Once Upon a Time... in Hollywood : Tarantino dévoile enfin si le personnage de Brad Pitt a tué sa femme

Salim Belghache | 5 septembre 2022 - MAJ : 05/09/2022 10:46
Salim Belghache | 5 septembre 2022 - MAJ : 05/09/2022 10:46

Quentin Tarantino est évidemment revenu sur la mort de la femme du personnage de Brad Pitt dans son livre Once Upon a Time... in Hollywood.

Quentin Tarantino semble avoir trouvé avec Rick Dalton (Leonardo DiCaprio) et Cliff Booth (Brad Pitt), le duo majeur de son cinéma. Les deux héros du d'ores et déjà légendaire Once Upon a Time... in Hollywood, dernier film en date du cinéaste, ont tellement l’air de le fasciner que le réalisateur de Pulp Fiction a décidé de sortir sa plus belle plume pour écrire sur les aventures du célèbre acteur et de son fidèle cascadeur dans son roman Once Upon a Time... in Hollywood.

Sorti à l'été 2021 dans les librairies françaises, la version papier de Once Upon a Time... in Hollywood était très attendu des aficionados du cinéma de Tarantino qui espèraient (comme nous) obtenir certaines réponses sur la vie des personnages. Si on avait bien envie d’en savoir plus sur la carrière de Rick Dalton, c'est surtout le mystère du décès de la femme de Cliff Booth que les spectateurs voulaient que Tarantino explique.

 

photo"Alors, tu l'as tué oui ou merde ?"

 

Et dès la sortie du livre, la réponse a rapidement été trouvé par les lecteurs les plus curieux (ou rapides). Collider s’est chargé de briser toute ambiguïté et a publié une partie de l’explication sanglante (comme toujours) de Quentin Tarantino. Pour rappel, dans le film, on nous apprend que Cliff Booth était seul avec sa femme Billie sur un bateau et l’aurait accidentellement tué avec un pistolet anti-requin :

“À la minute, Cliff tire sur sa femme avec un pistolet anti-requin, il savait que c’était une mauvaise idée. […] [Cliff l’a touché, ndlr] un peu en dessous du nombril, la déchirant en deux, chaque morceau d’elle tombant sur le pont du bateau en l’éclaboussant. […] Au moment, où il la voit coupée en deux... des années d’animosité et de rancœur se sont évaporées instantanément.”

 

photo, Brad Pitt, Leonardo DiCaprio"Bro, tu vas quand même pas croire le même qui m'a créé sérieux ?"

 

À présent plus de doute, Cliff Both a bien tué sa femme qu’il détestait depuis des années. Le coup de harpon n’est pas parti tout seul, mais la coupure chirurgicale du corps a abasourdi notre héros qui a tenté comme il pouvait de maintenir le corps de Billie. L’agonie de plus de 7 heures aura au moins été l’occasion pour le couple d’avoir une vraie conversation sur leur relation et leur vie ensemble. Les garde-côtes ont fini par arriver, mais les deux moitiés de Billie tombèrent, la tuant.

Toutefois, comment Cliff a pu prouver la thèse de l’accident auprès des autorités ? En effet, il était possible de prouver la culpabilité du cascadeur de cinéma d'une façon ou d'une autre, mais Tarantino a réponse à tout :

“Facile. Son histoire était plausible et personne ne pouvait prouver le contraire. Cliff se sentait vraiment mal à propos de ce qu'il a fait à Billie. Mais malgré les regrets et les remords qu’il ressentait, il ne lui est jamais venu à l'idée de ne pas essayer d’échapper à la justice.”

 

Photo Brad PittQuand tu as tué ta femme, mais que t'es peinard

 

De quoi remettre en question l'avis de certains fans du personnage sur la véritable éthique du cascadeur après une telle révélation faisant de lui un meurtrier qui a tout fait pour éviter la prison. En fin de compte, à travers cette explication, Quentin Tarantino cherche d’une certaine façon à préparer la fin de sa carrière et ainsi, résoudre les énigmes qu’il a lui-même semées.

Le cinéaste américain a en effet avoué que sa retraite approche et qu’un ultime film conclurait sa belle carrière constituée de chef d’œuvre en tout genre. D’ici là, il semblerait que Quentin Tarantino envisagerait de monter une pièce de théâtre sur Once Upon a Time... in Hollywood et plus particulièrement la période en Italie de Rick Dalton et le western spaghetti.

