Overlord : les zombies nazis se rapprochent dans une affiche un peu sale et très stylée

Christophe Foltzer | 29 août 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 29 août 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La vie nous réserve quand même de grosses surprises et c'est globalement pour cette raison qu'on l'apprécie. Même si on n'y comprend pas toujours tout d'ailleurs, au moins on voit du paysage. Et même parfois des Nazis zombies et là, tout de suite, ça devient franchement plus glauque.

Curieuse destinée que celle d'Overlord quand on y réfléchit deux secondes. Tourné par Julius Avery en toute discrétion, produit par J.J. Abrams, le film devait apparemment emprunter le même chemin que 10 Cloverfield Lane ou encore le récent Cloverfield Paradox, à savoir se greffer aux forceps à l'univers créé par le producteur en 2008, avec quand même le risque que le résultat soit des plus fragiles. La chose semblait entendue mais voilà qu'en avril dernier on apprenait qu'en fait non, Overlord n'avait rien à voir avec Cloverfield.

 

 

Et ce n'est peut-être pas plus mal parce que lorsque nous avons enfin découvert la bande-annonce en plein mois de juillet, on avait la preuve que l'insérer dans cette histoire de créature extra-terrestre, ça aurait été quand même plutôt compliqué. Parce que voyez-vous, Overlord se passe durant la Seconde Guerre mondiale, en plein débarquement.

Nous y suivons un bataillon perdu derrière les lignes ennemis, qui arrive dans un petit village détruit pour y tomber nez-à-nez avec des Nazis Zombies et autres créatures franchement crades. Donc oui, pas le même délire.

 

Affiche

 

En attendant son hypothétique sortie au cinéma le 21 novembre prochain (et on dit ça parce qu'on n'est toujours pas sûrs à 100% de ne pas se faire empapaouter une nouvelle fois, après un The Cloverfield Paradox qui est finalement passé sur Netflix), le film a décidé de nous montrer sa jolie affiche histoire de nous mettre dans l'ambiance. Et on peut dire qu'elle est stylée la bougresse, et riche en promesses.

Déjà, avec sa trogne de zomblard bien craspec qui bave partout, mais aussi avec son parti pris esthétique un peu radical et qui risque de piquer les yeux de certains, tout en rappelant pas mal la campagne promo des jeux Wolfenstein et du super 30 jours de nuit en son temps.

Alors c'est sûr, une jolie affiche ne garantit pas un succès automatique, mais au moins ça a le mérite d'installer une ambiance certaine et dans l'attente d'en découvrir plus, on va se contenter de ça et triper comme des malades sur ce que peut être le résultat au final.

 

Une inspiration évidente ?

 

 

Tout savoir sur Overlord

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Denthegun
29/08/2018 à 13:04

Hâte .

Christophe Foltzer - Rédaction
29/08/2018 à 11:35

@yellow submarine :
Les prépubères n'ont pas l'exclusivité du vocabulaire ;)

blue truck
29/08/2018 à 11:06

de ouf!

yellow submarine
29/08/2018 à 10:52

Stylé ? hum, le titre de l'article a été écrit par un ado de 15 ans ?

votre commentaire