Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 13 août 2021 - MAJ : 13/08/2021 18:57
La Rédaction | 13 août 2021 - MAJ : 13/08/2021 18:57

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

Beckett

Ça parle de quoi ? Quand un accident tragique le précipite dans un complot politique, un touriste américain en vacances en Grèce se lance dans une fuite désespérée pour sauver sa peau.

Pourquoi il faut le regarder ? Présenté comme un thriller complotiste avec un casting de haute volée (John David Washington, Alicia Vikander, Boyd Holbrook, et Vicky Krieps) Beckett risque de décevoir les attentes tout en offrant une charmante alternative. Bien que trop floue et trop diffuse, la conspiration mise en scène a au moins le mérite de s’ancrer dans un cadre réaliste (la vie politique grecque en pleines sanctions économiques européennes) et dans une Grèce dépouillée d’artifices.

Réalisateur de 2de équipe (et accessoirement ex-compagnon) de Luca Guadagnino sur Call Me by Your Name, A Bigger Splash, ou SuspiriaFerdinando Cito Filomarino ne cherche pas à faire dans le spectaculaire ou le suspense au cordeau. Au lieu de nous ramener aux meilleures heures de L'Affaire pélican, sa caméra préfère filmer la fuite en avant de son protagoniste face au poids du deuil, que ce soit dans des forêts grecques ou au milieu de rues athéniennes envahies de lacrymo. Un protagoniste parfaitement incarné par John David Washington, qui y est pour beaucoup dans la réussite de cette promenade hellénique.

Notre critique du film

 

photo, John David WashingtonJohn David Gilet Jaune

Disparu à jamais

Ça parle de quoi ? Dix ans après avoir perdu deux êtres chers, un homme est à nouveau plongé dans une énigme vertigineuse quand sa petite amie disparaît.

Pourquoi il faut la regarder ? Car c’est une nouvelle collaboration entre Netflix et l’écrivain hyper-prolifique Harlan Coben après Dans les bois, Safe ou encore Innocent. Et parce que cette fois, il s’agit d’une production française avec un casting très sympathique : Finnegan OldfieldNicolas Duvauchelle et de Garance Marillier à l’affiche de la Palme d’or Titane

Surtout, Disparu à Jamais se dévore comme un bon roman plein de tension avec seulement cinq épisodes de cinquante minutes. Un héros hanté par les fantômes de son passé, une famille avec quelques squelettes dans le placard et une disparition inquiétante s’entremêlent ici dans ce polar nerveux qui n’hésite pas à sortir les poings. Après d’innombrables adaptations assez mollassonnes, Disparu à jamais pourrait enfin offrir une vraie bonne adaptation de l’œuvre du romancier. 

 

 

The Kissing Booth 3

Ça parle de quoi ? Pour profiter à fond de son dernier été avant de choisir la fac qui décidera de son avenir avec ses amis Noah et Lee, Elle dresse sa liste de choses à faire absolument.

Pourquoi il faut le regarder ? C’est l’été et parfois notre cerveau est en pièce à cause de la plage et d’un trop gros nombre de grammes d’alcool dans le sang. Et pour nous reposer un peu si on peut dire, Netflix a eu la bonne idée de nous faire profiter du retour de Elle, Lee, Noah et Rachel dans The Kissing Booth 3. La troisième pièce d’une trilogie de teen movie type personnages clichés met en scène la fin d’un cycle de cette bande d’adolescents prête à partir pour l’Université.

Elle, interprétée par Joey King, aura de gros choix à faire entre son affectation à Berkeley, sa relation avec son copain Noah et les défis entrepris avec son ami Lee. Une vie difficile pour notre pauvre Elle dont le manque de maturité ne fera que compliquer sa prise de décisions. En soi, il n’y a rien à prendre au sérieux dans The Kissing Booth 3, mais avec une bonne bouteille de tequila à la main ça peut passer tout seul. 

