Films

Justice League : Ray Fisher dénonce le comportement odieux de Joss Whedon

Par Déborah Lechner
2 juillet 2020
MAJ : 2 juillet 2020
13 commentaires
Photo Ray Fisher

L’acteur qui campe Cyborg a visiblement plus qu’une simple dent contre le réalisateur qu’il accuse d’avoir eu un comportement abusif envers les acteurs.

L’expédition punitive continue pour Ray Fisher, quelques jours seulement après que l’acteur s’en soit pris à Joss Whedon. L’interprète de Cyborg dans le DCEU est récemment revenu sur une de ses anciennes déclarations où il affirmait que le réalisateur était un type formidable et que Zack Snyder avait choisi la bonne personne pour terminer Justice League, en exprimant cette fois l’idée inverse.

Le cinéaste qui a signé Watchmen et 300 a effectivement dû quitter le film en pleine post-production après un drame familial, laissant le champ libre à la Warner pour réarranger le film à sa sauce. Le studio a donc engagé le réalisateur d’Avengers et Avengers : L’Ère d’Ultron pour terminer le blockbuster et alléger considérablement le ton du film que Snyder voulait plus sombre, à l’image de son Batman v Superman : L’Aube de la justice

 

Photo Ray FisherPrêt à faire feu

 

Les nombreux reshoots ont ainsi évicéré l’arc narratif de Cyborg, qui devait pourtant occuper une place centrale dans le film, mais s’est retrouvé à jouer les super-héros en arrière-plan, anéantissant presque tout espoir d’une future aventure solo dans l’univers étendu. Un rêve écorché pour l’acteur qui venait de décrocher son tout premier rôle au cinéma et devait logiquement s’en servir comme tremplin pour se faire une place à Hollywood. Mais plus qu’un immense seum, il semblerait que l’acteur nourrisse une réeelle rancoeur envers le cinéaste qu’il ne juge pas seulement pour le rendu final de Justice League, mais aussi pour son comportement apparemment odieux, comme il l’a expliqué sur Twitter. 

 

Joss Wheadon’s on-set treatment of the cast and crew of Justice League was gross, abusive, unprofessional, and completely unacceptable.

He was enabled, in many ways, by Geoff Johns and Jon Berg.

Accountability>Entertainment

— Ray Fisher (@ray8fisher) July 1, 2020

« La façon dont Joss Whedon [le nom a été écorché dans le post twitter] a traité le casting et l’équipe de Justice League sur le tournage était grossière, abusive, non-professionnelle et totalement inacceptable. Geoff Johns et Jon Berg [co-producteurs], à bien des égards, lui ont rendu la tâche possible. Responsabilité > Divertissement. »

 

Photo Joss WhedonJoss Whedon qui prépare la risposte

 

L’acteur n’a donné aucun exemple sur le comportement du réalisateur durant le tournage des reshoots, mais ce n’est pas la première fois que le cinéaste se met un acteur à dos. Lors de la quatrième saison d’Angel, le spin-off de Buffy contre les vampires, Whedon aurait volontairement écarté Charisma Carpenter de la série parce que ce dernier était contrarié par sa grossesse. Le réalisateur n’a pas encore répondu aux attaques de Ray Fisher, mais d’autres acteurs pourraient tout aussi bien prendre la parole dans les prochains jours. 

Le producteur Jon Berg a quant à lui réagi par l’intermédiaire de Variety en réfutant qu’il ait pu tolérer ou encourager un comportement non-professionnel de la part du réalisateur. Il a également dévoilé le différend qui les a opposé à l’acteur au sujet du fameux « Booyah » que balance le super-héros dans la série d’animation Teen Titans Go ! et que les deux producteurs voulaient réutiliser, contrairement à Fisher. Geoff Johns s’est également mangé une pique de la part du journaliste John Aaron Garza de Reel Anarchy qui lui a reproché de ne pas prendre au sérieux le Snyder Cut et ses fans :  » Il s’est aussi moqué du Snyder Cut. À haute voix. Devant les gens…vous allez tous creuser votre propre putain de tombe. »

Première consolation pour Cyborg, le super-héros devrait récupérer du temps d’écran dans le Snyder Cut diffusé en 2021 sur HBO Max et pourrait même apparaître dans le film The Flash, prévu pour 2022. En attendant, notre dossier sur les 10 gros changements attendus dans le Director’s cut est juste ici et notre critique de Justice League, juste là

 

Affiche française

 

Rédacteurs :
Tout savoir sur Justice League
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Declan

Hollywood…. ce monde de poker menteur….

Arnaud (le vrai)

Mouais, c’est pas terrible ce qu’il nous fait le Ray Fisher la. Cracher sur un réal sans exemple et genre 3ans après … bof

En plus Whedon n’a pas une réputation de mec imbuvable, et l’exemple avec Carpenter date non seulement s’il y a 10-15ans mais en plus n’est même pas avéré.

Bref pas fan de ce genre de sortie gratuite et inutile

Zanta

« En plus Whedon n’a pas une réputation de mec imbuvable, et l’exemple avec Carpenter date non seulement s’il y a 10-15ans mais en plus n’est même pas avéré. »
Tout à fait, c’est anecdotique au possible !
Le mec a au contraire la réputation d’avoir de très bonnes relations avec ses acteurs, qui lui sont très fidèles sur la durée.
Scarlett Johannson et Mark Ruffalo sont les derniers convaincus.

Pseudo

F…k la josstice ligue 1

jorgio6924

Une idée bien brillante que voilà pour un soi-disant acteur qui n’a rien prouvé de son talent.
Si il commence déjà à cracher dans la soupe, il n’aura même pas le temps d’avoir la carrière de Shia Labeouf.