Moonlight : la bourde des Oscars a alimenté le racisme autour du film selon Barry Jenkins

Salim Belghache | 5 mai 2021 - MAJ : 05/05/2021 17:35
Salim Belghache | 5 mai 2021 - MAJ : 05/05/2021 17:35

Alors que la série The Underground Railroad arrive bientôt, Barry Jenkins, son réalisateur, est revenu sur Moonlight et son Oscar du meilleur film.

Barry Jenkins a eu le droit à un début de carrière fracassant à Hollywood dès son deuxième long-métrage. Moonlight a, en effet, profité d’une très belle réception publique et critique. Si le box-office mondial honorable du long-métrage a atteint les 65 millions de dollars pour un budget de 4 millions de dollars, la notoriété de Moonlight s’est définitivement forgée lors de la cérémonie des Oscars 2017.

Pour rappel, Moonlight a remporté trois Oscars, celui du meilleur scénario adapté, du meilleur acteur dans un second rôle pour Mahershala Ali et enfin, celui du meilleur film. Toutefois, l’Oscar du meilleur film a d’abord été décerné par erreur à son concurrent direct, La La Land. La gaffe de Warren Beatty et surtout Faye Dunaway a été le véritable coup d’éclat d’une cérémonie des Oscars classique. Encore aujourd’hui, l’extrait est toujours apprécié pour son caractère comique et Barry Jenkins s’en souvient encore.

 

Photo Mahershala AliEn attendant Green Book


Durant un épisode du podcast Jemele Hill Is Unbothered, le réalisateur de Moonlight est revenu sur cet épisode de la cérémonie des Oscars 2017 et de l’impact qu’il a eu en faveur du long-métrage :

"Je n’ai aucun doute dans ma tête, sur tout ce que j’ai fait dans ma vie. Qui sait ce qui va venir, mais ce moment particulier sera le moment le plus visible qui soit à jamais associé à moi, pour le meilleur et le pire. Le point positif c’est que des gens qui n’avaient peut-être jamais entendu parler du film [l'ont vu par la suite, ndlr] ou qui l’avaient vu sans savoir qui j’étais ou ce à quoi je ressemblais [avaient une idée désormais, ndlr]. Ce film a été diffusé à plein de petits endroits à cause du bruit autour."

 

Photo Naomie Harris"Je veux mon Oscar !"


Visiblement, cette publicité pour pas cher a bien aidé cette petite production indépendante marginalisée par d’autres grosses productions, notamment La La Land. Néanmoins, Barry Jenkins a laissé passer une pointe d’amertume sur des constatations ici et là sur ce prix, mais également la manière dont il a été reçu :

« D’une manière un peu sinistre, la bourde a confirmé les pensées désagréables de certaines personnes sur les raisons qui ont conduit le film à remporter cette catégorie. […] Si vous faites un test à l’aveugle des films en notant toutes les distinctions que le film a reçues cette année-là, que ce soit les notes, les critiques et tout ça, Moonlight est le meilleur. […] Pourtant on vous sort : "Oh, c’est parce que c’est un film fait par un noir" [qu'il a été récompensé, ndlr]. »

 

Photo Mahershala AliUn petit séjour à la mer pour se calmer un peu

 

Une phrase qui en dit long sur le racisme encore ambiant aux États-Unis (et dans le reste du monde). En tout cas, rien ne conteste le talent certain de Barry Jenkins et de la puissance de son film, qui a bien mérité ses distinctions. Malgré cette affaire, Barry Jenkins a continué sur sa lancée, en réalisant une adaptation du roman de James BaldwinSi Beale Street pouvait parler et devrait également réaliser le prequel du Roi Lion version live chez Disney.

Du côté du petit écran, on recroisera la signature Jenkins prochainement sur Amazon Prime Video grâce à The Underground Railroad. La série autour de l’esclavage aux États-Unis se dévoilera sur la plateforme à partir du 14 mai 2021, en intégralité. Vous pouvez trouver sa bande-annonce juste ici.

D'ici là, vous pouvez retrouver nos critiques de Moonlight et de Si Beale Street pouvait parler.

Tout savoir sur Moonlight

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Tori
07/05/2021 à 00:13

Le problème n'est pas ici le racisme mais la discrimination positive !

Ethan
06/05/2021 à 17:46

En fait l'intérêt des oscars se mesure par le nombre de commentaires laissés sur cette page :)

Sàchez
06/05/2021 à 08:41

Le gars de la raconte grave ahah !
Mais c’est normal que le film ait eu l’oscar puisqu’il coche toutes les cases , même si je l’ai trouvé assez ennuyeux

Sigi
06/05/2021 à 01:34

Roxy, on appelle ça "un fait". Tu devrais te renseigner, c'est vraiment pas mal.

Hanza314
05/05/2021 à 23:03

Oscar mérité. Ce film est magnifique, audacieux et vrai. Tout en retenue.
Lalaland est un beau film aussi mais autant il méritait l'oscar du meilleur réalisateur autant moonlight méritait l'oscar du meilleur film.

Roxy
05/05/2021 à 22:23

"Si vous faites un test à l’aveugle des films en notant toutes les distinctions que le film a reçues cette année-là, que ce soit les notes, les critiques et tout ça, Moonlight est le meilleur."

C'est bien, le mec n'a pas la grosse tête ! Pour moi le film est assez bon mais loin d'être exceptionnel.

votre commentaire