Bohemian Rhapsody : Rami Malek confirme que travailler avec Bryan Singer a été l'enfer sur le film

Prescilia Correnti | 3 février 2019 - MAJ : 03/02/2019 11:22
Prescilia Correnti | 3 février 2019 - MAJ : 03/02/2019 11:22

Travailler avec Bryan Singer n’est apparemment pas si facile. En tout cas c’est ce que confirme Rami Malek, la star de Bohemian Rhapsody. 

"Tout le monde mérite d’être écouté et tous ceux qui veulent parler de ce qui s’est passé avec Bryan méritent d’être entendus" a déclaré Rami Malek lors d’une intervention au Festival international du film de Santa Barbara.

L’affaire remonte déjà à quelques temps et l'interprète de Freddie Mercury s'est jusque là à peine exprimé sur le sujet, prenant même soin de ne jamais citer ou remercier Singer lors des différentes cérémonies où il reçoit des prix. Pour la faire bref, le réalisateur connu notamment pour sa franchise X-Men a été accusé à plusieurs reprises de méconduite sexuelle, et même de viol, par plusieurs hommes.

Poursuivi une première fois en 2014 par Michael Egan, puis une nouvelle fois en 2017 par Cesar Sanchez-Guzman, qui affirmait que Singer l'avait obligé à avoir des relations sexuelles alors qu'il était à bord d'un yacht à Seattle en 2003, Bryan Singer a fait l’objet d’une récente investigation de deux journalistes. 

 

Photo X-Men : Days of Future PastBryan Singer sur le tournage de X-Men : Days of Future Past

 

Bref, l’affaire ne cesse de revenir sur le devant de la scène. Et les mots de Rami Malek, star montante d’Hollywood nommée aux Oscars, vont dans ce sens puisque lors d’un forum durant le Festival international de Santa Barbara. l'acteur a (enfin) parlé sincèrement de sa collaboration avec Bryan Singer.

"Mon coeur va à quiconque a subi quelque chose comme celle-ci. C’est horrible et je peux comprendre à quel point cela a dû être difficile pour eux d’en parler. Dans l'ère du #MeToo, c'est une chose terrible."

 

photoGrosse catastrophe droit devant

 

Peu après, Rami Malek a tant bien que mal tenté de parler de son expérience sur le tournage de Bohemian Rhapsody. 

"Je suis assis ici et j’ai parlé de la façon dont chacun mérite de faire entendre sa voix et quiconque veut parler de ce qui s’est passé avec Bryan mérite d’être écouté. Dans ma situation avec Bryan, sur le tournage, ce n’était pas agréable, pas du tout. Et c’est à peu près tout ce que je peux vous dire à ce sujet."

Visiblement ému, Rami Malek a marqué une pause dans son discours avant de reprendre : 

"Pour tous ceux qui cherchent une consolation dans tout cela, Bryan Singer a été viré. Bryan a été viré, je pense que personne ne l’avait prévu, pourtant il fallait que cela arrive, et c’est arrivé."

De quoi confirmer bien des rumeurs de mésentente sur le plateau donc, et affirmer haut et fort que le réalisateur a purement et simplement été viré de son film.

 

photo, Lucy Boynton, Rami Malek"C'est bien de l'avoir fait"

 

Pour rappel, Bryan Singer a effectivement été renvoyé du tournage quelques semaines avant d'avoir bouclé Bohemian Rhapsody. Il avait déclaré par la suite avoir eu des problèmes famiiaux, qui l'avaient obligé à quitter le plateau.

Le cinéaste avait constamment nié ces accusations de harcèlement sexuels, tandis que Rami Malek avait déclaré qu’il n’était pas au courant des plaintes déposées contre Singer. 

Bref, un joli petit bordel. Toutefois, malgré son licenciement, le cinéaste touchera tout de même la modique somme de 40 millions de dollars. De plus, Singer a déjà décroché un job sur un prochain film, Red Sonja, qui pour l'heure n'a aucune date de sortie annoncée.

