Star Wars : le patron de Disney, Bob Iger, défend les nouveaux films de la saga

Mathieu Jaborska | 5 novembre 2019 - MAJ : 05/11/2019 16:17
Mathieu Jaborska | 5 novembre 2019 - MAJ : 05/11/2019 16:17

Bob Iger, le grand patron de Disney, prend souvent la parole en ce moment et il en profite la plupart du temps pour défendre les sagas qu'il produit.

Jusqu'ici, il s'était illustré pour avoir défendu les films Marvel suite aux déclarations de Martin Scorsese, et ce à plusieurs reprises. Forcément, le bougre fait valoir ses productions. Encore heureux qu'il ne réagisse pas à toutes les déclarations concernant les films made in Disney : après le rachat de Marvel Studios, Lucasfilm et dernièrement la Fox, Mickey possède un catalogue assez impressionnant de franchises, d’Alien à La Reine des neiges.

L'homme qui règne sur Hollywood n'utilise sa salive que pour les grosses sagas, et surtout pour les sagas en phase de promotion.

 

photo, Billy Dee WilliamsGuess who's back ?

 

Ça tombe bien, Star Wars : L'Ascension de Skywalker vient de démarrer la sienne avec une grosse bande-annonce. Et même si cette conclusion (temporaire) pourrait bien battre tous les records, il faut avouer que sa sortie fait moins événement qu'à l'annonce du Réveil de la ForceGeorge Lucas avait produit ou réalisé six films Star Wars en 28 ans, alors que Disney en est actuellement à cinq en 5 ans. Et encore, on ne compte pas les séries qui arrivent.

Iger avait déjà reconnu en septembre dernier qu'au lancement de ces nouveaux films, la firme aux grandes oreilles était allée un peu trop vite en besogne. Et pour cause : l'échec de Solo, en partie de leur faute, a forcé Kathleen Kennedy à revoir le planning de sorties, quitte à transformer un spin-off aussi ambitieux que celui sur Obi-Wan en série Disney +. La philosophie de Disney vis-à-vis de la saga spatiale a changé : les exécutifs se sont rendu compte que cet univers n'était pas une poule aux oeufs d'or élevée en batterie. Il faut la laisser courir et ne pas trop l'exploiter. Les fans sont bien moins naïfs qu'ils n'y paraissent.

 

photo, Alden EhrenreichBide : A Star Wars Story

 

Dans un entretien mené par la BBC, le grand patron est revenu sur ses déclarations, et a tenu à clarifier un certain point : non, il n'attaque pas les derniers Star Wars en expliquant devoir plus les espacer.

"Je n'ai jamais dit qu'ils étaient décevants, de quelque manière que ce soit. Je n'ai pas dit que j'étais déçu par leurs résultats. Je pense juste qu'il y a quelque chose de si spécial à Star Wars, et que moins c'est mieux."

C'est un sacré rétropédalage de la part d'un des instigateurs de cette déferlante. Disney produit Star Wars depuis Le Réveil de la Force et si les responsables de la saga étaient vraiment persuadés que la quantité nuisait à la qualité, ils n'auraient pas lancé autant de projets d'un coup. On note néanmoins la nécessaire prise de conscience, accompagnant logiquement l'annulation d'un petit bout de ce planning bien trop ambitieux pour son propre bien. Espérons que ça les empêche de virer plus de cinéastes à l'avenir, histoire d'accorder un peu plus de personnalité à ces histoires.

On pourra très vite en attester, car Star Wars : L'Ascension de Skywalker débarque chez nous le 18 décembre prochain, c'est-à-dire peu de temps après le premier épisode de The Mandalorian sur Disney +, disponible en même temps que le lancement de la plateforme le 12 novembre.

 

Affiche françaiseÉquipe bleue VS équipe rouge

Tout savoir sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Sébastien
06/11/2019 à 13:41

Vous étiez à deux doigts de titrer "Bob jette l'éponge".


Où est la sortie svp?

l'autre
06/11/2019 à 11:08

Comme @Ben ! Ma gosse regarde Docteur Snuggles, Miss Pepperpot, Les Gummies et elle adore ça ! A nous de les ouvrir à d'autres univers !

Ben
06/11/2019 à 10:01

@Mouai
@Pote
J'ai 2 enfants, petits, Star Wars, Marvel, Lego etc... à l'école il n'y échappe pas... par contre à la maison on peut tempérer cette colonisation US des esprits, entre l'anim' japonaise, Miyazaki, Shinkai, Miraï, et l'animation française qui existe et marche très bien, Ernest et Celestine, le Grand méchant Renard, les nouvelles Cités d'Or et quelques indémodables type Ulysse 31 etc... font largement plus leur bonheur lors des après-midi pluvieuses...

Mr Vide c'est moi
05/11/2019 à 20:29

Monde de nazes..
L 'enfant en moi est triste.
Et @pote tu as mal lu le post de @mouai je crois...
Et tu débites du caca dans ton commentaire gaucho puéril démago.
Adios

pseudodo
05/11/2019 à 19:44

En même temps il va pas dire "bon ok on a fait de la m*rde avec ces films, mais s'il vous plait allez au cinéma quand même pour les voir car nous ce qui nous intéresse c'est votre pognon"...

John Connor
05/11/2019 à 18:31

@pote

Vous êtes pathétique. Vous jouiez avec des jouets en bois étant enfant ? Je vous plains. La culture pop française n'existe pas, à part Astérix et Obelix c'est le néant. Notre industrie du divertissement est inexistante.

Sinon Iger est lui aussi ridicule. Tu as la licence la plus connue au monde et tu fais moins d'argent que prevu car tes films sont juste nazes, tu le sais très bien.

José
05/11/2019 à 17:54

@pote
Et si tu t'occupais de ton cul, non ? :)

Pote
05/11/2019 à 17:13

@ Mouai

Je plains vos enfants, déjà trempés jusqu'à l'os dans la «culture» americano-mondialistes. Déguisements, jouets, identification... Quel appauvrissement culturel qui fait de le bonheur de l'industrie américaine.

Dutch Schaefer
05/11/2019 à 17:04

STAR WARS ID DEAD!

Dutch Schaefer
05/11/2019 à 16:58

Il est vraiment rigolo Bob Iger! (rien que son blaze...)

Plus

votre commentaire