Tout savoir sur Once Upon a Time... in Hollywood

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
The Moon
06/09/2022 à 22:57

Mouais...
Je vais garder le doute...
Rien de mieux que de ne pas répondre à certaines question et/ou d'avoir 1 fin ouverte, l'auteur inclus le lecteur/spectateur au récit.
La critiques sur "le monde étendu" de Tarantino autour dOnce upon a time...in Hollywwod c'est rien.
La filmo de Tarantino est connecté et il y a 2 univers bien distinct que Tarantino a détaillé.
Exemple, les 8 salopards, inglorious Basterd et True Romance sont lié par leur personnages, ces 3 histoires ce situe dans le même univers.
Le personnages de Tim Roth dans les 8 est l'arrière grand père du personnage de Fassbinder dans Inglorious Basterd, l'ours juif est le grand père du producteur à la fin de true Romance...
Jules et Vincent aurait très bien pu voir Kill Bill au ciné dans le film Pulp Fiction...car le second univers de Tarantino est fictif dans le premier univers...
Une fiction et de la fiction dans la fiction...
Concernant la critique sur Tarantino...oui il soûle à force...

RobinDesBois
06/09/2022 à 11:45

@Kay1 à la fin du film c’est face à une secte meurtrière qui cherche à le tuer. Pas la même chose que tuer sa femme…

Kay1
06/09/2022 à 09:05

Bah vu les dégâts que cause Brad Pitt à la fin du film, tu te doutes bien que la mort de sa femme est volontaire. En tout cas, il ne semble pas avoir peur de la mort, tout comme il n’a aucune peur de tuer.
Donc Quentin n’avait pas besoin de le préciser.

Tam
06/09/2022 à 01:46

Once Upon a Time... in Hollywood : Tarantino dévoile "ENFIN" si le personnage de Brad Pitt a tué sa femme
5 septembre 2022 - MAJ : 05/09/2022 10:46
'Oups je vois que j’avais déjà réagi à cet article, je me disais bien que je l’avais déjà lu.'
Si qq'un connaît un autre site qui reçycle ses articles, qu'il le signale svp

Morcar
06/09/2022 à 00:29

Comme d'autres, je m'en fous. C'est justement le fait qu'il y ait un doute qui rend le personnage intéressant. Je vais donc de ce pas oublié cette information. Tarentino qui commence à se mettre aux univers étendus aussi, maintenant, avec un film, puis un livre, puis une pièce de théatre. A quand le comic et la série TV ?
Le gars avait dit qu'il ne ferait que dix films, et en attendant de faire le dixième, il va multiplier les expériences en tous genres autour de son 9è film. Dommage, c'est mon préféré de lui, mais il va finir par tout gâcher à trop vouloir en faire.

Eddie Felson
05/09/2022 à 22:26

Quel intérêt que de savoir cela?!? Cela dessert même le personnage a posteriori. Tarantino se prend trop au sérieux pour moi. J’aime ses films, surtout les premiers, mais le personnage me gonfle!

Emeth
05/09/2022 à 18:25

il ne s'agit que d'un détail du film, pas l'intrigue principale, donc ça ne change rien puisque de toute façon aucun personnage des films de Tarantino n'est un ange, et cela participe à leur charisme .La mise en scène suggérait déjà plutôt un meurtre. Je pense que certaines féministes auraient hurlé s'il l'avait montré ouvertement .Le vrai mystère réside à expliquer comment tenir 7 heures durant une conversation à moitié coupée en deux . La magie du cinéma ?

Zapan
05/09/2022 à 17:10

@Robin des bois

Ca sent le seum avec une pointe de jalousie tout ca. On a compris ton avis au 1er commentaire. Apparemment il en fallait 3 autres derrière pour dire la même chose... cest-à-dire pas grd chose.
Bref quand on aime pas, on en parle pas.... le seum donc.

RobinDesBois
05/09/2022 à 15:20

Oups je vois que j’avais déjà réagi à cet article, je me disais bien que je l’avais déjà lu.

RobinDesBois
05/09/2022 à 15:18

Ce doute qui évoque le décès de la radieuse et inoubliable Nathalie Wood était la seule chose intéressante du film et il l’a gâché.

Enfin bon il a définitivement prouvé qu’il n’avait absolument rien à dire, à raconter et aucune vision avec ce film qui sur le papier était parfait pour lui. PTA en aurait fait un chef d’oeuvre.

Hormis la reconstitution plutôt fidèle du Hollywood de 1969 c’est du vent comme presque tous les films de Tarantino.

Plus
votre commentaire