapper cette bascule dans le fameux monde d'après, attendu après les dernières images de JW2, une ellipse totalement assumée était plus efficace. Le film sorti en salles se contente d'un rapide montage type BFMTeubé, et ne s'attarde sur aucune scène de chaos-dino. Tout est redit et surexpliqué, et tout va très bien pour capter l'attention et retrouver rapidement les personnages - soit un démarrage aux antipodes du prologue de 3 minutes préhistoriques et faussement calmes.

C'est d'autant plus compréhensible que Colin Trevorrow a expliqué que ce prologue coupé et le court-métrage Battle at Big Rock se déroulent environ un an après Fallen Kingdom, alors que l'action principale du Monde d'après prend place encore trois ans après. Le film aurait donc accumulé trois temporalités, entre le Crétacé, un an après Fallen Kingdom, puis quelques années après, avant de commencer.

 

 

Ainsi, ces étonnantes cinq premières minutes sont devenues un court-métrage promo, aux côtés de Battle at Big Rock, conçu d'emblée comme tel. Mais au fond, c'est peut-être pour le mieux : une petite lumière de cinéma en intro aurait peut-être dénoté dans cette trace de pneu nommée Jurassic World 3.

Tout savoir sur Jurassic World : Le Monde d'après

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Flo
13/06/2022 à 14:02

Et si en fait cette scène introductive n'était pas un flashback mais... un flashforward, dans un Futur où l'Humanité a régressé, et où des dinos (pouvant ici cohabiter, à l'inverse de leurs époques d'origine) étaient devenus vraiment dominants ?
Jusqu'à ce que l'Histoire s'apprête à recommencer, dans des siècles après qu'aura lieu une nouvelle Extinction (d'où le moustique) ?
Ça aurait été amusant de retourner nos attentes, et de jouer plus ouvertement avec un thème apocalyptique à la Planète des Singes.

Domo
11/06/2022 à 15:59

Squallfelin > C'est pas bien de triquiter !

Flo73
11/06/2022 à 15:39

Pourquoi a t'ils tant de personnes ou de journal qui critique jurasic World cette saga exceptionnel et la seul à avoir une place dans le monde du film car les film de dinosaures sont peu de plus la qualité est magnifique et du 1 au 3 sont tous dans un environnement différents le premier le parc le deuxième la science et les riches et le troisième les dinosaures dans le monde.

Pour avoir regardé les trois, ils sont tous très bien,(pour les chipauteur) donc arrêter de blâmer soyez indulgent aimé cette saga de dinosaures car la plus part des films de dinosaures sont peu réaliste au budget restreint ou une histoire mal raconter ou sous forme de documentaires .

McKennas
11/06/2022 à 10:52

La scène au Crétacé était une aberration paléontologique qui ne pouvait pas avancer l'excuse fallacieuse habituelle "c'est pas des vrais dinosaures !".
Quant à raconter l'origin story du T.rex ... l'idée aurait sous-entendu que le combat final était une revanche entre les 2 dinos, comme si leurs gènes clonés avaient conservé leurs souvenirs. On aurait sombré encore un peu plus dans la science-fantasy.

La scène au drive-in en revanche aurait été très chouette je pense. Mais il faut croire que ce n'était qu'un egotrip de Trevorrow pour caser son fils à l'écran (le gamin au pop corn).

saga10
11/06/2022 à 08:59

@ Squallfelin
Ca en dit long sur le public visé et susceptible d'aimé ce genre de film : décérébré et analphabète.
Bref, je n'irai pas le voir et j'espère que le film se ramassera au box office. Il y en a mare de faire des films uniquement pour les gens au stade de mort cérébrale

Geoffrey Crété - Rédaction
10/06/2022 à 18:30

@Écran petit

C'est une "erreur" qu'on évoque dans l'article, mais honnêtement, j'ai du mal à croire que ce soit une vraie raison (est-ce que ça aurait gêné le public ? est-ce que c'est censé être réaliste ? est-ce que ça n'aurait simplement pas été écarté dès l'écriture, avant de lâcher des millions pour créer ces images, surtout quand Trevorrow défend ces images et l'idée du duel à travers les âges ?).
Mais qui sait, c'est une théorie :)

Écran petit
10/06/2022 à 18:23

Je pense surtout que la scène a été supprimée parce qu'elle n'était pas "accurate" et logique. Dans le sens où le Giganotosaure et le T-Rex n'ont pas vécu à la même période, donc la scène est faussée :)

Geoffrey Crété - Rédaction
10/06/2022 à 15:57

@Jtlancer58

Un jour comme un autre en effet, où quelqu'un nous reproche de faire notre job (un blockbuster sort et on en parle !) en ayant un avis différent du sien. Rien à signaler.
Si jamais la réalité vous intéresse : on traite ce film comme tous les blockbusters. Qu'on les aime ou pas. Je vous conseille donc de ne pas trop traîner chez nous, puisque la carrière du film commence à peine, et qu'on va continuer à en parler.
Sinon, si vous avez envie de participer au débat et dire ce que vous pensez du film, n'hésitez pas. On trouve ça bien et important les débats d'idées cinéphiles.

Ynkosaurus
10/06/2022 à 15:38

"les dinosaures sont des personnages, et c'est l'origin story du T-Rex". Le réal est un demeuré.
En tout cas courage à l'équipe d'écran large qui doit assumer de ne pas avoir aimé le film face à des fanboys toujours plus relous en commentaires.

Jtlancer58
10/06/2022 à 15:27

Une matinée comme les autres dans les bureau d'Ecran Large. Soudain, un rédacteur se lève en se frappant le front, l'air angoissé, et s'écrie : "Arrêtez tout, les gars ! On a oublié de dire du mal de Jurassic World, aujourd'hui! Vite, pondez moi quelque chose, sinon on va prendre du retard !!!!"

Plus
votre commentaire