Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 15 janvier 2021 - MAJ : 27/01/2021 16:58
La Rédaction | 15 janvier 2021 - MAJ : 27/01/2021 16:58

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

Zone hostile

Ça parle de quoi ? Dans le futur, un pilote de drone est déployé dans une zone militarisée meurtrière où il va travailler pour un officier androïde chargé d'empêcher une attaque nucléaire.

Pourquoi il faut le regarder ? Avec son esthétique de FPS futuriste, Zone Hostile a tout du film d’action pensé pour cocher les cases à même de titiller les gamers. On y parle de guerres et d’intelligence artificielle, sans pour autant que le sujet (et ses questions existentielles) ne vienne prendre le dessus sur ce nouveau blockbuster bas du front made in Netflix.

En l’état, Zone Hostile est une proposition aussi bête qu’inoffensive, qui a au moins le mérite de ne pas se prendre trop au sérieux pour divertir. Les décors sont bien évidemment d’une tristesse infinie, mais le charisme d’Anthony Mackie et quelques scènes de bagarre assez énervées suffisent pour ne pas qu’on s’endorme devant. Oui, on sait, on revoit nos ambitions à la baisse, mais avec le cerveau éteint, ça passe tout seul... 

Notre critique du film

 

 

Désenchantée PARTIE 3

Ça parle de quoi ? Bean, Elfo et Luci se retrouvent piégés dans un monde souterrain peuplé de petits êtres bizarres aux ordres de la reine Dagmar. Zog tente de son côté de déjouer un cruel complot. 

Pourquoi il faut la regarder ? De retour avec l’humour qui a fait le succès des Simpson et de FuturamaMatt Groening a décidé d’amener sa série médiévale encore plus loin. Avec son troisième chapitre, Désenchantée va plonger son héroïne dans une histoire de complot royal, l’obligeant à retrouver la place qui lui est due.

Les anachronismes et autres références pop-culture seront de nouveau de la partie dans cet énième jeu de rôle comique de l’auteur. Les fans du genre seront d’ailleurs ravis de voir l’esthétique fantasy de la série côtoyer un univers steampunk. De quoi créer des enjeux entre magie et science qui devraient pimenter cette saison.

Notre critique de la Partie 2

 

photoQuand tu penses à la chanson de Mylène Farmer...

 

DAWSON L'intégrale 

Ça parle de quoi ? Dawson, Joey, Pacey et Jen, groupe d'amis soudé, vivent les joies et les peines de la vie lycéenne et au-delà, au gré de leurs rêves, désirs et de drames incessants.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce que c'est le symbole parfait d'une période heureusement révolue, où la série pour ado ressemblait à ça, Newport Beach et Les Frères Scott, avant que Skins et compagnie n'arrivent pour déniaiser ce petit monde.

Créée par Kevin Williamson, scénariste propulsé par le succès de Scream et qui a quasiment eu carte blanche (il s'est largement inspiré de son adolescence), Dawson est donc une valse d'amourettes, crises amicales et familiales, épreuves de jeunesses et autres séances de touche-pipi, servie par des ados qui parlent de la vie comme des étudiants en philo.

C'est ici qu'ont commencé les carrières de James Van Der Beek, Katie Holmes, Michelle Williams et Joshua Jackson, lesquels ont chouiné, aimé, pleuré et tremblé pendant 6 saisons et 128 épisodes.

Sinon, en autre intégrale de série disponible sur Netflix, il y a 24 heures chrono, récemment arrivé sur Netflix. À vous de voir.

 

photo, James Van Der Beek, Katie Holmes, Joshua Jackson, Michelle WilliamsLe style, la joie de vivre, le naturel

   

Insidious 4 : La Dernière Clé

Ça parle de quoi ? Hantée par d'anciens souvenirs, Elise Rainer, médium, retourne dans la maison de son enfance pour affronter des démons, ouvrant alors la porte à de sombres secrets.

Pourquoi il faut le regarder ? Après deux premiers opus réussis signés James Wan et un troisième chapitre honorable, Insidious 4 : La dernière clé poursuit dans la veine de prequel lancé par le chapitre 3, réalisé par le scénariste de la saga, Leigh Whannell. Il consiste à relater les aventures de Elise (Lin Shaye), médium présente dans les deux premiers opus qui, accompagnée de ses deux assistants geeks, dérouille du démon à tour de bras.

Ce quatrième opus, réalisé cette fois par Adam Robitel, est clairement le moins intéressant de la franchise, là où le troisième film, assez imparfait, avait au moins le mérite de proposer quelques trouillasses plutôt originales. La dernière clé, lui, se contente de boucler péniblement la saga, en rattachant les deux prequels à l’arc narratif de la famille Lambert, présente dans les deux premiers opus de la franchise. Insidious 4 se repose ainsi entièrement sur le bestiaire de James Wan pour conclure une saga en perte de vitesse qui n’a absolument plus rien à raconter. C’est au moins ça de pris.       

Notre critique du film

 

Photo Lin ShayeLin Shay (et le spectre de la saga qui vient la hanter) 

 

ET AUSSI...

DC's Legends of Tomorrow saison 5...

Tout savoir sur Zone hostile

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
DarkCity
17/01/2021 à 21:30

Coté nouveauté cette semaine c plus sur Canal+.
Je parle de la série Ovni's. Génial....Une histoire vrai de la création du geipan (groupe d'études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés) créé dans la fin des année 1970 au cnes. Les acteurs sont très bon ainsi que la réalisation avec plein de clin d'œil véridique des sixties (Spielberg , Raël,....). Avec une réalisation efficace et dynamique on ne s’ennuie pas (coucou WandaVision) et cette humour discret...Bref la banane;-)

Rigolard
15/01/2021 à 21:18

" le charisme d’Anthony Mackie"

Haha, bonne vanne.

Flash
15/01/2021 à 19:10

Ah Dawson qu'est ce que c'était niais, dire que je regardais ça !

votre commentaire