Star Wars : L'Ascension de Skywalker - un caméo impossible à identifier rend hommage à un pilier de la saga

Marion Barlet | 5 février 2020 - MAJ : 05/02/2020 14:03
Marion Barlet | 5 février 2020 - MAJ : 05/02/2020 14:03

Après l'attente, le visionnage, l'euphorie puis la déception, la période de l'analyse a commencé pour Star Wars : L'Ascension de Skywalker entre repérage des scènes coupées du film sous toutes les coutures et prélèvements de la moindre miette jusqu'à satiété.  

On ne peut pas dire que Star Wars : L'Ascension de Skywalker ait été à la hauteur scénaristique attendue. Le film a déboussolé une partie des fans avec son final où manque l'équilibre des forces, conclusion crédible, mais pas viscéralement essentielle. Ça y va sur les réseaux, sur les scènes qui auraient pu (dû) être coupées, sur les images non gardées au montage et celles évincées de Colin Trevorrow, premier réalisateur choisi finalement remercié.

 

photo, Billy Dee WilliamsQuand t'as réussi à prouver une théorie improbable sur une broutille 

 

À la limite des théories complotistes, les insatisfaits brassent les possibles et les micro-analyses du film. Chercher la petite bête, cela permet aussi de sauver une histoire en affirmant que la logique est dans le détail, à défaut d'être visible dans son ensemble. Si on se trifouille un peu les neurones, on prouve que bleu + rouge = jaune et que la fin était pensée à la source

Ou bien, on peut aussi faire cette démarche pour le plaisir de l'anecdote, plaisir absolu de cinéphile s'il en est. C'est pourquoi un élément clef a été révélé pour ceux qui aiment enc*** les mouches, et ils ne vont pas être déçus. Amoureux des diptères et autres insectes volants, voici la révélation suprême de Star Wars : L'Ascension de Skywalker : ALERTE SPOILERS George Lucas "apparaît" dans un caméo auditif, et plus précisément, dans un cri.

 

concept Duel of the fateDis bonjour à papa

 

On ne l'avait pas vu venir non plus, mais c'est bel et bien vrai : un des cris du film est celui du fondateur de la saga. C'est ABC News qui a fait fuiter l'info, mais celle-ci n'a été ni confirmée ni infirmée par les ingénieurs du son David Acord et Matthew Wood. Ceux-ci ont pourtant reconnu qu'ils ont utilisé un cri très spécial, dont ils ne veulent révéler ni la provenance ni où il se situe dans le film.

Ce cri bénéficie de l'estampillage « The George », et aurait été enregistré en 1973 par George Lucas pour son film American Graffiti. Il se trouverait dans deux autres Star WarsStar Wars : Les Derniers Jedi et Rogue One : A Star Wars Story. Le créateur de la franchise a-t-il voulu marquer son territoire ? Ou marquer sa désapprobation sur les films les moins appréciés ? Les interprétations sont ouvertes.

En tout cas, un caméo auditif qui se trouve n'être qu'un cri (et ce n'est même pas officiel), c'est une audace qui s'adresse surtout aux "mouchophiles". Dont nous faisons partie, rassurez-vous.

 

Affiche française

Tout savoir sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

lulu
06/02/2020 à 18:25

@TofVW

C'est surtout que bleu+rouge=violet et non pas jaune ^^

ANZAHRA
05/02/2020 à 22:11

Parler des films les moins appréciés en citant juste avant Rogue One c'est suicidaire ???? !!

zetagundam
05/02/2020 à 19:38

... et bientôt ce sera l'idée d'une lumière clignotante qui est venu car un gars a vu un gars qui a vu un gars qui a lui-même vu George Lucas utiliser le clignotant de sa voiture

TofVW
05/02/2020 à 15:18

L'élément le plus intéressant de cet article, c'est qu'il manque une étoile à "enc***".

Arnaud (le vrai)
05/02/2020 à 14:04

On atteint des sommets de debilité en terme de comm ... je pense qu'a un moment donné, faut laisser cette trilogie mourir dans l'oubli et arreter d'essayer de la maintenir a flot ...

votre commentaire