Bohemian Rhapsody : Bryan Singer, le réalisateur viré par le studio, va toucher un gros pactole quand même

La Rédaction | 30 janvier 2019
La Rédaction | 30 janvier 2019

Bryan Singer a beau avoir été viré par le studio, il touchera un très gros chèque pour Bohemian Rhapsody.

L'incassable, c'est apparemment lui : Bryan Singer, réalisateur révélé par Usual Suspects et propulsé par X-Men, viré de Bohemian Rhapsody avant la fin du tournage, mais qui continue à tracer sa route sans trop d'embûches.

Grâce aux règles de la Guilde des réalisateurs, il est crédité au générique du film sur Freddie Mercury, contrairement à son remplaçant Dexter Fletcher, qui a bouclé le tournage avec l'appui des producteurs. Malgré cette situation et de multiples accusations d'agressions sexuelles et viols qui reviennent sur le devant de la scène depuis quelques temps, le cinéaste a déjà sécurisé le projet Red Sonja, avec un salaire remarquable de 10 millions.

Et alors même que son nom est soigneusement évité dans la course aux Oscars, où Rami Malek enchaîne les prix, Bryan Singer va discrètement toucher le pactole grâce au succès faramineux du film.

 

photo, Jack le chasseur de géantsBryan Singer sur le tournage du bide Jack le chasseur de géants

 

The Hollywood Reporter affirme que Bryan Singer va toucher la modique somme de 40 millions, au minimum. Deux raisons : son salaire classique (non négligeable vu sa position sur le marché, grâce notamment à la franchise X-Men où il a officié comme réalisateur et producteur), mais aussi une part sur les recettes. 

Avec plus de 817 millions récoltés dans le monde, Bohemian Rhapsody est un succès phénoménal. THR explique que le réalisateur avait un contrat juteux sur ce film, qui lui permet ainsi de débloquer de jolies sommes sur ces recettes.

Alors qu'un Kevin Spacey a été littéralement effacé de Tout l'argent du monde et viré de House of Cards suite à une accusation, que Jeffrey Tambor a été poussé vers la sortie de Transparent suite à des accusations, Bryan Singer semble flotter au-dessus de la masse, à tous les niveaux. 

 

 

Le studio serait en train de chercher une option légale pour bloquer cette participation sur les recettes, ce qui est compréhensible : que les producteurs aient décidé de virer Singer deux semaines avant la fin du tournage signifie que la situation devait être intenable depuis quelque temps, et que le réalisateur était incapable de mener à bien l'entreprise. Sans compter qu'une telle situation a pu faire grimper le budget en conséquence.

Alors qu'un long article édifiant de The Atlantic revient en détail, après des mois d'enquête, sur les nombreuses accusations et témoignages d'agressions sexuelles et viols, il sera intéressant de voir ce qui se passera aux Oscars. Si Rami Malek remporte le trophée du meilleur acteur (et il a de grandes chances d'y arriver), il devrait logiquement éviter de mentionner le nom du réalisateur, chose exceptionnelle dans ce contexte.

 

photo, Rami Malek

commentaires

beyond
31/01/2019 à 11:28

Ça tombe bien, il a des frais d'avocat énormes à régler en ce moment et pas mal de victimes à indemniser. Je pense que Singer est guez à Hollywood.

Satan lHabite
31/01/2019 à 09:20

Quelle honte de le snober ainsi alors que c'est grâce à lui que le film cartonne.
Courage Bryan, on est tous avec toi, t'es pas seul !!

Gggrrrr
31/01/2019 à 07:44

@ Écran Large
Rami Malek aura l'oscar du meilleur acteur pour avoir porté un dentier sur le plateau pendant plusieurs mois ?... C'est Christian qui va être vénère !

naif
30/01/2019 à 20:13

Vous y croyez vous qu'il a été vire. Vous croyez pas plutôt que c est un arrangement pour le sortir du proje t pour que les accusations qui :pesaient déjà sur lui ne nuisent pas va la carrière du film

votre commentaire