Zone hostile sur Netflix : Anthony Mackie est un soldat androïde dans la bande-annonce du prochain film de SF

Déborah Lechner | 7 janvier 2021 - MAJ : 07/01/2021 09:46
Déborah Lechner | 7 janvier 2021 - MAJ : 07/01/2021 09:46

Après la série annulée Altered Carbon, Anthony Mackie va continuer son bonhomme de chemin sur Netflix et dans la science-fiction avec le film Zone hostile.

Anthony Mackie a beau revenir dès le 19 mars prochain dans le MCU avec la série Falcon et le Soldat d'hiver de Disney+, le super-héros de Marvel va tout de même devoir se préparer à tirer sa révérence maintenant que l'univers étendu semble vouloir renouveler son catalogue de personnages. Mais l'acteur a déjà un plan B du côté de Netflix dont il est devenu une nouvelle coqueluche. En plus du premier épisode de la cinquième saison de la série Black Mirror, Mackie a également été au casting des films IO de Jonathan Helpert et Point Blank de Joe Lynch, tous les deux sortis sur la plateforme en 2019.

 

photo, Anthony MackieAnthony Mackie

 

Prochainement, il sera aussi au casting du thriller La Femme à la Fenêtre de Joe Wright, racheté par le géant du streaming, en plus du thriller d'action The Ogun, sorte de Taken au Nigeria dans lequel il incarnera un père de famille prêt à tout pour retrouver sa fille. À ce beau programme s'ajoute désormais Zone hostile, un film réalisé par Mikael Håfström (Le Coupable idéalBloodlineChambre 1408) et écrit par Rob Yescombe, connu pour son travail dans les jeux vidéo (The Invisible Hours, The Division, Haze) et Rowan Athale. Netflix vient ainsi de dévoiler une nouvelle bande-annonce pour le film, trois semaines après avoir balancé la première. 

 

Le synopsis officiel de Netflix est le suivant :

"Après avoir désobéi aux ordres, le lieutenant Harp est déployé dans une zone militarisée meurtrière pour piloter des drones. Il travaille alors pour le capitaine Leo (Anthony Mackie), un officier androïde chargé de localiser un dispositif apocalyptique avant que les insurgés ne mettent la main dessus."

Le lieutenant Harp est quant à lui campé par Damson Idris (The Passenger, Snowfall), qui a également joué dans la saison 5 de Black Mirror, plus précisément dans l’épisode 2 où il incarnait un des rôles principaux. Le reste du casting comporte Pilou Asbæk (Game of Thrones), Michael Kelly (House of Cards), Emily Beecham (Little Joe), et Enzo Cilenti (Les Gardiens de la Galaxie). Avec son esthétique peu inspirée, le film sort clairement du moule de Netflix après Tyler Rake ou The Old Guard, avec un retour à la science-fiction qu'on espère plus convainquant que le récent Minuit dans l'univers de George Clooney (critique ici), malgré le scénario qui semble déjà vu et revu et une réalisation qui n'a pas de quoi nous mettre les fesses sur le carrelage. 

En attendant de pouvoir de se faire un réel avis le 15 janvier prochain sur Netflix, notre critique du dernier Mosul est juste ici.

Tout savoir sur Zone hostile

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Jouglu733
12/01/2021 à 17:20

Merci beaucoup pour tout

Cacouac
07/01/2021 à 15:49

C'est fou, plus les SFX sont perfectionnés et permettent de l'audace, plus ils sont utilisés comme une commodité, paresseusement...
Cette transition torse cyborg > humain est d'un dégueulasse !

Marvin
07/01/2021 à 13:38

C'est tellement convenu qu'on comprend tout dans la bande-annonce. Mackie est toujours employé pour les mêmes rôles. Il devrait se poser des questions sur la direction qu'a pris sa carrière avant de finir dans le direct to video. Ah mince, en fait ce machin tout mal foutu c'est déjà du direct to video sauf qu'on appelle ça de la VOD. LOL.

Sinon, pour un vrai bon film de série B bien foutu avec un thème équivalent, c'est-à-dire la fusion homme-machine avec de la violence R rated, je vous conseille Upgrade. C'est plein de surprises et c'est beaucoup mieux joué et mis en scène.

Zénial
07/01/2021 à 13:06

Moins ils sont talentueux et plus ils sont visibles.

Kyle Reese
07/01/2021 à 12:15

En effet ça a l'air très générique. J'aimerai plus voir des films sur les conséquences probable de l'utilisation de robots soldats. Les avancées technologique en robotique continuent le bonhomme de chemin (coucou Boston Dynamics) et un jour il faudra bien se poser la question moral de l'autorisation ou non d’androïdes armés sur le terrain. Mais je ne fais pas trop d'illusion sur le sujet. Quand on voit le non respect des traités internationaux sur certaines armes et munitions...

fuck
07/01/2021 à 12:05

C'est Training Day avec un cyborg dans un film de guerre. Evidemment ça reste une série B.

Fox
07/01/2021 à 11:38

C'est terrible : depuis un bon moment maintenant, chaque fois que je vois Anthony Mackie dans un film, une scène..., j'ai toujours en tête la voix que lui a fait Mozinor pour le détournement "Sheber" de Captain America !
Bon sang, j'ai honte.....
......
Nan, en fait je m'en fous : ça me fait tellement rire !

Jean Neige
07/01/2021 à 11:24

mackie n’à aucun talent, juste bon à tenir un rôle de second couteau.. il suffit de regarder altered Carbon S2... bidon !

GrGarnier
07/01/2021 à 10:40

Rien de bien intriguant dans cette bande-annonce ... esthétique fade, musique générique, héros adolescent ...

Manu
07/01/2021 à 09:52

Ne jamais oublier cette formule qui fonctionne dans 95% des cas : Netflix + SF = Navet

votre commentaire