Vice : Christian Bale se transforme comme jamais dans le trailer du film consacré à l'administration Bush

La Rédaction | 3 octobre 2018 - MAJ : 03/10/2018 18:10
La Rédaction | 3 octobre 2018 - MAJ : 03/10/2018 18:10

Avec The Big Short : Le casse du siècleAdam McKay avait surpris son monde, livrant une analyse corrosive et claire du scandale des subprimes. Il tente de nous refaire le coup avec Vice.

Dick Cheney n’est pas le personnage de l’Histoire américaine contemporaine le plus connu sous nos latitudes, mais il fut peut-être un des plus influents de ces dernières décennies. C’est du moins la thèse soutenue par le film dont voici la bande-annonce.

Reprenant l’idée selon laquelle George W. Bush était un semi-demeuré pas tout à fait à même de diriger une stratégie politique, le métrage entend faire de Cheney le véritable concepteur de la politique menée alors par l’administration républicaine.

 

 

Au-delà du potentiel explosif d’un sujet qui n’aura été que rarement proposé au grand public, c’est bien le casting du film qui fera (et fait déjà) l’évènement. Le trailer s’en gargarise à raison, Christian Bale a une nouvelle fois tiré la carte « transformation physique potentiellement létale pour le commun des mortels », en témoigne sa composition de folie, qui lui permet d’afficher une ressemblance troublante avec le véritable Dick Cheney.

Mais Steve Carell (Donald Rumsfeld), Sam Rockwell (George W. Bush) et Amy Adams (Madame Lynne Cheney) ne sont pas en reste à ses côtés. Tous semblent fichtrement investis et promettent un film qui jouera gros aux prochains Oscars. On ignore encore quand Vice sortira en France mais il débarquera le 21 décembre prochain dans les salles américaines.

 

Affiche US

commentaires

Moche
04/10/2018 à 16:35

Il y a une ressemblance avec Hollande non ?

Disney
04/10/2018 à 14:26

La bande annonce fait un carton sur you tube je prédis un ras de marée d oscars pour ce film hiiiii ét ca sera tant mieux

F4RR4LL
04/10/2018 à 13:56

Rockwell va nous faire une Waltz : deuxième oscar du secoNd rôle d’affilee. J’en pense qu’en ce film peut’ choper le big five vu le contexte politique.

Baneath88
04/10/2018 à 08:03

Casting de folie et sujet en or. J'espère qu'il sera encore plus incisif que l'était the Big Short.

Zoom7
03/10/2018 à 23:02

Faut lui filer un oscar rien que pour sa transformation

corleone
03/10/2018 à 21:20

RI DI CU LE. comme Oldman en Churchill.

Lola
03/10/2018 à 18:55

Un gros malade j espère qu il aura un oscar en tout les cas ca a l air dementiel Çe film

José
03/10/2018 à 18:50

Et Rockwell en Bush, c'est génial !

José
03/10/2018 à 18:49

Ca a l'air énorme !
Ah cette investiture Bush, on va en parler encore lgtps de ces porcs :)

votre commentaire