Halloween : Michael Myers n'est pas le meilleur ami de l'homme dans une nouvelle scène coupée

Créé : 15 janvier 2019 - La Rédaction
photo
104 réactions

La sortie de Halloween en vidéo approche, et le film se rappelle à notre bon souvenir en dévoilant progressivement certaines de ses scènes coupées.

Celle qui nous arrive aujourd’hui met en scène Allyson Strode (Andi Matichak), petite-fille de la légendaire Laurie Strode (Jamie Lee Curtis), durant la toute première partie du film alors qu’elle fait son jogging matinal.

Ce dernier est interrompu par une découverte macabre, particulièrement inquiétante : un chien a été tué et pendu aux branches d’un arbre, sous les yeux révulsés de la petite bourgade de Haddonfield.

 

 

 

Inquiétante et funeste, la scène est très réussie, en écho au chef d’œuvre de John Carpenter de 1978, où le meilleur ami de l’homme subissait également la mauvaise humeur de Michael Myers. Le tueur est d’ailleurs visible à la toute fin de cet extrait, alors qu’il n’a pas encore entamé sa série de meurtres sauvages (et manifestement pas encore enfilé son célèbre masque).

Toutefois, cette scène, comme l’a sous-entendu le réalisateur David Gordon Green dans les colonnes de Collider, témoigne aussi d’une production assez chaotique, où le script du film paraît avoir été lourdement remanié en continu, jusqu’au moment du montage.

 

photo HalloweenMichael Myers

 

« Nous avions quelques scènes qui fonctionnaient en elles-mêmes, mais pas au sein du rythme du film. Ainsi, sa première apparition, avant son premier assassinat dans le montage initial (qui intervenait beaucoup trop tard et posait des problèmes de tempo), avait lieu alors qu’Allyson fait son jogging et aperçoit ce chien pendu à un arbre. »

Or, dans le Halloween que nous avons découvert au mois d'octobre 2018, Michael Myers tue déjà un paquet de monde avant d’arriver en ville. Cette scène était-elle un flashback, ou le récit a-t-il été largement bouleversé en cours de production ? Mystère...

 

Affiche"Attention chéri, ça va trancher"

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire