Demon Slayer : le phénomène japonais détrône Disney et entre dans l’histoire

Antoine Desrues | 25 novembre 2020 - MAJ : 14/12/2020 17:32
Antoine Desrues | 25 novembre 2020 - MAJ : 14/12/2020 17:32

Le film d’animation Demon Slayer continue de rouler sur le box-office international, et dépasse les recettes d’un gros succès de Disney au Japon.  

Pandémie oblige, l’industrie du cinéma connaît des bouleversements majeurs, notamment du côté d’Hollywood, qui peine à imposer ses films à l’international. Pour autant, cela n’empêche pas certains pays d’arriver à faire vivre les productions locales. C’est particulièrement le cas au Japon, qui connaît actuellement un phénomène étrange, et d’autant plus unique au vu du contexte sanitaire.  

En effet, le box-office du Pays du Soleil Levant se porte comme un charme grâce au film d’animation Demon Slayer : Le train de l'infini. Il s’agit non seulement d’une adaptation du manga de Koyoharu Gotōge, mais aussi un film dérivé d’une série animée. En l'occurrence, Le train de l'infini fait suite à une première saison de Demon Slayer au carton déjà conséquent.  

 

photoUn bouche-à-oreille impressionnant !

 

Malgré toutes ces prérogatives (il faut avoir vu la série pour comprendre le long-métrage), le film ne cesse d’écraser la concurrence, comme nous l'avions déjà vu à son début d'exploitation. Malgré sa sortie sur un marché très limité (à savoir, majoritairement le Japon, suivi de la Chine et Taiwan), Demon Slayer a récolté à ce jour 25,9 milliards de yens, soit 248 millions de dollars sur 39 jours d’exploitation.

Un chiffre impressionnant quand on le compare à un mastodonte comme Tenet, qui a touché 356 millions de dollars sur un marché bien plus large. Sur le plan des billets vendus, le long-métrage en totalise 14,9 millions. Là encore, cette donnée surprend dans le contexte actuel. À pur titre de comparaison, Titanic a fini sa gigantesque exploitation en France (de janvier à septembre 1998) autour des 20 millions d'entrées.

 

photo

 

Mais plus encore, un tel score permet au film d’entrer dans l’histoire du box-office japonais, en se hissant à la troisième place des plus grands succès de tous les temps dans le pays. Demon Slayer détrône ainsi non moins que La Reine des neiges et ses 25,5 milliards de yens. Les deux premiers du classement sont encore Titanic et l’ultime champion des studios Ghibli, Le Voyage de Chihiro et 30,8 milliards de yens (qui correspondent à 370 millions de dollars en comptant l'inflation).

Ce raz-de-marée, qui vient même de dépasser l’un des précédents phénomènes du cinéma japonais, Your Name, rend forcément curieux. Fort heureusement, la plateforme de VOD Wakanim, qui distribue déjà la série Demon Slayer, a annoncé que le film Le train de l’infini sortirait bien dans l’Hexagone. Aucune date n’a encore été communiquée, mais une bande-annonce est d’ores et déjà disponible. 

 

Tout savoir sur Demon Slayer : Le train de l'infini

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

VIIIICCCOO
26/11/2020 à 19:53

Cet anime est incroyable!

zetagundam
26/11/2020 à 19:00

Après si il est du niveau de la série TV, je suppose que l'on va pouvoir classer le film dans la case des films au succès incompréhensible mais qui sont oubliés quelques mois seulement après leur diffusion

Stronger 93.4
26/11/2020 à 14:09

Le plus fabuleux des manga que j ai vue de ma vie????????????❤❤❤

Rayan Montreal
25/11/2020 à 19:16

Ce mangas est exceptionnel

Antoine Desrues - Rédaction
25/11/2020 à 17:36

@Crow
En effet, je suis allé un peu vite en besogne. Merci pour la précision, c'est corrigé.

Crow
25/11/2020 à 16:55

Rectification à faire :
Demon Slayer : le train de l'infini n'est pas un OAV.
OAV dans l'animation japonaise désigne une production qui sort directement en format physique (VHS, DVD, Blu-Ray) sans passer par une diffusion à la TV ou au cinéma.
Avec l'air du numérique, les OAV peuvent aussi sortir directement en format numérique (en achat direct), toujours sans diffusion sur les écrans.
C'est un système de vente de produit au format d'épisode unique (souvent un épisode pilote) ou d'une série, d'un film (voir série de films, quand les OAV se suivent dans le scénario) et ce qu'importe que le contenu soit une œuvre originale ou une adaptation d'une licence. La condition est qu'ils ne sont pas diffuser sur les écrans.
Mais surtout un OAV ≠ épisode/film qui fait suite à une série.

PatrickJammet
25/11/2020 à 16:13

... Akira Toriyama 90's, entre autres Chevaliers du Zodiaque, Ken Survivant de l'Enfer, Nicky Larson... ; 35 ans, le Japon...-Sursoi, un peu comme la France du déconfinement... Hum !? Savoir', ka ! ... Broly, aussi !... Surjoué ?... Oléron Île, le bout du Monde... "Petit Japon"/"Petit New-York"; Patrick, balance... Grave Graf Comte... https://youtu.be/NM8SUjdVKQE

votre commentaire