Star Wars : le scénariste assume le chaos en coulisses sur L'Ascension de Skywalker

Marion Barlet | 31 mars 2020
Marion Barlet | 31 mars 2020

Les retours controversés de Star Wars IX ne sont pas un hasard si l'on en croit Chris Terrio. Attention spoilers là tout de suite, dès le paragraphe qui est en dessous, on vous aura prévenu.

La fin de la saga Skywalker n'est plus un secret pour personne : Rey (Daisy Ridley) a choisi sa famille d'adoption et Kylo Ren (Adam Driver) est mort après s'être converti au bien. Certains fans ont regretté l'absence d'équilibre entre les Forces et la bi-souveraineté à laquelle ils avaient pourtant crue, tous deux amorcés dans la troisième trilogie. Mais on n'a pas eu le temps de se pencher sur la question, étant donné la masse d'invraisemblances qu'il a fallu pointer, les raccourcis explicatifs et le non-suivi scénaristique d'avec les précédents volets.

 

photo, Adam Driver, Daisy RidleyEros et Thanatos

 

Le retour de Palpatine a cristallisé la critique et mis tout le monde d'accord : comment (et un peu pourquoi) ?! La faiblesse du personnage est tellement flagrante que la monteuse de L'Ascension a reconnu l'irrévocable massacre et que le roman tiré du film a fait son beurre à partir de cette faille. C'est désormais au tour de Chris Terrio, le co-scénariste, de reconnaître sa part de responsabilité et de confesser une écriture qui s'est faite au petit bonheur la chance. Dans un extrait de The Art of Star Wars : The Rise of Skywalker, partagé par Business Insider, il a déclaré :

"Je n'ai jamais autant réécrit un film que celui-ci. C'est comme une marée. Il y a un nouveau scénario chaque matin. Mais nous continuons à y aller, coûte que coûte, pensant simplement que ce n'est pas assez bon. Ce n'est jamais assez bon.

 

photo, Kelly Marie TranOn t'aimait bien mais grand-père à pris ta place, logique non ?

 

Heureusement, l'équipe de production est si bonne qu'elle peut s'adapter et s'arranger. Nous faisons des corrections en même temps que nous avançons - nous essayons des choses, et certaines ne fonctionnent pas, et certaines ne sont pas assez ambitieuses. Certaines sont trop denses. D'autres sont trop simples. D'autres trop nostalgiques. Et d'autres sont comme un cheveu sur la soupe. Nous devons trouver l'équilibre."

Décriée depuis sa genèse, la gestion du film est allée d'embûches en échauffourrées pour finir en carnage. Le départ de Colin Trevorrow a laissé un travail en jachères, repris par J.J. Abrams, qui a dû travailler dans l'urgence même s'il a défendu jusqu'au bout son oeuvre. Mais les déclarations de Chris Terrio nous aident à comprendre le scénario chaotique et ses roulés-boulés expéditifs. Le navire Star Wars numéro 9 a pris l'eau de toute part : réalisateur qui prend le large, production retardée, récit bâclé, suppression de personnages (Rose Tico releguée au douzième plan), ajout promotionnel de Palpatine, montage obnubilé par l'action au prix de la cohérence, rien n'a épargné L'Ascension et les témoignages expliquent pourquoi il s'est fait descendre.

Les changements de dernière minute indiquent que la ligne directrice n'était pas claire, voire n'existait pas, ce qui interroge la pertinence de la trilogie en tant que telle. L'identité de Rey est le pilier de celle-ci et son traitement évanescent demeure incompréhensible. Jamais l'héroïne n'est confrontée à sa génétique Palpatine versus son coeur Skywalker, comme si Star Wars n'était pas tout entier une affaire de patrimoine.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la suite de la franchise, notre dossier "comment sauver la saga après l'échec de L'Ascension" est par ici. Notre retour détaillé sur ce neuvième opus est ici.

 

photoAllez, on passe à autre chose, direction The Mandalorian

commentaires

zetagundam
31/03/2020 à 22:13

J'attends toujours que Chris Terrio balance sur la production de Justice League comme il l'avait annoncé en fin d'année dernière

Jet
31/03/2020 à 20:14

Je suis d’accord avec mes VDD. Tuer une poule aux œufs d’or et il n’y a plus d’œufs du tout.... C’est vraiment du n’importe quoi....

Par contre pour Rose Tico, si c’était encore pour la voir dire que la guerre c’est mal, c’est pas plus mal qu’elle ait été mise au placard

LDR
31/03/2020 à 19:54

@@tlantiss

C’est totalement vrai. Surtout qu’à la fin cela ne rapporte pas tant d’argent que ça puisque si la qualité n’est pas là le public ne suit pas !

Mais bon, c’est dans la nature humaine de faire du profit à court terme...

@tlantiss
31/03/2020 à 19:06

Il est tellement dommage que Hollywood ne prenne pas plus le temps pour ces films et sorte de bon produits sans se mettre un stress inutile et contre productif...

votre commentaire