X-Men : Days of Future Past - Hugh Jackman célèbre la non-censure du film sur Disney+

Mathias Penguilly | 15 juillet 2020
Mathias Penguilly | 15 juillet 2020

Dans un post Instagram, l'acteur a fait comprendre sa satisfaction après la diffusion du film dans sa version originale sur Disney+.

Lorsqu'il endosse le costume de Wolverine au début des années 2000, Hugh Jackman est un parfait inconnu du grand écran, n'ayant fait que quelques apparitions dans de rares films indépendants. En Australie, il n'est qu'un acteur de théâtre lorsqu'il est repéré pour se laisser pousser les griffes du mutant, qui vont par la suite lui offrir une carrière brillante dans le monde entier. Inutile de dire qu'il entretient donc une relation très particulière avec la saga qui l'a façonné, et suit de très près son actualité.

Ça tombe bien, puisque X-Men : Days of Future Past a débarqué sur la plateforme Disney+ aux États-Unis et l'acteur s'est réjoui de la manière dont les fans pourront le visionner. Classé PG-13 aux États-Unis (c'est-à-dire déconseillé aux enfants de moins de 13 ans) à cause d'un plan où l'on devine le fessier de l'acteur australien et d'un malencontreux "Fuck" gardé au montage, le film aurait pu être censuré, afin de convenir à une audience plus familiale.

 

photo, Hugh JackmanDisney hésitant à censurer X-Men à coup de griffes

 

Disney est effectivement devenu adepte de ce genre de pratiques, qui lui ont pourtant causé quelques controverses ces dernières années. Lors de l'entrée de Splash dans le catalogue de la plateforme, les fesses de Daryl Hannah avaient ainsi été couvertes d'une chevelure en images de synthèse, provoquant une petite polémique lors du lancement de Disney+ en France.

De la même manière, Lin-Manuel Miranda a été contraint de retirer quelques "fuck" de l'adaptation de sa comédie musicale Hamilton, afin d'éviter que le film ne reçoive un classement trop sévère de la part de la MPAA (la société de classification des oeuvres aux États-Unis). Son règlement est en effet très clair : plus d'un "fuck" et le film est classé R (pour restreint, interdit aux moins de 17 ans, non accompagnés d'un adulte).

 

Photo Hugh JackmanThe X-Men's Greatest Showman

 

Concernant X-Men, la plateforme de SVoD a finalement opté pour diffuser le film tel qu'il l'a été lors de sa sortie en salles, sans plus de retouche. La plateforme est donc contrainte d'apposer un avertissement PG-13 pour les spectateurs américains, renonçant ainsi à sa stratégie de lissage des films, pour les rendre conformes à un public plus large. L'acteur australien s'est alors fendu d'un post Instagram dans lequel il ironise sur le précédent qu'introduit la décision de Disney.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Days Of Future Past becomes the first movie to air on Disney+ uncensored. That was my future but let’s be honest ... it’s more like my past.

Une publication partagée par Hugh Jackman (@thehughjackman) le

 

"Days of Future Past devient le premier film à être diffusé sans censure sur la plateforme Disney+. C'était mon futur, mais aussi, soyons honnêtes... c'est plutôt mon passé."

Les studios Disney en auraient-ils fini avec leurs préoccupations puritaines ? Impossible de l'affirmer. Leur choix de ne pas censurer X-Men : Days of Future Past n'aura qu'une incidence mineure sur sa diffusion, celle-ci n'ayant jamais été interdite aux spectateurs mineurs. Ce serait intéressant d'observer le comportement de la plateforme si elle décide de faire rentrer quelques longs-métrages classés R - Deadpool ? - dans son catalogue un jour (même si la plateforme n'a pas vocation à le faire a priori). 

Depuis qu'il a raccroché son rôle de Wolverine, Hugh Jackman est notamment apparu en tête d'affiche du film musical familial The Greatest Showman. Prochainement, on devrait le retrouver dans Reminiscence, un film de science-fiction réalisé par Lisa Joy (Westworld) ainsi que dans un biopic sur Enzo Ferrari, réalisé par Michael Mann.

 

Photo Hugh JackmanWolverine pas très content qu'on ait pensé à flouter son fessier

commentaires

Madolic
16/07/2020 à 09:05

@M1pats
Voir des fesses 2sec ce n'est pas "vouloir voir du cul" Mdrrr
Ton cerveau détraqué là qui voit du porno partout.

M1pats
15/07/2020 à 23:16

les gens qui veulent voir du cul sur disney plus me feront tjrs marrer

votre commentaire