 

rami malekEn plein exposé devant la foule en délire

commentaires

TheMoon
04/02/2019 à 12:06

@ Mysterek,

je comprend votre opinion et il est vrai que les victimes de harcellement sexuel sont souvent piégé et ne savent pas comment réagir et sont impuissantes face au pouvoir de leur prédateur.

Maintenant, il faut reconnaitre que dans le milieu il y certaines personnes a évité.

Je reviens sur le mouvement #ME TOO,

Et j'ai du mal a croire par exemple que les nombreuses victime d'Harvey Weistein ignoraient qu'il y avait une reputation de gros dégeullasse...

A sa personalité même si il n'a pas été reconnu coupable cela ne m'étonne même pas....

Eva Green le savait, elle a éviter de se retrouver seul avec lui par exemple et ce à plusieures reprise.

La pour Rami Malek, il devait savoir un peu ou il mettait les pieds en bossant avec Bryan Singer...

mmarvinbear
04/02/2019 à 10:03

Faut il séparer l'oeuvre de son auteur ?
C'est la question qui se pose de plus en plus quand on voit le nombre de personnalités accusées et qui dans le même temps ont livré des oeuvres artistiques d'une qualité indéniable.

Peut-on dire que le génie est lié aux troubles du comportement ? Oui et non car les cas contraires existent en pagaille. On pourra objecter que parfois c'est parce que nous n'avons pas tous les éléments et que certaines choses restent sans doute cachées. Combien d'artistes ont été adulés de leurs vivants et détruits médiatiquement avec raison après leur mort ?

Hitchcock est un maître absolu du cinéma noir américain mais humainement, il était un sal... fini avec ses actrices, Tippy Herden et d'autres en témoignent.

Roman Polanski, que j'ai toujours trouvé surestimé, s'est tapé une gamine de 13 ans et sans doute d'autres dans les années 70 en les droguant, et l'excuse de "c'était l'époque qui voulait ça" n'est pas pour moi une raison.

Il y a aussi les artistes accusés faussement, tant le système judiciaire américain et le barnum médiatique poussent certains à jouer la carte du viol pour se faire de l'argent facile. Voyez Michael Jackson, accusé de viols sur mineurs et complètement blanchi ensuite ( non, je ne l'ai pas fait exprès et je ne suis pas désolé pour celle là...) par les enquêtes et les jugements.

Dans quelle case ranger Bryan Singer ? C'est trop tôt pour le dire. Il est sans doute un peu comme Hitchcock, avec un caractère de cochon et une maniaquerie à toutes épreuves mais pour le moment, les accusations n'ont jamais été corroborées par les enquêtes policières.

Pareil pour les acteurs. Je ne sais pas si l'art est un secteur qui attire plus de tarés que d'ordinaire mais en tout cas, c'est une profession ou cela se sait plus rapidement et facilement on dirait...

jarde
03/02/2019 à 23:49

Je comprends les propos de Ken, il est difficile de croire que Malek ne savait pas au sujet des grosses casseroles que trimballe Singer. Difficile de penser qu'à l'ère d'internet et en étant dans le chaudron qu'il ne savait pas. Hollywood ne peut plus lavé son linge sale en famille car maintenant tout est balancé sur le réseau. Et ce n'est même pas une remise en cause de leurs parts, c'est juste une adaptation. L'époque ou certains à Hollywood pouvaient travailler avec une pince à linge sur le nez en contre-partie de quelque chose est pratiquement révolu. Ils le savent et font donc profil bas ou jouent les choqués. L'argent, les accointances, l'hypocrisie voilà les pièces du moteur.

MystereK
03/02/2019 à 18:56

trashboy, il est normal qu'il s'exprime sur un sujet d'actualité, Oscar ou pas et ce qu'il a dit ne va rien changer pour lui, c'est pas lui qui a fait quelque chose et il n'y a aucune raison que des accusations contre Singer le touchent lui.

