Pour les critiques, Détective Pikachu est "toujours mignon" malgré un scénario "vraiment ridicule"

Camille Vignes | 3 mai 2019 - MAJ : 03/05/2019 16:56
Camille Vignes | 3 mai 2019 - MAJ : 03/05/2019 16:56

Quelques jours avant sa sortie française et internationale (à partir du 8 mai), quelques chanceux ont vu Pokémon : Détective Pikachu en avant-première.

Adapté d’une série presque inconnue du grand public (lol), elle-même dérivée de la franchise Pokémon, Pokémon : Détective Pikachu n’est pas forcément le premier film live qu’on aurait imaginé.

 

photo detective pikachuSherlock Holmes, un Pokémon pas très connu

 

Et si les premiers retours chantant les louanges de Ryme City, le design de Pikachu hyper kawaï et le choix judicieux de prendre Ryan Reynolds pour doubler Pikachu sont venus évacuer quelques doutes, à la lecture des critiques américaines, on comprend le caractère particulier et étrange du blockbuster de Rob Letterman.

Pokémon : Détective Pikachu est pétri de contradictions, tentant à certains moments d’être noir et à d’autres hyper rigolo, mais ne réussissant réellement aucun des deux. Rob Letterman a peut-être cru proposer quelque chose de semblable à Qui veut la peau de Roger Rabbit ? mais semble s'être retrouvé avec un mélange bancale entre Carnage chez les puppets (le trash en moins) et Zootopie.

 

 

UN MONDE PIKA PIKA

« Détective Pikachu est très amusant si vous êtes dans le bon état d'esprit. Ryan Reynolds apporte du charme, de l’esprit, du dynamisme et de l’énergie au personnage principal. Les effets visuels sont légion et maximisent la mignonnerie de Pikachu ; il est littéralement toujours mignon » COLLIDER

« Ryme City n’est pas seulement une version idéalisée du monde de Pokémon : c’est la meilleure version possible de Détective Pikachu. Cette version est fantastique » INDIEWIRE

 

photo detective pikachuRyme City de nuit, pour ne donner aucune idée de ce à quoi ressemble la ville

 

« Détective Pikachu est un film divertissant, parfois drôle et presque toujours magnifique, une aventure pour enfant qui n’insulte pas l’intelligence de son public et offre une belle et positive leçon de vie » THE PLAYLIST

« En fin de compte, si Détective Pikachu essaye de montrer que chaque être humain est destiné à trouver son Pokémon-sœur - une sorte de monogamie esprit-animal qui contredit l’ancien "Pokémon, attrapez les tous" - il réussit à installer une certaine alchimie entre Pikachu et Tim » VARIETY

« Détective Pikachu est incroyablement adorable avec sa fourrure hyper réaliste et son style Sherlock Holmes version miniature » VARIETY

 

photoPetite boule de poils qui veut ronronner

 

L’HABIT NE FAIT PAS LE FILM

« Malheureusement, le film peine à marier les Pokémon et le film noir. Le film le plus comparable avec lui est Qui veut la peau de Roger Rabbit ? […]. Il réussissait là où Pikachu échoue parce que la relation entre Eddie Valiant et Roger a d’abord été très compliquée avant qu’ils ne se fassent mutuellement confiance, résolvent le mystère et se sauvent la mise […] Même pour un film tiré d’un jeu vidéo, l'intrigue est vraiment ridicule » COLLIDER

« Animer le monde sauvage et Pokémon en CGI n’est pas la pire des idées. Mais aucune technique ne peut rattraper un récit qui déroute bien plus qu’il n’amuse. Pire encore : toutes les blagues avaient déjà été révélées dans les bandes-annonces » INDIEWIRE

 

photo detective pikachu"Je te balance un gros fatal foudre dans ta face si tu ris pas !"

 

« Ryme City est une utopie superficielle. Elle ressemble aux mégalopoles élaborées où des espèces disparates coexistent pour plaire à la volonté des cinéastes, comme Zootopie, mais le film ne s’investit que très peu dans l’élaboration de son monde, laissant ainsi de nombreuses questions sans réponse » VARIETY

« Bien que le script de Letterman, Dan Hernandez, Benji Samit et Derek Connolly, d’après l’histoire de Nicole Perlman, sépare les séquences comiques, d'actions et d'émotions au lieu de les organiser et de les faire communiquer entre elles, la mise en scène dynamique de Letterman réussit à tout maintenir » THE HOLLYWOOD REPORTER

Pokémon : Détective Pikachu arrive le 8 mai prochain dans les salles françaises.

 

Affiche

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire