Army of the Dead : Zack Snyder raconte quelques anecdotes cochonnes sur ses zombies

Mathias Penguilly | 30 mai 2021
Mathias Penguilly | 30 mai 2021

ATTENTION SPOILERS !

Le film de Zack Snyder casse la baraque sur Netflix, avec ses odieux marcheurs. On se demande quand même qui de Snyder ou de ses zombies sont les plus obsédés ?

Après avoir (sûrement) dit adieu à son univers super-héroïque chez Warner, Zack Snyder est parti réaliser un film de zombies assez ambitieux chez Netflix. Pour l'instant, le résultat paie : le public est au rendez-vous et on commence déjà à parler d'une suite. Il faut dire que les "zombies alphas" créés par Zack Snyder et son équipe apportent leur lot de nouveautés. On a par exemple pu voir des bébés zombies, et des morts-vivants bien loin des marcheurs décérébrés popularisés par The Walking Dead.

 

photo, Omari Hardwick, Matthias SchweighöferDes mercenaires en classe verte à Zombieland

 

Dans le film estampillé du fameux N rouge, une zombie met au monde un bébé. Lors d'un entretien avec le magazine américain Esquire, Snyder a expliqué qu'effectivement, ses zombies étaient capables de se reproduire, et il a même confié donné quelques détails croustillants :

"Eh bien, j'imagine qu'il y a eu quelques sessions romantiques de sexe zombiesque... Enfin, je ne sais pas si c'était très doux. C'était probablement une session assez agressive [...]. On s'est vraiment éclatés en nous posant ces questions [sur les relations sexuelles entre zombies]. Même le bébé zombie, c'était quelque chose dont on a longtemps débattu. Pour moi, c'était juste super pour plein de raisons, et la principale, c'est que c'est une vision qui vous teste, qui vous dérange."

 

photoFini les agents de sécurité dans les banques... Maintenant, on a "Zeus"

 

Au cours de l'interview, le réalisateur américain va même plus loin en soulignant que selon lui, ses zombies sont plus évolués puisque leur objectif final, c'est "de pérenniser leur espèce sans avoir besoin des humains" pour survivre. Quelque part, ses zombies sont une version améliorée des morts-vivants traditionnels, capables de certains d'éprouver certains sentiments et d'avoir des pensées aussi dérangées que celles des humains.

Encouragé par le journaliste d'Esquire, Snyder a également raconté des anecdotes bien salaces - quitte à faire saliver les spectateurs à l'idée d'obtenir une director's cut du cinéaste, à l'image de Zack Snyder's Justice League :

 

photo, Matthias SchweighöferToc, toc, toc, il y a quelqu'un ?

 

"Un gros plan sur un pénis de zombie a été coupé au montage. C'était une décision collective, j'étais d'accord. Je ne me suis pas senti offensé que ma vision créative soit modifiée... Même si c'était très... chouette. Ça ressemblait un peu à... à une pomme. Il lui manquait un morceau sur le côté. J'aurais peut-être dû dire 'quitte à avoir des danseuses zombies seins nus, autant avoir ça aussi'."

Pas d'inégalités dans le traitement de la nudité zombiesque : Zack Snyder veut vraiment rappeler que c'est un féministe.

 

photoC'est vrai que ça manquait de zguègue de zombie...

 

Au cas où certains doutaient encore de la volonté du cinéaste de réaliser un film porno dans les prochaines années, Snyder montre une fois encore qu'il est très très porté sur la chose. Peut-être ira-t-il démarcher MindGeek lorsqu'il sera fatigué des velléités de Netflix sur le contenu de ses films ?

Depuis le 21 mai 2021, Army of the Dead est disponible dans le catalogue du leader de la SVoD. Si vous n'y avez pas encore jeté un œil, vous retrouverez un dossier "décryptage à chaud" et une critique du long-métrage sur le site d'Ecran Large. Enfin, si le genre zombiesque au cinéma vous intrigue toujours, n'hésitez pas à aller voir le dernier dossier de la rédaction sur le sujet.

