Netflix explose son budget 2021 pour créer plus de films et de séries

Maeva Antoni | 21 avril 2021 - MAJ : 21/04/2021 15:44
Maeva Antoni | 21 avril 2021 - MAJ : 21/04/2021 15:44

La plateforme Netflix atteint des sommets en dévoilant un budget 2021 hallucinant. 

Depuis maintenant plusieurs années, Netflix est devenu le roi des services de streaming payant. Meilleure amie de nos soirées canapé, la plateforme a pourtant souvent été décriée par les cinéastes qui y voient une dégradation de l’art. De Martin Scorsese, qui malgré la sortie de The Irishman sur Netflix, continue de tacler le géant américain, à Steven Spielberg, qui semble un peu assis entre deux chaises dans sa position face au grand N rouge, les cinéastes varient entre amour et haine.  

Mais quelles que soient les opinions des uns et des autres sur la plateforme, Netflix apparait en grande forme et prévoit un sacré budget pour le rester.

 

photoNetflix qui trinque à sa propre victoire

 

Il faut dépenser plus pour gagner plus, voilà ce qui semble être le mantra de Netflix et ce, en particulier durant cette année 2021 aussi déroutante que 2020. Le champion toutes catégories de la SVoD a dévoilé son bilan du premier trimestre de 2021 qui a été rapporté par le magazine Variety. Tout va très bien pour Netflix a priori :  

"Comme nous l'avons noté précédemment, les retards de production causés par la Covid-19 en 2020 conduiront à une programmation 2021 plus fortement marquée au second semestre par le retour d'un grand nombre de franchises. Et bien que le déploiement des vaccins soit très inégal à travers le monde, nous sommes de retour et produisons en toute sécurité sur tous les principaux marchés, à l'exception du Brésil et de l'Inde. En supposant que cela se poursuive, nous dépenserons plus de 17 milliards de dollars pour le contenu cette année et nous continuerons à offrir une gamme incroyable de titres pour nos membres, avec plus d'originaux cette année que l'année dernière." 

 

photoUn grand sourire chez les actionnaires 

 

Ainsi, Netflix prévoit de dépenser 17 milliards de dollars en 2021, ce qui est 4 milliards de plus qu'en 2020. Une hausse des dépenses qu’on peut mettre sur le dos de multiples retards de productions, mais les abonnés semblent avoir été malgré tout au rendez-vous. En effet, Netflix a dévoilé quelques chiffres d'audiences de ces dernières créations et ils sont plutôt rassurants.

Netflix a ainsi affirmé que Destin : la saga Winx aurait atteint 57 millions de téléspectateurs, Ginny & Georgia serait à 52 millions et Cobra Kai à 45 millions après 28 jours. En ce qui concerne les films, Zone hostile atteindrait 66 millions de téléspectateurs, Yes Day aurait été vu par 62 millions de foyers et I Care a Lot par 56 millions. Bien sûr, aucun moyen de vérifier tous ces chiffres faramineux. 

La mainmise de Netflix sur les Oscars est une des raisons pour laquelle la plateforme se dit en si bonne forme et explose un nouveau record au passage. Avec 35 nominations, Netflix est le “studio” le plus représenté cette année. Avec entre autres, Mank de David FincherLes Sept de Chicago d’Aaron SorkinLe Blues de Ma Rainey de George C. Wolfe ou encore Da 5 Bloods : Frères de sang de Spike Lee, Netflix affirme avoir connu un grand sursaut de visionnage dès l'annonce des nominations.  

 

Photo Frank LangellaAvez-vous été honnête sur ces chiffres Netflix ? 

 

Mais attention, il faut garder un certain recul concernant ces chiffres. Si on ne doute pas du succès de Netflix en cette période de pandémie, lui qui a été notre allié durant les confinements pyjama-télévision, ces chiffres viennent des hautes sphères de la plateforme et aucune autre source ne peut les confirmer. Si on accuse personne de mentir, on ne sait jamais si la vérité n'a pas été un peu enjolivée. 

Si vous êtes impatients de voir ce que Netflix prépare pour le second semestre de 2021, vous pouvez patienter en retrouvant le line-up de la plateforme en vidéo.

Tout savoir sur Netflix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
GTB
21/04/2021 à 23:14

Plein de choses cool/pleines de promesses dans leur line-up. Et surtout beaucoup de films qui ne sont pas des exploitations de licences. Sur le papier en tout cas, ça m'enthousiasme.

Jaime LaChatte
21/04/2021 à 23:10

Uncut Gems ou les 7 de Chicago sont des putain de films.
Certes bcp de navets.
Mais Chaplin et tellement d'autres.
Netflix et Amazon, soit 20 Euros/mois suffisent à combler n'importe qui

Armand
21/04/2021 à 16:29

Les mauvaises langues diront "pour créer plus de navets".

votre commentaire