The Irishman : les premiers chiffres d'audience sur Netflix sont tombés pour le gros calibre de Scorsese

La Rédaction | 9 décembre 2019 - MAJ : 09/12/2019 11:07
La Rédaction | 9 décembre 2019 - MAJ : 09/12/2019 11:07

The Irishman est un des poids lourds de Netflix en cette fin d’année. Mais le magnum opus de Martin Scorsese a-t-il su attirer les foules ?

La plateforme pionnière de SVoD compte bien sûr solidifier et massifier son audience, alors que la concurrence (Amazon Prime, Apple TV+ ou encore Disney+) s’est considérablement musclée ces derniers mois, et dans sa stratégie globale, les cérémonies de récompenses, notamment les Oscars, demeurent une étape fondamentale.

C’est bien sûr dans cette logique que s’inscrivait le superbe Roma, et que se place aujourd’hui The Irishman. On se souvient que le film d’Alfonso Cuarón, ovationné partout dans le monde (Lion d'Or à Venise) et plébiscité aux États-Unis (3 Oscars), n’était pas parvenu à s’imposer comme un champion des audiences. Le budget de The Irishman étant réputé pharaonique (plusieurs estimations s’accordent à le situer aux environs de 160 millions de dollars hors promo), l’enjeu est d’autant plus important.

 

Photo Jesse Plemons, Ray Romano, Robert De Niro, Al PacinoTout le monde derrière l'écran

 

Et les premiers chiffres sont assez encourageants pour le long-métrage (qui dépasse allègrement les 3h). C’est Variety qui a épluché les statistiques publiées par Nielsen, spécialiste des mesures d’audience. D’après leurs équipes, The Irishman a été visionné par 17,1 millions de personnes. Attention toutefois, tous n’ont pas regardé le film dans son entièreté.

Nielsen indique également que le jour de sa sortie, le métrage a été visionné dans son intégralité par 751 000 spectateurs. Deux jours après, c'était 930 000 spectateurs supplémentaires qui le regardaient en entier. Ces chiffres sont plutôt très encourageants, non seulement parce que la durée de l’œuvre laisse raisonnablement penser que beaucoup d’utilisateurs attendront les vacances prochaines pour se lancer, et parce que Martin Scorsese n’a pas à rougir devant les chiffres de certains des plus gros cartons de la plateforme.

Ainsi, selon les mêmes décomptes, Bird Box avait attiré à lui 26 millions de spectateurs et El Camino : Un film Breaking Bad 25 millions, sur 7 jours, mais bénéficiait d'une durée bien plus courte. Il reste donc à voir comment la fresque funèbre de Scorsese va se comporter dans les prochaines semaines, mais ces données pourraient déjà indiquer la venue massive de nouveaux abonnés du côté de chez Netflix.

Et c’est précisément l’objectif que poursuivait la plateforme en produisant et distribuant The Irishman.

 

Photo Robert De NiroLe dernier coup d'éclat de Robert De Niro ?

commentaires

Boom
10/12/2019 à 19:43

Film aussi puissant qu'un somnifère mais sans les effets secondaires..

Trufine1966
10/12/2019 à 17:35

Génial.. Bien joué... Un grand merci à ces très grands acteurs maîtres du cinéma

D0tc0m
10/12/2019 à 12:21

Voir des papys tenter de jouer les trentenaires. Mais ils bougent comme des papys passent leur temps assis comme des papys . Bref l'heure de la retraite à sonné pour cette clique et ce film en est la preuve .

Fracas
10/12/2019 à 11:33

Loufaf,
Comparer cet ennui de plus de trois heures, avec des acteurs sortis du placard non dépoussiérés, au Parrain est une insulte à Coppola et à son chef-d'oeuvre.

Cinefifi
10/12/2019 à 11:24

Il faudrait un blu ray de ce film quand même ....

Zbl
10/12/2019 à 10:37

Pas mal d'incohérences qui nuisent au film.
Le morphing des visages est bien raté, le "jeune" De Niro semble avoir 45 ans bien tassés, et Joe Pesci semble porter un masque.
Comme remarqué par d'autres, la fille "Peggy" de De Niro à 9 ans durant 15 ans, puis soudain 30 ans du jour au lendemain. Finalement je trouve que c'est Al Paccino qui s'en sort le mieux, il parait très conforme à l'idée qu'on peut se faire de Jimmy Hoffa, et son personnage n'est pas trop abimé par le morphing.
Malgré ces critiques j'avoue être resté devant le film jusqu'au bout, intrigué par le personnage que joue De Niro. Je pensais qu'a un moment sa loyauté changerait de camp, mais non. Dans l'ensemble c'est bien réalisé, mais la trame temporelle est mal définie, c'est un peu dommage.

laferme
10/12/2019 à 10:27

Bah bah bah bah bah!!! j'ai regardé l' Eveil avec de Niro hier 1990 et me suis régalé

Bof234
10/12/2019 à 08:43

Quel film de vieux !!! Nous faire passer des 70 ans pour des 40 ou 50, cest tres tres bof. En revanche, la fille de DeNiro ne semble pas grandir ??? Pas tres coherent. Ca ne vaut pas les Affranchis

ywissocq
10/12/2019 à 08:36

Deniro avec sa mine renfrognée et bongonne et une élocution fatiguante, fatigue bcp.. Pacino est au top.. Flash backs un peu pénible au début mais historiquement apporte qque chose

NoMore
10/12/2019 à 08:21

Certainement le moins bon Scorcese. On se demande où sont passés les 160M$ de budget. Format TV, montage, jeu d'acteurs, tout ça est très bof.

Plus

votre commentaire