Tout savoir sur Army of the Dead

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
' tt va b de n tt. Nn''
07/06/2021 à 16:59

T

Kyle Reese
31/05/2021 à 15:42

@ Zeorymer

Merci pour la rectification. Ah priori il est dead. Mais il doit y avoir sûrement d’autres spécimens dans la zone 51.

Zeorymer
31/05/2021 à 15:19

@Kyle, les zombies Alpha ce n'est pas le zombie créé par l'armée. Ce sont les humains mordus directement par Zeus. C'est expliqué par le personnage joué par Nora Arnezeder

Zeorymer
31/05/2021 à 15:12

Les zombie Alpha, il est censé y en avoir toute une tripotée mais au final on n'en voit vraiment qu'un. Les autres ne sont que des runnging dead lambda.

Karlito
31/05/2021 à 10:11

J'ai plutôt l'impression que le titre n'est pas approprié au genre. Le film est un sacré mélange de tas d'idées (Dead rising est le premier qui saute aux yeux et une hiérarchie empruntée aux vampires), davantage un "pop corn" qu'un film sérieux. Pourtant, il n'assume pas vraiment cette direction. Parfois trop sérieux, ce qui provoque un problème de distanciation (le pauvre alpha qui ramène sa dulcinée et le bébé, vraiment?). Si le personnage de braqueur de coffre-fort est à fond dans ce délire (c'est bien le seul qui donne le ton), le reste de l'équipe nous la joue "Expendable chez les zombies". Le générique est symptomatique du problème. On y retrouve tout un côté délirant, comme si tout le jus des bonnes idées s'étaient concentrées dans ces quelques minutes souvent délirantes et bien rythmées). J'aurais aimé que tout le film garde ce ton, mais non. Empoisonnée par des situations ubuesques; La fille qui n'en fait qu'à sa tête et ralentit le film, le traitre qui n'est pas foutu de réfléchir, les trous dans le scénar, la fin à chier), le film sombre très vite, car trop prévisible, pas assez délirant, et des acteurs à la ramasse.

À sauver: le générique et cette typo rose étonnante, mais qui colle bien, la femme qui se bât comme une démone face aux zombies, p-e l'une des meilleures scènes de combat. Le braqueur de coffres qui a tout compris, le passage avec les pièges pour atteindre le coffre, et c'est tout :/

Petite anedocte: Je l'ai montré à un ado, sa première réaction a été: "pourquoi c'est flou?" 8P

Geoffrey Crété - Rédaction
31/05/2021 à 09:51

@Micju

On a déjà modéré un paquet de commentaires comme on le fait chaque jour (quitte à avoir droit aux CENSURES LIBERTE BAFOUEE SCANDALE), et c'était le week-end, même pour nous oui :)

Micju
31/05/2021 à 03:42

Dite EL vous allez le censurer l’autre débile ou maintenant on a le droit de vraiment dire n’importe quoi.

Bubble Ghost
31/05/2021 à 01:38

Le bébé zombie n'est pas exactement une nouveauté. Et certainement pas chez Snyder, qui en avait déjà mis un dans son premier "Of The Dead", et avec la femme enceinte zombie qui va avec. Un concept qui revient. C'est quand même beau le cercle de la vie, vous ne trouvez pas ? ^^

Maski mask
30/05/2021 à 23:50

Mais pour moi vu la fin, il y a vraiment de la matière à faire quelsque chose de plus intéressant peut être une suite,plus sérieuse avec un ambience similaire à celle de dawn, avec des nouveau personnages bref moi j'ai bien aimé le film, c'est pas le meilleur travail de snyder et je comprend ceux qui n'ont pas aimé,mais il a enfin pu faire le film qu'il voulais et pour sa je suis content pour lui

Maski mask
30/05/2021 à 23:49

@Kyle Reese sa me rassure moi qui pensait être le seule à avoir été touché, la scène qui m'a touché c'est celle où le rois des zombie sort le bébé du ventre de sa reine,, et il se met à crié ou pleurer jsp mais sa m'a fait de la peine quand mdrrr

Plus
votre commentaire