Après les échecs de Vice et des Frères Sister, Annapurna Pictures fait tout pour éviter la faillite

La Rédaction | 8 août 2019
La Rédaction | 8 août 2019

commentaires

csqcq
09/08/2019 à 19:41

disparaissez pas, on a besoin de vous a l'heure du tout disney

Lili124
09/08/2019 à 13:31

Dommage, c'est un des derniers studios à proposer des films avec du contenu et des personnages un minimum étoffés. Les neuneus à l'esprit Marvelisé peuvent dormir tranquilles, papa Disney flingue la concurrence et veille sur leur profond sommeil.

corleone
09/08/2019 à 11:17

@… Kubrick les notions de dignité et pistonnage ça vous dit quelque chose?

sylvinception
09/08/2019 à 10:10

On s'en cogne, du moment que Disney et Marvel cartonnent.
J'ai bon ??

Adam
09/08/2019 à 09:23

Reallu m'a précédé . Tout les films D'Annapurna que j'ai vu étaient de très bonne qualité (à part Sausage party)...mais je les ai découvert dans mon salon.
Je reconnais que ma place de ciné est plus souvent utilisé pour aller voir soit un réal que j'adore soit un un blockbuster à grand spectacle. Ca me fait mal de le dire mais effectivement j'en suis un peu la cause.

rien ne vaut un bon kubrick
09/08/2019 à 09:20

non mais la meuf son père a un patrimoine de 57 milliards et elle fait un prêt de 350 millions ? putain c'est quoi ce foutage de gueule !

Alan Smithee
09/08/2019 à 09:14

@Cheval

Terminator appartient à Skydance qui est dirigé par David Ellison le frère de Megan Ellison qui dirige Annapurna.
Terminator Genisys c'était plus sa faute à lui que la faute à sa soeur...

Le diable
09/08/2019 à 08:41

Aaaaahh, le vrai cinéma..
Les vrais spectateurs..
La vraie vie tout ça...

Rudy Mako
09/08/2019 à 02:04

Maintenant, on comprend pourquoi certains estiment que le 7e art est une industrie, et non une plateforme où on vient discuter à qui filme le mieux, qui incarne le mieux un film.
La réussite aux oscars n'arrive même plus à garantir un succès en salles, putain !
Disney a redéfini le concept du succès

Dirty Harry
09/08/2019 à 01:39

Le cinéma indépendant reste une économie fragile et qui mise sur le "bon coup" et la qualité mais s'il n'arrive pas, les mecs sont obligés de bricoler des montages financiers.

Plus

votre commentaire