Alien 5 : Sigourney Weaver va t-elle revenir et relancer la saga ?

Marion Barlet | 18 juin 2020
Marion Barlet | 18 juin 2020

Alien 5, définitivement enterré ? Non, non, non, le producteur Walter Hill tient absolument au projet et à Sigourney Weaver.

Il y a une semaine, l'interprète d'Ellen Ripley a un peu brisé le cœur des fans, en déclarant que son personnage avait peut-être fait son temps dans la franchise. Présente dès le premier Alien de Ridley Scott, Sigourney Weaver s'est fait connaître du grand public pour ce rôle, qu'elle a repris dans les films de James Cameron, David Fincher et Jean-Pierre Jeunet - sans oublier son retour dans le fantastique jeu Alien : Isolation. Difficile d'imaginer un opus sans la célèbre guerrière et sa non moins célèbre actrice, qui appartiennent au patrimoine de la saga.

Après les prequels Prometheus et Alien : Covenant de Ridley Scott, qui ont largement divisé les fans et n'ont pas été à la hauteur côté box-office, l'avenir d'Alien est resté en suspens. Scott avait déjà revu à la baisse ses plans de multiples suites à Covenant avant le rachat de la Fox par Disney, qui a logiquement tout remis à plat. En parallèle, le projet Alien 5 mené par Neill Blomkamp, et qui devait ramener Sigourney Weaver en se plaçant dans la lignée d'Aliens, le retour, a été enterré en grande partie à cause de Ridley Scott, qui voulait garder le contrôle de la franchise avec Alien : Covenant.

Il y a bien eu quelques rumeurs sur une série Alien, mais rien d'officiel et clair.

 

Photo XénomorpheLe destin manigance contre Alien

 

Malgré tout le bazar et les chances effritées d'un Alien à venir, des hommes y croient encore et ne lâchent pas le morceau. L'incontournable Walter Hill (producteur de la saga, co-scénariste du Huitième passager et Alien 3, et crédité sur l'histoire d'Aliens, le retour) a expliqué à SYFY WIRE qu'il y croyait encore, en mettant sur la table un traitement tout frais, daté de mars 2020 et co-écrit avec David Giler, l'autre plume des origines de la saga.

Et face aux doutes de Sigourney Weaver, Walter Hill a rappelé le talent et la modestie de l'actrice, pour signifier qu'elle avait toutes les raisons du monde de revenir vers Ripley. C'est ce qu'on appelle courtiser, en bonne et due forme.

"Sigourney, comme c'est le cas depuis le tout début, est trop modeste quant à sa capacité, qui n'est plus à prouver, de faire aboutir le projet - c'est-à-dire raconter une histoire qui fait peur, botter le cul de nouveaux Xénomorphes, et mener une réflexion à la fois sur l'univers Alien et sur le destin du personnage de la lieutenante Ellen Ripley."

 

Alien 4Affronter son futur, pas évident

 

Sur la page de couverture du scénario (nommé Alien V, mais a priori sans aucun rapport avec le Alien 5 préparé par Blomkamp), on peut lire :

"Dans l'espace, personne ne peut entendre vos cris.

Dans l'espace, personne ne peut entendre vos rêves".

De même, on découvre une citation d'Edgar Allan Poe, l'écrivain maître du fantastique et de l'horreur, qui fait référence à la mise en abyme des rêves, et une de William Tecumseh Sherman, écrivain qui fut militaire, et dont la sentence est définitive : "La guerre, c'est l'enfer".

Beaucoup de questions se posent désormais sur ce projet mystérieux, sachant que dans le quatrième opus, une Ripley clonée revenait enfin sur Terre, aux côtés de l'androïde incarnée par Winona Ryder - et une fin alternative montrait une planète dévastée et post-apocalyptique. Si l'idée est de reprendre à partir de là, c'est a priori très différent du projet de Blomkamp, présenté comme dans la lignée d'Alien et Aliens, le retour, avec les retours teasés de Newt et Hicks (même si tout ça est resté très énigmatique, et que le réalisateur a affirmé ne pas vouloir réellement zapper Alien 3 et Alien, la résurrection).

Pour patienter, avant d'en savoir plus peut-être, il y a notre dossier sur le mal-aimé Alien, la résurrection. Et sinon, les raisons de ne pas regarder les courts-métrages anniversaire Alien, ou l'affreuse série animée Alien : Isolation.

 

photoConcept art du Alien 5 de Neill Blomkamp

Tout savoir sur Alien 5

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

fantôme du web
29/06/2020 à 15:22

et alors Sylvester Stallone à bien 73 ans lui et pourtant il a continuer à faire les derniers rambos
même si c'est un homme de même que harry dean stanton qui a fait sont dernier film à 91 ans!! jusque avant de mourir acteur auquel j'ai beaucoup d'estime
il faut arrêter avec l'âge n'importe quoi pourquoi se baser toujours sur l'âge?
j'ai du mal à comprendre la façon de penser de certains des fois
mais bon... bonne journée sur terre.. ou tout le monde vous entend crier ^^

Manu
20/06/2020 à 13:07

Prometheus je dis pas mais alors convenant c'était une catastrophe, un énorme foutage de gueule même

Glowy
19/06/2020 à 14:58

Je ne sais quoi en penser à vrai dire. Oui, bien sûr, ça ferait plaisir de revoir un réel bon film "Alien" de nouveau, avec le nom de Sigourney Weaver mais parfois mieux vaut rester sur des moments cultes (jusqu'au 3 inclus hein, on met le 4 et covenant à la poubelle, "Prometheus" je le prends comme un spin off).

Marvelleux
19/06/2020 à 14:15

N'oubliez pas Jaimie Lee Curtis dans le dernier Halloween.

Numberz
19/06/2020 à 08:19

Un film plus psychologique réalisé par Woody Alien.

maxleresistant
19/06/2020 à 08:12

Ils doivent revenir aux origines, un budget de 100 millions max, plus viscéral.

Monsieur Vide
18/06/2020 à 22:29

Pousser le bouchon trop loin c'est la devise de notre époque.
Indiana Jones 5 et un vieux , Alien 5 et une vieille, Terminator 6 et des vieux...bon . Gâcher Starwars avec cette horrible postlogie, chier sur Predator, caca sur tout ce qu'on a aimé....mais qu'est ce qui se passe?

Univers
18/06/2020 à 22:28

S'il vous plaît l'univers, faite que ce projet se concrétise

MickeymousE
18/06/2020 à 20:32

En fait, ils ont loupé le coach avec Newt qui aurait du prendre la relève dans Alien 3, on aurait inversé la mort de Newt et Ripley, Une gamine au milieux de détenu aurait pu imprimer une tension importante et avec l'aspect de croire à une gamine qui voit des monstres.

Dirty Harry
18/06/2020 à 17:33

Parce qu'en fait tout était le rêve du chat Jones dans le premier film !
Mais laissez cette saga tranquille...sans nouvelle idée ou une vraie envie de faire peur on a pas envie de voir ce machin s'étirer...(à la limite le projet de Blomkamp...mais bon Sigourney a 70 ans c'était un film à faire il y a 20 ans)

Plus

votre commentaire