Don't Look Up : un extrait qui fait très peur pour la fin du monde de Netflix

Mathieu Lapon | 27 septembre 2021 - MAJ : 27/09/2021 17:17
Mathieu Lapon | 27 septembre 2021 - MAJ : 27/09/2021 17:17

Don't Look Up, la comédie noire de Netflix sur la fin du monde, s'est dévoilé dans un extrait plein de dialogues et d'absurdités.

Parler de fin du monde sans paraître nanardesque est un art délicat, malgré les nombreux films du genre. Don't Look Up (intitulé Don't Look Up : Déni Cosmique par chez nous) prend l'une des parts les plus casse-gueule du film de catastrophe, à savoir le jargon scientifique expliquant la menace planétaire et sa réception du public non averti, et le tourne à la dérision la plus totale.

Dans cette nouvelle comédie noire signée Adam McKay (Vice, The Big Short : Le casse du siècle, Présentateur vedette : La Légende de Ron BurgundyLeonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence interprètent deux scientifiques qui doivent faire une tournée médiatique pour convaincre le monde qu'une comète va s'écraser sur Terre, alors que personne ne croit à leur ultimatum. Après un premier teaserun extrait a été dévoilé durant l'événement TUDUM, et a donné un aperçu de la dynamique que les personnages peuvent avoir au sujet de la catastrophe à venir, lors d'un entretien à la Maison-Blanche.

 

 

Un extrait de presque deux minutes plein de non-sens, où deux annonceurs de l'apocalypse, bien calés sur leur sujet, voient leurs inquiétudes travesties et invisibilisées par des parodies de personnalités politiques (obligeant donc un casting comme celui de Jonah Hill) dont une simili-Trump incarnée par Meryl Streep. Et la séquence est particulièrement étrange, car si quelques dialogues font mouche, son surdécoupage en fait un raz-de-marée de bouffonneries, qui fait perdre tout son charme à la scène.

A tel point que le montage évoque plus un empilement de sketchs qu'un réel extrait de long-métrage. Qui plus est, il interroge sur la nature même du film, qui risque d'être difficilement supportable si l'aperçu donné est représentatif de tout l'humour du film. Néanmoins, il est probable que le montage de cet extrait soit exclusif à cet aperçu promotionnel, et qu'il soit un peu plus digeste dans la version intégrale du film (on l'espère, en tout cas).

 

Photo, Rob Morgan, Jonah Hill, Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Meryl StreepUn rendez-vous qui ne se passe pas comme prévu pour le duo de scientifiques

 

Don't Look Up sera mis en ligne sur Netflix le 24 décembre 2021. Un timing savamment pensé par la plateforme pour mettre le film en valeur avant les Oscars, mais surtout attirer les abonnés en plein Noël. Avec son gros casting, le long-métrage devrait faire le buzz et permettre au N rouge d'exploser les compteurs à cette période de l'année, comme Minuit dans l'univers et Bird Box l'avaient également fait en leur temps.

Tout savoir sur Don't Look Up

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Arnaud92
22/10/2021 à 19:24

@Simon Riaux - Rédaction

Comment est financé le CNC dans ce cas ? Il n'y a pas des taxes spéciales pour ça, gérées par le ministère de la culture ?

Lebolibo5
28/09/2021 à 18:08

Ce n'est qu'un film.
Mais la vrais cacatastrophe va nous tomber dessus, et ce ne sera pas du cinéma. ..

Simon Riaux - Rédaction
28/09/2021 à 15:11

@mec 2 passage

Il n'y a pas un euro du contribuable au CNC.

mec 2 passage
28/09/2021 à 15:06

ba des fois, la bande annonce est meilleur que tout le film en entier,ils prennent le moins pourri du film et font la pub dessus, c'est presque une publicité mensongere le truc, je l'ai vu des tas de fois pour la promo de films comiques franchouillard, qui pompent allegrement le contribuable via CNC...

Simon Riaux - Rédaction
28/09/2021 à 10:30

@Fany2Lil

On ne peut pas.

C'est pour ça qu'on ne le fait pas.

Fany2Lil
28/09/2021 à 10:29

Comment pouvez-vous JUGER un film à partir d'une bande annonce décousue ????

the storm is coming
28/09/2021 à 09:00

ils ont déjà fait des tonnes de film predictifs sur les catastrophes à venir, le top c'est 2012,de Emmerich mais déja en 97 il y avait des films comme Deep Impact, le jour d'apres , encore de Emmerich en 2004,Armageddon , film bourrin de M Bay,,
les Elites vous montre dans ces films ce qui va arriver et qui arrive, appelez çà Planete X, Nemesis, Wormwood, çà arrive, les dereglement climatiques, la meteo non lineaire, les volcans qui se reveillent, des plaques techtoniques qui vont s'effondrer,le seismes, des Sinkhole, et autres tempetes etc, tout cela annonce le Pôle Shift et un peu avnt avant vous avez les poles magnetiques qui vont faire le 180 degre,

GTB
27/09/2021 à 19:39

Il semble évident que c'est un remontage clipesque ou une volonté de McKay d'imager un briefing qui part complètement en sucette; mais j'en doute. Des dialogues ne se répondent pas, des postures de personnage sont différentes d'un plan à l'autre (il n'y a clairement pas de continuité temporelle à ce moment), etc...peu de doutes que ça ne soit pas un extrait brut.

En tout cas, le ton du film me plait assez.

T.
27/09/2021 à 18:23

Ah oui c'est très étrange ce sur-découpage de la scène mais peut être est-ce voulu...
Après on reconnaît bien la volonté (oh combien originale à Hollywood) de taper sur Trump et on administration.

Bref, en effet, c'est pas bien folichon.

votre commentaire