Alita : Battle Angel - démarrage record en Chine après son bide aux Etats-Unis

La Rédaction | 24 février 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 24 février 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Le film de Robert Rodriguez produit par James Cameron pourrait donc bien être "sauvé" par la Chine.

Alita : Battle Angel marchera t-il dans les pas de Warcraft, le commencement ou Pacific Rim ? Après un démarrage très tiède au box-office domestique, le film de Robert Rodriguez produit par James Cameron, porté par Rosa Salazar, a démarré très fort en Chine.

L'adaptation du manga culte Gunnm de Yukito Kishiro a encaissé environ 62,3 millions au box-office chinois dès son démarrage. C'est un record pour le studio Fox sur ce territoire, et c'est un chiffre significatif puisqu'il a engrangé à peu près autant au box-office domestique... en dix jours.

 

photo, Rosa Salazar"Ne me sous-estimez pas"

  

Avec un budget d'environ 170 millions, ce projet que James Cameron porte depuis des années avait mal démarré côté finances avec environ 28 millions au box-office domestique, lors de son premier week-end. C'était un signal inquiétant vu l'importance de ces recettes (un studio hollywoodien récupère beaucoup sur ces recettes, et nettement moins à l'étranger), d'autant que le film était alors sorti quasiment partout ailleurs dans le monde sans véritablement faire d'étincelles.

Les regards se portaient alors sur la Chine et le Japon, derniers territoires où Alita : Battle Angel était attendu. James Cameron est très apprécié en Chine (il est d'ailleurs venu y présenter le film), quand le Japon était a priori très excité par l'adaptation d'un manga plus que culte là-bas.

Et la Chine n'a pas déçu avec ce score historique pour la Fox, de 62,3 millions (voire plus puisque les chiffres définitifs tomberont prochainement). C'est certes loin des démarrages incroyables d'un Avengers : Infinity War (près de 200 millions), Fast & Furious 8 ou Fast & Furious 7 (plus 180 millions), mais c'est suffisant pour limiter la casse dans le pire des cas. Voire pour espérer un petit succès.

Côté Japon, le blockbuster aurait encaissé 3 millions pour son démarrage. C'est moyen : Jurassic World : Fallen Kingdom était parti avec plus de 13 millions et Avengers : Infinity War, avec 9 millions.

 

photoLa jurisprudence Warcraft

 

Alita : Battle Angel semble donc bien parti pour être un de ces blockbusters boudés par le public américain, mais adoubés par le public chinois. Warcraft, le commencement en avait été un exemple flamboyant, avec seulement 47 millions au box-office domestique, et plus de 213 en Chine (après un démarrage énorme à hauteur de 156 millions sur cinq jours, en grande partie grâce à un lancement gigantesque).

Avant lui, Pacific Rim avait eu un parcours similaire, dans des proportions moindres : 101 millions côté domestique, et environ 111 en Chine. Même chose pour Resident Evil : Chapitre final (26,8 millions côté domestique, 159,5 côté Chine).

Alita : Battle Angel en était à plus de 263 millions au box-office mondial, et environ 330 désormais. C'est loin d'être suffisant pour un budget de 170 millions (qui ne comprend pas le marketing toujours coûteux pour un blockbuster), et les experts estiment que le film devrait atteindre les 450-500 millions pour éviter d'être un four pour le studio. 

 

photo, Rosa SalazarSe battre contre les pronostics

 

Le film se place actuellement comme un Ready Player One : moyennement apprécié côté USA, il avait démarré avec 61,7 millions en Chine, et encaissé au final plus de 218 millions. Un score qui serait bienvenu pour Alita.

N'oublions pas qu'un studio hollywoodien ne récupère qu'environ 25% des recettes en Chine, le pays étant très dur niveau réglementation. Une victoire sur ce territoire est donc à nuancer pour les bilans compta.

D'autant que Dragons 3 : Le Monde caché et Captain Marvel vont très vite tomber sur Alita dans les salles chinoises, en plus de The Wandering Earth qui cartonne là-bas. La guerre est donc loin d'être gagnée.

Retrouvez notre dossier complet sur le film de ce côté.

 

Affiche chinoise

 

Tout savoir sur Alita : Battle Angel

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
RaZouu
04/04/2019 à 02:59

tellement bidon ce film

Dery
20/03/2019 à 20:28

J'ai adoré le film. Tout comme le manga. Le film et mieux que l oav qui fut bâclé voir même survolé mais je suis ravi de constater que le film et joué pour sa 6ème semaines et rapporte encore un peu en Europe. C'est se petit rien qui additionné sur le globe peu faire la différence. Ont lui espère une suite. Perso j'ai adoré le film

Vlg
28/02/2019 à 05:36

Jamais vu encore, mais ayant été fan du manga Gunnm à l'époque, j'ai du mal à concevoir que cette BD ultra violente et franchement glauque soit tous publics au cinoche.
Je vais y aller très sceptique, et avec des attentes très basses, m'attendent à être très déçue.

Oryxyro
27/02/2019 à 01:46

Ça me fait toujours rire de voir que la série de film Fast and furious est considéré comme de bon film... choquant en fait ...

Jeanphilou
26/02/2019 à 19:27

Très beau film une vrai histoire avec beaucoup de sensibilité, décors grandioses et images de synthèse saisissante.
Vivement la suite....un retraité

Jakban01
25/02/2019 à 20:57

Je suis allé voir Alita 3 x déjà. Et j'y retournerai une 4 ième fois. Une VF et 2 VOA. Quel film, quel histoire. Et Que dire de Rosa Salasar qui a mis son coeur, cerveau et âme dans Alita! Presque la perfection. Bravo et une suite SVP!!!!

jorgio69
25/02/2019 à 13:24

YES !
UNE SUITE BORDEL !!

Jojo
25/02/2019 à 12:17

@Gemini
T'as tout dit, rien d'autre à ajouter, vivement une suite bien mérité !

Gemini
25/02/2019 à 11:22

Le meilleur avis c'est celui qu'on se fait soi même. A lire certains on ira pas voir grand chose ou au contraire voir de vrais navets...

Alita : vu hier, excellente surprise. Bonne adaptation et bon film. Pas déçu et j'espère que le succès sera au rdv pour avoir la suite!

Geoffrey Crété - Rédaction
25/02/2019 à 10:56

@Phenix

Dans le précédent article, on soulignait que le film était parti pour être un bide aux USA, territoire majeur. On disait que la Chine serait un territoire important susceptible de contrebalancer cela.
On le confirme ici. C'est dans la lignée.

Traiter le démarrage est inévitable, et c'est alors inévitable de survoler toutes les éventualités. La "spéculation" est logique, et parler de suite aujourd'hui est encore de la spéculation. Tout comme lorsqu'on évoque la concurrence, les chiffres de Ready Player One, etc.

On a bien conscience que ça peut agacer lorsqu'on traite un tel film qui passionne pas mal aux premiers stades de sa carrière, mais c'est indispensable pour un site d'actu, et on use suffisamment du conditionnel pour annoncer que tout est encore loin d'être joué.
Avec un regard le plus neutre possible, basé sur le business, les calculs et les comparaisons (après tout, on a beaucoup aimé le film, donc parler d'une suite qui ne se ferait pas n'était pas une envie particulière). Et ce qui semble "inverse" relève simplement des données dispos. Si dans une semaine, Alita se crashe en Chine avec une chute de fréquentation, le constat évoluera encore, par exemple.

On ne refera pas de débat, mais on trouve important d'expliquer notre position. Surtout quand les réactions sont naturellement nombreuses et plus vives sur des films comme celui-ci.

Plus
votre commentaire