 

photo, Joey King, Jacob Elordi, Joel Courtney, Meganne YoungDes bonnes têtes de porte-bonheur

 

Monster Hunter : Legends of the Guild

Ça parle de quoi ? Dans un monde où les humains doivent cohabiter avec de redoutables monstres, le jeune chasseur Aiden se bat pour sauver son village d'un dragon.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que plus personne ne peut échapper à Monster Hunter désormais. Entre le film de Paul W.S. Anderson avec Milla Jovovich (oui, on l'a trouvé plutôt amusant) et le succès phénoménal de Monster Hunter World, la saga Capcom initiée en 2004 est devenue incontournable. Normal donc qu'elle ait l'honneur de multiples adaptations, ou plutôt le déshonneur en l'occurrence.

Chapeauté par Capcom et Pure Imagination Studios, Legends of the Guild devrait ravir les fans puisque l'histoire tourne autour d'Aiden, personnage bien connu de Monster Hunter 4 et Monster Hunter : World. Le héros devra affronter un dragon ancien avec l'aide d'un autre chasseur, d'un Melynx et d'autres seconds couteaux inévitables. Voilà pour les petits plaisirs simples, puisque le reste est nettement moins joyeux, entre une narration maladroite et une direction artistique particulièrement laide. Restent les monstres, les vrais héros de Monster Hunter, et à peu près réussis. D'autant que tout ça dure à peine une heure, soit une qualité trop rare à l'heure actuelle.

Notre critique de cette déception

 

photoGeralt ?

 

The vanished 

Ça parle de quoi ? Quand leur fille disparaît pendant des vacances en famille, des parents terrifiés mènent leur propre enquête, révélant bientôt les secrets des habitants locaux.

Pourquoi il faut le regarder ? Au lieu de voir Peter Facinelli en Carlisle Cullen de la saga Twilight, vous verrez dans The Vanished un couple désemparé par la disparition de leur fille. Ce revirement de carrière pour Facinelli est à mettre au profit de ce dernier, puisque du côté de l’acting il n’y a plus grand-chose de bon à l’horizon depuis un long moment.

Toutefois, celui-ci utilise ses compétences pour diriger son duo d’acteur composé de Thomas Jane et Anne Heche. Avec une histoire bien construite et une ambiance pesante, The Vanished est une œuvre de bonne facture que l’on peut visionner sans regret. Et en ce qui concerne la réalisation, Facinelli ne se débrouille pas trop mal et prouve que la reconversion professionnelle a du bon. 

 

photo, Thomas Jane, Anne HecheEt que pensez-vous du nouveau look de la mère Noël ?

 

La trilogie Le Transporteur

Ça parle de quoi ? Frank se spécialise dans les livraisons à haut risque. Sa règle d'or, jamais de questions. Mais quand il découvre que le colis est vivant, il décide d'y déroger.

Pourquoi il faut la regarder ? Jason Statham n’est pas devenu une des icônes du cinéma bourrin par hasard. Si c’est Guy Ritchie qui révéla le charisme du bonhomme avec Arnaques, crimes et botanique puis Snatch, on doit son iconisation musculeuse à un certain Luc Besson. Le fondateur d’Europacorp était alors en pleine gloire, loin de la déroute financière et des multiples accusations d’agressions sexuelles. 

Il bâtissait un empire de la série B d’action surgonflée, dont Statham fut un temps le porte-étendard. Il faut dire que l’artiste était le véhicule idéal pour cristalliser les aspirations esthétiques de la firme. Athlète capable d’assurer une large part de ses cascades, colonne d’énergie magnétique bourrue, pas foncièrement incapable de jouer la comédie... qui mieux que lui pour conduire de grosses cylindrées où échouent invariablement de jeunes femmes moins farouches qu’un vendeur de chouchous sur une plage barcelonaise ? 

Personne, et comme les petits films d’action qui n’en font pas trop et distribuent des tatanes avec générosité ne sont pas si fréquents, autant s’abandonner un peu devant les aventures de ce chauffeur pas comme les autres. 

 

Photo Jason StathamUne voiture, qu'elle est bien pour la conduire

 

ET AUSSI...  

LEGO Ninjago : Le film...

Tout savoir sur Netflix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire