Avatar : la fresque épique de James Cameron devait être beaucoup plus violente

La Rédaction | 14 novembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 14 novembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Inoffensif, déjà vu et prévisible, le Avatar de James Cameron ? Pourtant, il fut un temps où le film devait être classé R pour sa violence.

Difficile d’imaginer récit d’aventure plus grand public et consensuel que le succès historique Avatar, le blockbuster de science-fiction qui ramena la 3D au centre des multiplexes internationaux et encaissa plus de 2,7 milliards dans le monde.

Et pourtant, à l’époque d’une écologie revenue dans le débat public, alors que la course technologique est devenu un des pans premiers du divertissement mainstream, James Cameron avait d'abord imaginé en faire un récit beaucoup plus violent que celui que nous connaissons.

 

Photo Stephen Lang Stephen Lang n'aurait pas fait de vieux os

 

La nouvelle peut surprendre, et elle a fait surface de manière totalement inattendue, au cœur d’une interview accordée à Screen Rant par Robert Rodriguez. Le réalisateur y revient sur certaines différences fondamentales entre le manga originel et son travail ; questionné sur la violence d'Alita : Battle Angel, il explique que le matériau de base, ainsi que l’univers de cette œuvre culte, l’ont autorisé à avoir recours à un peu plus de brutalité que sur une production standard.

Et au passage, l’artiste, qui collabore depuis de nombreuses années avec James Cameron, explique qu’Avatar a bien failli mettre un peu de rouge dans son bleu.

« On a quand même été obligés de se retenir, mais je vois ce que vous voulez dire. Dans le manga ils allaient vraiment loin, d’ailleurs c’est ce qu’a dû faire James Cameron sur Avatar, qu’il avait initialement pensé comme un film classé R. Mais il savait qu’il lui fallait retenir un peu les chevaux, pour que le film soit visible par tous les publics. »

 

Photo Avatar 2"Blue is the warmest color..."

 

Une information qui fait forcément tiquer, alors que James Cameron est en plein tournage des 64 suites d’Avatar, qu’on est plus qu’impatients de découvrir.

Et pour le coup, on fantasme déjà une version director’s cut de son étonnante odyssée, dans laquelle les Na’vi transformeraient les vilains humains colonisateurs en tas de viande. Une version dont le réalisateur de Titanic et Terminator n'a jamais parlé jusque là.

Avatar 2 sortira le 16 décembre 2020. Si tout va bien.

 

Photo Neytiri Avatar Une violence insoutenable

Tout savoir sur Avatar

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
MystereK
15/11/2018 à 20:00

@Disney

Si Disney a acheté Fox, c'est pour faire et avoir des films d'un autre genre que les Disney, sinon, inutlie de garder le label Fox... Disney a déjà fait des films plus adultes ou plus violent, ils n'en sont pas à leur premier essais Faut arrêter de tout diaboliser et dénigrer juste à cause d'une étiquette qui déplaît et voir le résultat avant de faire des procès d'intention

sylvinception
15/11/2018 à 17:49

Tient, le coffret blu ray 4K d'Abyss confirmé pour Noel!!
Je taquiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine. lol

Event
15/11/2018 à 13:05

@Alan Smithee : stp, arrête de raconter n'importe quoi. Les droits d'Avatar n'appartiennent pas à Cameron. En tant que producteur, il a bien sûr son mot à dire sur les suites, mais la franchise et les droits du premier film appartenaient à Fox (et maintenant Disney donc).

Cet article de Forbes le mentionne clairement.
https://www.forbes.com/sites/scottmendelson/2018/07/30/what-the-disney-fox-deal-means-for-avatar-and-star-wars/

Première phrase, deuxième paragraphe. Je cite : "Star Wars and Avatar were both originally 20th Century Fox properties. Both now fall under the umbrella of The Mouse House."


Comme je l'ai dit, tu ne mets pas 300 millions dans un produit pour en laisser échapper les droits d'exploitation derrière.

Alan Smithee
15/11/2018 à 11:32

@Event

Les droits d'Avatar appartiennent à Cameron, s'ils ne lui appartenaient pas il y aurait déjà eu une suite à ce film qui a rapporté 2,7 milliards de Dollars (plus gros succès de l'histoire du cinéma en dollars non ajustés). Cameron prépare ses films indépendamment et ensuite un studio (la Fox dans le cas présent) finance le film, c'est comme ça que les blockbusters étaient faits (E.T. A.I. Titanic par exemples) avant que les studios ait décidés de ne plus financés les blockbusters dont ils ne soient pas propriétaires des marques.

Dirty Harry
15/11/2018 à 11:06

Toujours pleine et entière confiance envers Cameron...laissons-le bosser afin d'être épaté comme à chaque fois.

Event
15/11/2018 à 11:04

@Alan Smithee
Mais bien sûr. C'est bien connu que quand un studio met 300 millions pour produire un film c'est pour laisser les droits au réal.

Alan Smithee
15/11/2018 à 09:18

@Disney

Non puisque ces film sont entièrement fait par Cameron et lui appartiennent, c'est son projet. La fox et Disney n'ont pas leurs mots à dire dans la fabrication des films et c'est pour ça que ces films seront géniaux : ils ne sont pas formatés et pensés par des cadres de studios et des responsables marketing contrairement aux films studio Marvel, DC et remake de film d'animation de Disney.

bof
15/11/2018 à 08:33

@Sigi "Voilà pourquoi on a salivé autant en attendant Logan."

Qui reste un film moyen (et, selon moi, bien moins marquant que le premier Avatar). L'équation "film classé R = liberté créative = qualité" est bien réductrice, et regorge de contre-exemples.

Disney
15/11/2018 à 00:03

Enfin bon maintenant Avatar est sous la bannière bisounours Disney ét sa sera encore moins violent

NICO
14/11/2018 à 21:03

C'est surtout mieux écrit qu'il aurait du être.

Plus
votre commentaire