MystereK
03/02/2019 à 18:54

"ais de là à s’appuyer sur des dire et des accusations non fondé je suis pas d’accord"

C'est pas un témoignage, c'est pas deux témoignages, c'est pas trois témoignages... C'est des dizaines de témoignages, d'acteurs, de techniciens et de personnes qui n'ont rien à voir avec le millieu du cinéma aussi. Et il a été viré pour son comportement... Il y a vraiment peu de chance que les accusation soient non fondées, par contre il faudra en juger la gravité (viol), mais c'est assez grave pour se faire virer et se faire détester par énormément de personnes.

trashyboy
03/02/2019 à 16:01

A quelques semaines des Oscars, il donne un peu l'impression de s'exprimer pour que le scandale ne vienne pas ruiner ses chances de l'emporter (victoire qui serait méritée soit dit en passant).

Ken
03/02/2019 à 16:00

Je ne le défend pas c juste qu’il faut être juste s’il à réellement fais c choses là alors oui il faut le punir en conséquence, mais de là à s’appuyer sur des dire et des accusations non fondé je suis pas d’accord. Pour les fautes d’ohrtographe c’est pas un problème lol car tu a quand même compris ce que je voulais dire. ;) peut-être qu’il a touché un bon billet pour ce film là mais il se peux aussi qu’il soit le dernier aussi.

MystereK
03/02/2019 à 15:13

@Ken

Voilà une réponse typique d'une personne qui n'a jamais vécu de harcèlement ou de mobbing. Il n'y a pas que dans le cinéma où cela arrive et partout c'est pareil, il faut des années pour que des comportement pareils soient dénoncés et souvent des dizaines de victimes..

On dirait que vous n'avez aucune idée de ce qu'est le monde professionnel et de la souffrance et des doutes que peuvent vivre ces victimes, le fait qu'ici on parle d'acteurs qui sont très bien payé ne change rien à l'affaire, un viol est un viol, une tentative de viol est une tentative de viol, le mobbing reste du mobbing. Et tout aspirant é la célécbrité s'intérogge comme vous et moi sur son avenir professionnel lorsque quelqu'un de pouvoir s'en prends à lui, quelqu'un qui a une voix plus prépondérante que lui et qui peux briser. Autour de vous, au travail, il y plein de personens qu se taisent sur des comportement ignobles de vos manager et probablement vous aussi. On accepte un travail parce que tout le monde a besoin d'un travail, point ! Vous n'avez aucune idée de ce qui se passe dans la tête des personnes qui souffrent ou qui on souffert et l'empathie et vous,cela fait deux.

Moi je suis dégouté apr vos propos, vous qui défendez des ordures.

Mr Vide
03/02/2019 à 14:56

@Ken
Tu as en partie raison mais qu'est ce que tu écris mal...

X-Phile
03/02/2019 à 13:55

@Ken

La réponse est peut-être : relis l'article.
Malek affirme ne pas avoir été vraiment au courant des accusations lorsqu'il a entamé le tournage. On peut le croire ou non, mais c'est ce qu'il déclare.
Par ailleurs, il parle surtout ici d'avoir vécu un tournage désagréable avec Singer. Et là, qui peut être devin et le savoir par avance ? Il a vécu une expérience désagréable avec un réalisateur avec qui il n'avait jamais travaillé. Réalisateur qui a été viré par le studio pendant le tournage.

Et puis bon, dire que le pauvre Bryan Singer est rabaissé et détruit. Hey, on te dit ici que le type va toucher une grosse somme a priori sur ce film, il reste crédité alors qu'un autre a fini son film (et lui n'est pas au générique "grâce" aux règles des syndicats US), et a déjà chopé un prochain projet pour lequel il a un gros salaire. A quel moment on est censé croire à la théorie du complot pour détruire sa carrière ?

On peut aussi être "dégoûté" de voir que Singer se félicite du succès du film... alors qui ne l'a pas fini, et qu'il a été terminé par les producteurs et un autre réalisateur.

Plus

votre commentaire