Mank : le biopic de David Fincher dévoile une date de sortie sur Netflix

Déborah Lechner | 8 octobre 2020 - MAJ : 08/10/2020 18:36
Déborah Lechner | 8 octobre 2020 - MAJ : 08/10/2020 18:36

Le prochain film Netflix de David Fincher devrait bien arriver sur la plateforme de streaming en 2020.

La pandémie de Covid-19 a vidé l'affiche de nombreux films cette année (Dune et Mourir peut attendre étant les derniers fugueurs en date), mais les cinéphiles chagrinés vont bientôt pouvoir se consoler du côté du Netflix avec le très attendu Mank de David Fincher, une nouvelle collaboration après les séries House of Cards, Love, Death & Robots et Mindhunter. 

En plus d'avoir autre chose à se mettre sous la dent que Wonder Woman 1984 (décalé à fin décembre au cinéma), ce biopic sur le scénariste Herman J. Mankiewicz et l'écriture conflictuelle de Citizen Kane, le chef-d'oeuvre d'Orson Welles, marquera le retour événement du réalisateur derrière la caméra, six ans après le thriller Gone Girl.

 

Photo Gary OldmanLes fans de Fincher en PLS

 

Si le nom du cinéaste accolé au projet suffisait déjà à nourrir de nombreuses attentes, le film a dévoilé en septembre dernier une série d'images en noir et blanc qui a fini de convaincre les spectateurs. Quelques jours plus tard, Aaron Sorkin, le scénariste de The Social NetworkLe Stratège ou encore À la Maison-Blanche, a lui-même déclaré que le long-métrage qu'il a pu découvrir avant le public était "époustouflant, même par rapport à ce qu'a déjà fait David Fincher", et on en doute même pas. 

Heureusement, l'attente ne devrait plus être très longue puisque d'après Collider, Mank sortira dans quelques salles américaines en novembre prochain avant d'être lancé en streaming le 4 décembre. Le film de 2h11 arriverait ainsi quelques jours seulement avant la comédie musicale The Prom de Ryan Murphy, prévue le 11 décembre sur Netflix, tandis que les fans pourront également retrouver Aaron Sorkin sur la plateforme dès le 16 octobre prochain avec Les Sept de Chicago qu'il a écrit et réalisé

Mank a d'ailleurs dévoilé de nouvelles images avant une bande-annonce imminente qui devrait arriver avant la fin de la semaine si l'on en croit des réseaux bien informés.

 

Photo Amanda SeyfriedDes images splendides

 

Mank mettra ainsi en scène Gary Oldman dans le rôle-titre, Tom Pelphrey dans celui de son frère Joseph Mankiewicz, tandis que Tom Burke redonnera vie au célèbre réalisateur hollywoodien, que Lily Collins (qui joue actuellement dans Emily in Paris sur Netflix) campera sa secrétaire Rita Alexander et qu'Amanda Seyfried interprétera l'actrice iconique Marion Davies

En attendant de découvrir tout ce beau monde se donner la réplique dans ce qui s'apparente à un film des années 30, on revient sur la série Netflix Love, Death & Robots de Fincher dans le dossier juste ici.

Tout savoir sur Mank

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Rorov94
09/10/2020 à 11:31

Il était temps d'euthanasier le concept de 7 ème art en salle.
Les projos mal étalonnées,les spectateurs irrespectueux,le prix avoisinant le p-i-b de certains pays,les salles degéueulasses...bref,MERCI mon pote covid!
T'a remis un peu d'ordre dans tout ça.
Maintenant,les vrais cinéphiles vont investirs(si ce n'est déjà fait)dans un ecran 4 k minimum 117cm(200€)une barre de son 7.1(50€) tu rajoute AMAZON(49€ l'année!),NETFLIX 15€/mois,DISNEY +(6€/mois).
Avec un matos à 250€ et 25€/mois d'abonnements environ,tu peu jeter ta carte illimitée à la gueule d'UGC,GAUMONT,PATHÉ en leur rendant le mépris dont il ont fait preuve envers vous pendant des années.
Quand aux indépendants,dommage...en même temps,quand tu programme un film Ouzbek en noir blanc sous titré face à un MARVEL faut pas venir pleurer.
Et puis les subventions ça va 2 minutes...rajoutons à cela le fait que le gouvernement actuel s'en br.... de la culture et du ciné...

CI-GIT LE CINÉMA EN SALLE,LE BON VIEUX TEMPS DES OUVREUSES ET DE LA CORBEILLE.
RIP

Birdy
09/10/2020 à 08:31

je comprends ta frustration, et la partage, mais pour un film comme Mank, je me demande quand meme si Fincher aurait trouvé le financement ailleurs. Un peu comme le bong jon hoo ou le scorsese...

sylvinception
08/10/2020 à 12:43

Encore mille fois merci à Disney et Marvel.

Grâce (en très grande partie) à vous, les films de David Fincher au ciné, c'est fini - merci Netflix!!
Quand à la carrière de Michael Mann, elle est... terminée, tout court.

Bravo les gars.

votre commentaire